Aiolia du Lion (Episode.G)

From SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Jump to: navigation, search
Aiolia du Lion (Episode.G)
Aiolia G face.jpg
Aiolia du Lion (Episode.G)
Nom japonais (kana) 獅子座(レオ)のアイオリア
Nom japonais (romaji) reo no aioria
Surnom Leo[1]
Camp Athéna
Groupes Armée d'Athéna, Saints, Gold Saints
Protection Cloth
Totem Lion
Caractéristiques
Sexe Masculin
Doublage
Rédigé par Cedde.

Aiolia du Lion (獅子座(レオ)のアイオリア - reo no aioria) est le Gold Saint du Lion, gardien de la Maison du Lion, ainsi que le frère cadet d'Aiolos du Sagittaire. Il mène le combat contre les Titans dans Episode.G, série dont il est le protagoniste, puis voyage dans le temps pour assassiner Shura du Capricorne dans Assassin.

Voir aussi :


Nocopy.jpg
  • Les articles de ce site ont nécessité de nombreuses heures de rédaction. Merci de ne pas en recopier des parties sans autorisation.                                                       
  • Many hours were spent on these articles. Please don't copy part or make translations of them without permission.

Biographie

Saint Seiya Episode.G Assassin

Le réceptacle du dieu suprême

  • Passages concernés : Saint Seiya Episode.G Assassin, chapitres 79 et 96.
Zeus révèle sa destinée à Aiolia (chapitre 96).

Depuis sa naissance, Aiolia est destiné à devenir un jour ou l'autre le réceptacle de Zeus sur Terre[2], ce qui explique sa maîtrise du Keraunos.

Saint Seiya Episode.G

Entraînement

  • Passages concernés : Saint Seiya Episode.G Aiolos-hen, du Prologue à l'Épilogue. Saint Seiya Episode.G, Gaiden 06 et chapitre 22.
Aiolia et Aiolos (couverture de l'édition spéciale du tome 05).

Le disciple du Sagittaire

Depuis son plus jeune âge, Aiolia est entraîné par son frère, Aiolos du Sagittaire, au Sanctuaire.

Mission en Égypte

Aiolia accompagne son frère lors de sa mission en Égypte. Chargé de la protection de Miko Hasegawa, l'enfant élimine les nombreuses créatures rappelées d'entre les morts par l'Ichor de Pontos. Mais quand la tâche devient trop ardue, Aiolos intervient et prend le relais.

Une fois la mission accomplie, les deux frères rentrent en Grèce en compagnie de Miko, devenue leur impitoyable créancière ; Aiolos ayant dépensé tout son argent en cadeaux pour Aiolia...

Galan

Suite au vol de l'Ichor d'Athéna, Galan est emprisonné dans la geôle d'Ouranos. Persuadé de son innocence, Aiolia se rend sur place et découvre son histoire. Le lendemain, il assiste à son combat contre Aiolos.

Photon Burst

Après être devenu Gold Saint, Aiolia poursuit son entraînement auprès d'Aiolos et développe le Photon Burst pour le protéger. Mais, suivant les conseils de ce dernier, il scelle cette technique en lui, du fait de sa dangerosité.

Le frère du traître

  • Passages concernés : Saint Seiya Episode.G, chapitres 02, 03, 05, 25, 28, 32 et 59.
Aiolia teint ses cheveux pour faire oublier l'image de son frère (page de titre du tome 02).

Repli sur soi

La nuit de l'apparente trahison de son frère, Aiolia se recueille devant son cadavre drapé. Puis il se retire, sans réaliser la grande supercherie que cache le mince voile.

Par la suite, Aiolia devient un objet de mépris. Galan, son serviteur et mentor, est son seul soutien. Le Saint lui promet d'être exemplaire mais sa résolution ne résiste pas à l'épreuve du temps. Devenu un jeune homme, il teint ses cheveux pour faire oublier l'image de son frère. Ses relations avec ses pairs se dégradent. Il ne participe plus aux réunions et refuse même de porter sa Cloth au Sanctuaire car il considère que c'est un signe de soumission au Grand Pope.

Et c'est ainsi que, nourri par sa souffrance et son désespoir, son Cosmos se teinte à son insu de négativité.

Ouverture

Désormais indifférent quant au sort du monde, Aiolia part à reculons sur Three Miles Island. Là, il fait équipe avec John Black pour neutraliser un exilé du Sanctuaire qui menace de pulvériser la Terre. Au cours de la mission, le négociateur se sacrifie pour lui rappeler une chose primordiale : il est inutile d'avoir une raison pour aider quelqu'un. Fort de cette leçon, Aiolia élimine le rebelle avant de s'excuser et de reconnaître ses erreurs devant le corps de son ami.

Plus tard, une nouvelle mission révèle toute la compassion qui sommeillait en lui. Au Pinde, il sauve l'âme d'un père incarné dans une statue de pierre en recueillant sa fille, Lithos. Il fait d'elle sa servante et la considère comme sa petite sœur.

L'attaque des Titans

  • Passages concernés : Saint Seiya Episode.G, chapitres 04 à 16, 18 à 23, 25 à 26 et 28 à 39.
L'arrivée d'Aiolia au Chrusos Sunagein (chapitre 05).
Aiolia se surpasse pour briser la Sôma d'Hypérion (chapitre 08).
Aiolia dévoile sa véritable identité à Retsu après sa victoire (chapitre 20).
Aiolia est soutenu par l'âme d'Aiolos dans son difficile combat contre Coeos (chapitre 23).
Aiolia reçoit l'aide providentielle d'Athéna (chapitre 32).
Prélude du second acte de la Titanomachie (chapitre 39).

La menace fantôme

Saga des Gémeaux estime qu'Aiolia représente une menace potentielle pour les projets de Cronos et Pontos. Ce dernier décide donc de le tester en manipulant Galan. Refusant le combat, le Saint réussit à détruire l'envoûtement de lumière en faisant appel au Cosmos de son ami.

Suite à cet incident, le Grand Pope organise un Chrusos Sunagein, auquel Aiolia rechigne à assister. Malgré tout, il rejoint la Salle d'Or et entame un combat contre Deathmask du Cancer, qui a frappé Lithos. Entre-temps, le Sanctuaire est pris d'assaut par un puissant ennemi. Lorsque le Grand Pope arrive enfin, Aiolia lui manque délibérément de respect pour recevoir l'ordre d'éliminer la menace.

Contre Hypérion

Le Saint engage le combat contre le Titan Hypérion de l'Ébène après avoir sauvé un enfant de sa "miséricorde". L'écart de puissance est tel que le dieu se permet de lui faire la morale, tout en vantant la supériorité de sa Sôma. Vexé, Aiolia perd son poing gauche en essayant de la briser. Mais grâce à sa volonté inébranlable et au soutien indéfectible de Lithos, il réussit finalement à atteindre son objectif, au prix de son poing droit. Hypérion, impressionné, se retire. Aiolia, exténué, s'effondre. Il est sauvé par Marin de l'Aigle, qui défait des soldats venus l'achever.

Jamir

À peine remis de ses blessures, Aiolia part à Jamir en compagnie de Lithos et d'Aldébaran du Taureau pour faire réparer sa Cloth par Mū du Bélier. En chemin, il défait les esprits qui hantent les abords de sa demeure. À l'arrivée, Aiolia et Mū simulent un affrontement pour éliminer rapidement les soldats qui ont suivi le groupe. Reste leur chef, Japet des Dimensions.

Avant de l'affronter, Mū téléporte les trois compagnons au loin. Contre toute attente, Cronos apparaît en plein combat pour rapatrier Japet. Il annonce également qu'Aiolia sera celui qui le libérera de sa prison, ce que ce dernier n'accepte pas. Après le départ des Titans, Mū utilise son sang pour ressusciter la Cloth du Lion.

Contre Phoinix Rhuax

De retour au Sanctuaire, Aiolia se précipite au secours de Marin, sévèrement malmenée par Phoenix Rhuax. Révulsé par l'attitude du Géant, le Saint du Lion lui inflige une sévère correction et lui fait ravaler son orgueil avant de le transpercer de sa foudre.

Monster Hunter

Aiolia reçoit ensuite l'ordre d'abattre un fléau sur l'île de Crète. Accompagné de Lithos et de Galan, il pénètre dans le palais de Cnossos. Au centre du labyrinthe, il balaye aisément le spectre du roi Minos et le Minotaure.

Sa mission remplie, Aiolia part en Chine pour terrasser la créature qui a vaincu Noesis du Triangle. Sur place, il confie cette tâche à Retsu du Lynx, déterminé à venger son maître, et assiste incognito à sa victoire contre Euryale.

Contre Coeos

En Inde, Aiolia devient malgré lui le garde du corps de Shaka de la Vierge. Cette fois, il est terrassé par la formidable vitesse de Coeos de l'Éclair noir. Désespéré, le Saint du Lion décide d'utiliser le Photon Burst en se poussant dans ses derniers retranchements. Le Titan voit clair dans son jeu et enraye le processus. Galvanisé par l'âme de son frère, Aiolia reprend courage et frappe Coeos de son arcane ultime. L'intervention d'Hypérion l'empêche de l'achever mais sa mission est remplie. Il perd alors connaissance, tout en restant debout. Il est sauvé par Shaka, qui défait des Géants venus l'achever.

Retour au Sanctuaire

Aiolia se réveille dans une petite maison, cachée dans le cimetière d'un village isolé. Pontos envoie Hector à sa poursuite mais le héros affronte finalement Milo du Scorpion, son garde du corps.

En compagnie de Lithos et de Galan, Aiolia reprend des forces et retourne au Sanctuaire dès que son état le lui permet. À peine arrivé, il reçoit l'ordre de porter secours à Shura du Capricorne à Grevena. Néanmoins, ses éclairs ne sont pas de taille à lutter contre Crios des Galaxies. Il reste donc spectateur du combat du Saint du Capricorne.

Le retour du roi

Après le départ du Titan, Aiolia dépose Shura dans sa Maison puis se précipite sur l'autel d'Athéna, où Cronos est apparu. Ses éclairs, chargés de négativité, libèrent le Megas Drepanon d'une partie de ses sceaux. Mais grâce à l'aide providentielle d'Athéna, qui purifie ses éclairs et renforce son Cosmos. Aiolia balaye l'apparence éphémère du dieu avec un Photon Burst surpuissant. Lorsque se dissipe la fumée de l'explosion, le Saint se retrouve face aux six Titanides, venues au secours de leur roi réincarné mais désormais amnésique.

Profitant de la confusion générale, Aiolia tente de porter le coup de grâce au dieu affaibli. Cependant, il est rapidement cloué au sol par le Brabeus Talanton de Thémis. Shura, venu en renfort, ne rencontre pas plus de succès. Deux précautions valant mieux qu'une, Rhéa invoque les Ge Python pour les achever. Après le départ des déesses, les deux Saints sont sauvés par Aldébaran, de retour de Jamir.

Séparations

Aiolia part aussitôt enquêter sur la mutation du monde. Son intuition le mène à Grevena, où il sauve de justesse des soldats de la "compassion" d'Océan des Courants. Ses éclairs sont absorbés par l'eau du Titan, aussi est-il contraint de passer la main à Camus du Verseau.

Après le départ du Titan, Lithos arrive à Grevena pour raccompagner son maître à la Maison du Lion. Japet en profite pour l'enlever sous les yeux d'Aiolia. Pour la sauver, ce dernier n'a pas d'autre choix que de se rendre en territoire ennemi. Après avoir obtenu l'accord de Camus, Aiolia brise le cercueil de glace emprisonnant la Porte du Temps et pénètre dans le Chronos Laburinthos.

Le Chronos Laburinthos

  • Passages concernés : Saint Seiya Episode.G, chapitres 40 à 52, 57 à 61 et 63 à 87.

Invasion ~ Contre Hypérion

Dans le Tartare, Aiolia repousse l'armée ennemie puis pulvérise le pont reliant le Chronos Laburinthos à la Porte du Temps. Il affronte ensuite brièvement Hypérion. Au cours du combat, il découvre les motivations des Titans et propose donc de trouver un terrain d'entente, sans succès. L'arrivée d'Aphrodite des Poissons lui permet de récupérer des forces et de continuer sa route.

Submergé par la mer noire ~ Contre Pontos

En chemin, Aiolia rencontre Pontos, venu lui imposer son Dunamis. Le Saint est dévoré par sa puissance mais réussit à le rejeter en pensant à Lithos. Le dieu vexé sectionne alors son bras droit et perfore son cœur. L'aide inattendue de Dōko de la Balance lui permet de retrouver son intégrité et de poursuivre le combat. Bien qu'Aiolia dépasse ses limites comme jamais auparavant, il n'inquiète jamais Pontos. Ce dernier se retire lorsque Aldébaran, Milo, Shura et Camus sont téléportés au Tartare.

Au secours d'un dieu ~ Contre Japet

Peu après, Aiolia est envoyé dans la Contrée des ténèbres par Japet, où il est terrassé par ses six géants armés. Sauvé par Shaka, il récupère suffisamment pour acculer le Titan. Ce dernier est alors contraint de dévorer Thémis pour poursuivre le combat. Les deux Saints décident de faire front commun pour sauver Japet, devenu Diabolos. Leur travail d'équipe paye, Aiolia réussit à porter un coup fatal au Titan. Aux portes de la mort, Japet redevient un dieu dans toute sa splendeur. Il utilise ses dernières forces pour régénérer Aiolia avec son Ichor. Les deux Saints quittent ensuite les lieux avant leur effondrement, non sans contempler une dernière fois la divinité apaisée.

Dernière leçon ~ Contre Coeos

Plus tard, Aiolia affronte une nouvelle fois Coeos. Le Saint mène un combat désespéré contre un Titan capable non seulement de neutraliser toutes ses techniques mais également de lire en lui. Il réalise ainsi qu'il n'est qu'un guerrier imparfait, prisonnier du fantôme de son frère. Dépassé de toutes parts, Aiolia sombre dans ses souvenirs. Cette introspection forcée le libère des chaînes de son passé et déclenche son éveil au Septième Sens ainsi que le retour de son casque. Aiolia est désormais un guerrier accompli. Il vainc finalement Coeos en combinant astucieusement son Photon Burst et son Lightning Bolt.

Aiolia apprend du dieu le secret de la résurrection des Titans, ainsi que celui de leur chute passée. Mais les révélations prennent fin lorsque Coeos tombe dans le Tartare. Le jeune homme tente de le sauver, en vain. Avant de disparaître, le dieu lui confie son Keraunos et l'avenir des siens. En larmes, le Saint rend un dernier hommage à celui qu'il considère à présent comme l'un de ses maîtres.

Se battre pour protéger autrui ~ Contre Hypérion

Bien que blessé, Aiolia doit repartir au front lorsque Hypérion défie à son tour les Gold Saints. Le Titan inflige une sévère correction à son adversaire et neutralise son bras droit. Le Saint décide donc de faire appel au Keraunos pour rivaliser avec le dieu. Grâce à sa tactique payante et son utilisation habile du Dunamis, Aiolia perce la défense d'Hypérion et réussit à régénérer son bras avant de lui porter un coup fatal. Bien que victorieux, le Saint pleure la mort d'un guerrier qui, tout comme lui, s'est battu pour protéger ceux qui lui sont chers.

C'est alors qu'une projection de Pontos émerge du sang qui s'écoule de la blessure du Titan. Aiolia s'interpose pour défendre Hypérion mais c'est finalement ce dernier qui écarte la menace. En larmes, le Saint accède ensuite à la dernière requête de son adversaire. Un ultime Lightning Bolt conclut leur duel. Aiolia reçoit le Dunamis d'Hypérion et lui promet de s'occuper de son peuple.

Le combat final ~ Contre Cronos

Peu après, Aiolia retrouve Lithos et sauve Cronos du Tartare avec l'aide des autres Gold Saints. Le roi étant toujours amnésique et pétri de bonnes intentions, tous célèbrent la fin du conflit. Mais lorsqu'il recouvre la mémoire, Aiolia n'a plus le choix. Débute ainsi un combat en plusieurs phases.

Tout d'abord, le Saint neutralise l'association du Megas Drepanon et du Yami no Meidō grâce à ses compagnons et au Dunamis de ses précédents adversaires. Parallèlement, il empêche le Titan de rallier Lithos à sa cause.

Ensuite, Aiolia agit de concert avec les autres Gold Saints pour terrasser les trois Géants protecteurs de Cronos. Associé à Shaka, il est contraint au repos forcé, du fait de son état de fatigue extrême. Son compagnon lui offre la quasi-totalité de son Cosmos pour le régénérer.

La dernière phase du combat peut commencer. Aiolia, soutenu par tous ses amis, s'avance vers Cronos, désormais en forme complète. Sa puissance est telle que le Saint réalise très vite que la situation est critique. C'est pourquoi il demande à ses compagnons de retourner sur Terre avec le peuple des Titans. Après leur départ, les deux belligérants jettent leur dernières forces dans la bataille. Lorsque Cronos déploie son ultime attaque, Aiolia profite de sa vulnérabilité passagère pour le frapper d'un coup décisif qui les précipite tous deux dans le Tartare.

Aiolia reprend conscience devant la tombe de son frère, et comprend que le Titan l'a sauvé. Il retrouve ensuite Lithos et Galan. Les voilà tous réunis sous le ciel bleu de ce monde baigné de lumière.

Saint Seiya Episode.G Assassin

Assassin

  • Passages concernés : Saint Seiya Episode.G, chapitre spécial et Saint Seiya Episode.G Assassin chapitres 01 à 03.

Un an plus tard[3], Aiolia voyage dans le temps pour assassiner Shura, selon l'ordre du Grand Pope. Arrivé dans le monde contemporain[4], il entre en contact avec le Sanctuaire du futur[5] et traque le déserteur au Japon, avec le soutien du SIT[6].

Aiolia finit par le localiser à Shinjuku, en compagnie de Yoshino Hino. Les deux Gold Saints évitent de justesse le One Thousand Wars grâce à l'intervention de Kokutō, qui les avertit de l'arrivée de Lancelot. Aiolia autorise Shura à partir à sa rencontre tandis qu'il s'occupe de la protection de Yoshino. Peu après, le Lion se rend sur les lieux du combat opposant les deux Sacred Sword Holders. Sitôt le Gladiateur parti, Aiolia accepte de mettre entre parenthèses sa mission pour épauler Shura dans la Guerre des Épées Sacrées.

La Guerre des Épées Sacrées

Kyoto ~ Contre Roland et Alice

Yokohama ~ Mission secrète

Tokyo ~ Résurrection

Nikko ~ Révélation

Neuvième Sens

Zeus, le dieu suprême

Transformation en démon ~ Contre Ikki

Possession ~ Contre Seiya et ses amis

Annihilation ~ Contre Shura



Help form status5.png
Brouillon

Des suggestions ou corrections à proposer ?
Votre contribution sur cette [ page du forum] pourrait nous aider à améliorer cet article !                                                                                                      

Interactions

  • Cliquez sur un portrait pour vous rendre sur la fiche de ce personnage.
Aiolos Galan Lithos Aiolia Saga Japet Thémis Coeos Hypérion Cronos PontosStS diag aioliag.jpg
À propos de cette image

Aiolia et Galan

Le sacrifice de Galan (chapitre 45).

Lors de son combat contre Pontos, Aiolia découvre grâce à Dōko le sacrifice passé de Galan. En réalisant cela, il réussit à régénérer son bras droit sectionné et son cœur perforé grâce à son Cosmos. Par la suite, le Saint du Lion fait souvent allusion à cet épisode en associant son serviteur et ami à ses crocs. Cependant, le lien entre Galan et la régénération d'Aiolia manque de clarté. Qu'en est-il réellement ?

Lorsque Dōko s'adresse au jeune homme, il évoque la loi du karma. Selon ses principes, il est prévu qu'Aiolia retrouve son intégrité par le sacrifice passé ou futur d'un être qui tient à lui. C'est à ce moment que le Saint du Lion réalise celui de Galan, ce qui lui donne la force de reprendre le combat et de se régénérer.

Cette simple explication amène à penser que le serviteur a perdu son bras droit pour Aiolia, d'où les nombreuses allusions du Saint par la suite. Ses crocs lui auraient donc été "donnés" indirectement par son ami. Ce lien puissant est particulièrement mis en avant lorsque le bras droit d'Aiolia est brûlé par l'Ouroboros Prominence d'Hypérion. Cet acte provoque l'explosion de la prothèse de Galan.

Bien entendu, le bras droit d'Aiolia n'est pas celui de Galan. Rappelons que le Saint du Lion associe également son cœur à l'oeil perdu du serviteur. Il faut donc comprendre que le lien qui unit les crocs et le cœur d'Aiolia au bras et à l'oeil de Galan est purement symbolique, voire "karmique". Par la perte de son intégrité (cause), Galan permet à Aiolia de retrouver la sienne (effet). Cela est rendu possible par le fort lien qui unit les deux hommes. Voilà pourquoi Aiolia prend la perte de Galan pour sienne.

Dans les faits, ce dernier a perdu son bras et son œil lors de son duel contre Aiolos. Mais, indirectement, cela a eu une incidence sur Aiolia. N'oublions pas que Galan était jusqu'alors en lice pour obtenir le titre de Saint du Lion. Après son crime, ses crocs sont perdus et doivent donc être transmis à un nouveau représentant de ce signe. En choisissant de rester auprès d'Aiolia, même après la mort de son frère, Galan prouve son attachement au jeune homme pourtant détesté. En ce sens, il s'est "sacrifié" pour rester auprès de celui qu'il a reconnu digne d'être le Lion d'or. Ainsi, c'est la foi inébranlable de Galan en Aiolia qui permet le miracle de sa régénération.



Notes

  • Aiolia est polyglotte depuis son plus jeune âge. Il parle - au moins - le grec (sa langue natale), le japonais et l'anglais. Sa maîtrise des langues est suffisante pour impressionner Miko (nulle en anglais). En revanche, John Black remarque rapidement que son anglais n'est pas très naturel. Par ailleurs, Aiolia avoue qu'il n'est pas très à l'aise avec le japonais.
  • Dans Assassin, Aiolia utilise dans un premier temps le pronom personnel boku pour dire "je". Ce pronom est utilisé par des hommes jeunes en situation ni vraiment formelle ni vraiment familière. Après avoir retrouvé ses souvenirs d'adulte, il renoue avec ore, qu'il employait déjà dans Episode.G. Ce pronom est également réservé aux hommes jeunes, mais il est plus vulgaire et informel que boku. Par conséquent, Aiolia paraît plus poli au début du manga, ce que souligne Shura dans le comic strip présent sous la jaquette du premier tome. Est-ce une fantaisie de l'auteur ou un indice que cet Aiolia n'est pas celui qu'il prétend être ? Nul ne le sait.
  • Après avoir quitté le Chronos Laburinthos, Aiolia ne peut plus utiliser le Dunamis de Coeos et d'Hypérion.[7]


Produits dérivés

Aucun produit dérivé pour ce personnage.



Combats

Données des combats récupérées automatiquement sur les pages de Récits. Une absence de résultats signifie qu'aucun combat n'a été mené, ou alors que les pages de récits sont incomplètes.





Personnages affiliés au "totem" Lion

[[image:|150px|frameless|alt=Vasilios du Lion|link=Vasilios du Lion]]



Références

  1. Pseudonyme utilisé par Aiolia lors de ses missions dans Episode.G.
  2. Et ce, "peu importe le monde, peu importe le temps, peu importe la dimension" (Chapitre 96 d'Assassin).
  3. Selon la chronologie du site officiel.
  4. Contemporain du point de vue du lecteur de l'époque, i.e. les années 201X.
  5. Du point de vue d'Aiolia.
  6. Special Investigation Team ou 特殊事件捜査係 (特殊捜査班) - Tokushu Jiken Sousa Kakari en japonais.
  7. D'après les propos de Prométhée dans le chapitre 66 d'Episode.G.