Espaces de noms

Variantes

Hypérion de l'ébène

De SaintSeiyaPedia
Aller à : Navigation, rechercher
Hypérion de l'ébène
Hyperion face.jpg
Hypérion de l'ébène
Nom japonais (kana) 漆黒のヒュペリオン
Nom japonais (romaji) shikkoku no hyuperion
Camp Cronos
Domaines Soleil
Groupes Titans
Protection Sôma
Totem Épée à deux mains
Caractéristiques
Sexe Masculin
Rédigé par Archange. Biographie par Cedde.

Hypérion de l'ébène (漆黒のヒュペリオン - shikkoku no hyuperion) est le premier Titan revenu en ce monde dans Saint Seiya G grâce à l'Ichor de Pontos. Contrairement aux autres, il n'était pas emprisonné au Tartare mais dans le corps d'un dieu égyptien. Doté d'une fidélité sans faille envers Cronos, il s'agit de l'adversaire attitré d'Aiolia. Il n'apparaît que dans Saint Seiya ~ Épisode G.

  • Autres noms possibles
Pays Type Nom Notes
Flag icon france-small.gif France Éditeur officiel : correct Hypérion le noir G (Panini Comics)
Flag icon usa-small.gif USA Correct Ebony Hyperion
Nocopy.jpg
  • Les articles de ce site ont nécessité de nombreuses heures de rédaction. Merci de ne pas en recopier des parties sans autorisation.
  • Many hours were spent on these articles. Please don't copy part or make translations of them without permission. Also, an english version is planned (and maybe a spanish one in a far future), so for the time being, why don't you join us on the English speaking boards?

Biographie

Saint Seiya - Episode G

La chute

  • Passages concernés: Saint Seiya ~ Épisode G, chapitre 62.

Selon Pontos, Hypérion ne s'est pas laissé corrompre lors de la première Titanomachie et est mort en restant fidèle à son sens de la Justice.

Résurrection

  • Passages concernés: Saint Seiya ~ Épisode G ~ Aiolos-Hen, chapitre 04 & Saint Seiya ~ Épisode G, chapitre 62.
Le don du sang à l'Antique.

Contrairement à ses frères et sœurs, Hypérion ne fut pas scellé dans le temple du dieu déchu après la Titanomachie. En effet, une fois son titre de dieu du Soleil perdu, le Titan fut emprisonné dans les entrailles d'Apophis, une autre divinité solaire déchue. Le serpent du Chaos fut quant à lui scellé en Égypte, en compagnie du sarcophage de Pontos, dans un tombeau voué à l'oubli. Et les millénaires passèrent...

Début des années 1970, peu après la construction du haut barrage d'Assouan.

Suite à ces grands travaux, les sceaux emprisonnant Pontos ont été endommagés. En conséquence, son Ichor a commencé à se répandre dans les environs, ce qui a provoqué la résurrection de divers êtres, dont Apophis. Aidé de Miko Hasegawa, Aiolos du Sagittaire découvre le tombeau et défait les créatures rappelées à la vie.

Sitôt terrassé, le serpent du Chaos commence à se désagréger. Désormais débarrassé de toute entrave, Pontos revient à la vie. Ce dernier récupère le corps brisé d'Hypérion dans le ventre du dieu serpent puis commence à le régénérer en partageant son Ichor et son Dunamis. Et finalement, au bout d'une dizaine d'années, le Titan est prêt à reprendre l'épée.

Un être noir comme l'ébène

  • Passages concernés: Saint Seiya ~ Épisode G, chapitres 06 à 08.
I'm here to kick some Saints.

Quelque temps plus tard, monté sur un quadrige, Hypérion lance un assaut sur le Sanctuaire afin de récupérer le Megas Drepanon de son roi. Nul ne parvient à l'arrêter, tandis que les victimes s'amoncellent. Parmi elles, la mère d'un enfant, à qui le dieu décide d'offrir sa miséricorde. Cependant, il est interrompu par Aiolia, qui engage le combat.

Hypérion domine allègrement son adversaire et l'emprisonne dans son Ebony Vortex, le condamnant ainsi à une mort violente. Mais cela échoue, ce que le dieu attribue à la Gold Cloth, et non à l'homme, soutenu par Lithos. Quoi qu'il en soit, le Titan vante les mérites de sa Sôma, qui le protège à merveille des assauts du Saint furieux.

Afin de lui prouver son incontestable supériorité, Hypérion lance une ultime attaque qui menace non seulement Aiolia mais également Lithos et l'enfant sauvé plus tôt. Au prix d'un terrible effort, le Saint réussit à les protéger tout en préparant sa contre-attaque. Pris de court par cet exploit, Hypérion ne peut éviter le dernier Lightning Bolt d'Aiolia, qui brise une partie de sa Sôma.

Impressionné par le miracle que vient d'accomplir son adversaire, Hypérion décide de battre en retraite. Avant de se retirer, il demande à Aiolia de se soigner en vue de leur prochaine rencontre. Un jour que le Titan attend d'ores et déjà avec impatience.

Vers une nouvelle Titanomachie

  • Passages concernés: Saint Seiya ~ Épisode G, chapitres 14, 23, 26, 27, 39 et 41.
Un accueil plutôt musclé.

En attendant l'heure de repartir au combat, Hypérion demeure au temple du dieu déchu en compagnie de Pontos et travaille à la résurrection de ses frères et sœurs, tout en observant Aiolia.

Cependant, le Titan retourne une fois sur Terre pour sauver Coeos du Photon Burst du Saint du Lion. Après avoir rapatrié son compagnon blessé, il partage avec lui son Ichor afin de le soigner. En conséquence, les deux frères restent alités plusieurs jours, laissant à Japet seul la responsabilité d'aider Pontos.

Sitôt le rituel terminé, les derniers Titans reviennent à la vie, accompagnés du Chronos Labyrinthos. Cronos les suit de peu mais perd cependant ses souvenirs par la faute d'Aiolia. Pour les récupérer, les Titans décident d'attirer le coupable dans leur domaine en enlevant Lithos. Aiolia n'a alors pas d'autre choix que de se rendre en territoire ennemi, où il est violemment accueilli par Hypérion.

Armé de sa grande épée et plus puissant que jamais, le Titan inflige une sévère correction à son invité. Mais durant l'affrontement, Hypérion lui fait également part de ses motivations. Aiolia apprend donc que ses ennemis souhaitent offrir un avenir lumineux à leur peuple. Pour ce faire, ils comptent renverser les responsables de leur malheur et châtier les mortels qui les ont oubliés. Le Saint du Lion propose alors de trouver un accord pour satisfaire chaque parti. Amusé par sa naïveté, le dieu l'invite à poursuivre sa route pour prouver sa sincérité. Sitôt le défi lancé, Hypérion se retire.

Manipulations et trahisons

  • Passages concernés: Saint Seiya ~ Épisode G, chapitres 62 et 63.
Le choc des Titans !

Suite à la défaite de Coeos, toute la vérité éclate au sujet des manigances de Pontos et de Mnémosyne. Avant de sombrer dans le Tartare, le dieu aux éclairs noirs lance un ultime appel au Cosmos de ses frères et sœurs. Mais, suite aux agissements de Pontos, Hypérion est le seul à le recevoir.

Sitôt prévenu, le dieu d'ébène rejoint Mnémosyne pour la châtier. À sa demande, la déesse libère ses souvenirs. Pontos entre également en scène et lui révèle sa véritable nature solaire ainsi que le secret derrière sa résurrection. En faisant cela, le dieu espère rallier le Titan à sa cause, sans succès. Hypérion privilégie son peuple et son roi. Fidèle à ses convictions, le Titan choisit de poursuivre sa route, en faisant fi des manigances du dieu primordial.

Ce faisant, il part affronter les Gold Saints, accompagné de sa planète, un véritable Soleil d'ébène. Désormais au faîte de sa puissance, Hypérion les domine allègrement, ce qui pousse Aiolia à repartir au front, malgré ses blessures.

Combattre pour protéger ceux en qui l'on croit

  • Passages concernés: Saint Seiya ~ Épisode G, chapitres 64 à 68.
Dunamis vs Dunamis.

Tout d'abord, le Titan détruit sa planète et se pare ainsi du symbole de l'infini, ce qui lui permet de tromper le jeune homme avec des images résiduelles. De plus, sa maîtrise de l'épée couplée à sa formidable vitesse lui confèrent un net avantage sur le Saint épuisé.

Dès qu'Aiolia combine son Photon Burst à son Lightning Bolt, Hypérion abandonne son arme et contre-attaque avec son ultime atout, l'Ouroboros Prominence. Cet arcane brûle gravement le bras droit du jeune homme, qui subit par la suite la toute-puissance du dieu.

Pourtant, son hégémonie est mise à mal sitôt qu'Aiolia recourt au Keraunos. Victime de la tactique du Saint, le dieu est frappé de plein fouet par sa plus terrible attaque. Malgré tout, Hypérion ne flanche pas et entame sa régénération grâce à l'Ouroboros. Mais, privé de son pouvoir offensif, le Titan ne peut empêcher Aiolia de briser sa garde et de plonger son bras dans sa blessure béante. Totalement à la merci de son adversaire, le dieu est finalement foudroyé par le Lightning Bolt.

Bien que vaincu, Hypérion affiche un sourire serein. Tout comme lui, Aiolia s'est battu pour protéger ceux qui comptent réellement pour lui.

L'ultime éclat du Soleil noir

  • Passages concernés: Saint Seiya ~ Épisode G, chapitres 69, 70 et 72.
Le chevalier et son seigneur.

Du sang qui s'écoule de la blessure d'Hypérion émerge une projection de Pontos, qui compte bien s'emparer du Titan pour en faire son esclave éternel. Cependant, ce dernier n'a pas encore rendu l'âme, grâce au pouvoir régénérateur de l'Ouroboros. Pour protéger les Gold Saints, Hypérion se mutile, ce qui le libère définitivement de l'emprise du dieu primitif.

Avant de disparaître, il demande au Saint du Lion de mettre fin à leur affrontement. Après avoir reçu un ultime Lightning Bolt, Hypérion remercie Aiolia de lui avoir appris la signification du véritable courage. Et c'est dans un dernier soupir qu'il lui confie son pouvoir, son peuple et son roi.

Peu après, Cronos découvre le corps d'Hypérion. Ce dernier lui fait face, tel un chevalier jurant éternellement fidélité à son roi bien-aimé. Ce serment d'allégeance renouvelé, la dépouille du dieu s'enfonce dans le Tartare.



Help form status1.png
Final
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Interactions

  • Cliquez sur un portrait pour vous rendre sur la fiche de ce personnage.


Hypérion Aiolia Pontos Apophis Cronos Théia CoeosStS diag hyperion.jpg
À propos de cette image

Techniques de combat et capacités


test:1test:2test:3test:4test:5test:6

Utilisé Non-présent Non-utilisé Cas particulier Noté Non-noté
Personnage absent Utilisé. Ne possède pas cette attaque dans ce média. Possède cette attaque, mais ne s'en sert pas. Cas particulier, détails sur la page du personnage. Présent sur la fiche. Absent de la fiche.
Manga Série TV OAV Hadès Films Outside story Manga Manga Manga OAV Roman TV Manga Manga
Saint Seiya Episode G Next Dimension The Lost Canvas Gigantomachia Omega Saintia Shō
Ebony Vortex Sp attack sem res0.png
Gurthang Vortex Sp attack sem res0.png
Helios Vortex Sp attack sem res0.png
Helios Prominence Sp attack sem res0.png
Prominence Blade Sp attack sem res0.png
Ouroboros Prominence Sp attack sem res0.png
Cosmo Special Taizen Galaxian Encyclopedia
Ebony Vortex Sp attack sem res4.png
Gurthang Vortex Sp attack sem res4.png
Helios Vortex Sp attack sem res5.png
Helios Prominence Sp attack sem res5.png
Prominence Blade Sp attack sem res5.png
Ouroboros Prominence Sp attack sem res5.png


Ebony Vortex

Ebony Vortex
漆黒旋風 (エボニー・ボルテクス) - ebonī borutekusu

Hypérion crée tout autour de son ennemi une tornade de vent noir qui engloutit entièrement celui-ci. Ce vent, qui tourne à une vitesse élevée, déchire en morceaux le corps de sa cible et les brusques changements de pression, particulièrement intenses, font bouillir son sang pour le faire exploser. La technique ne s'arrête normalement que lorsque le corps de celui pris au piège a complètement disparu, bien qu'Aiolia soit parvenu à briser cette barrière uniforme avec les 100 millions de coups à la seconde de son Lightning Plasma.

  • Le nom signifie "Vortex d'ébène".
Article de référence: Ebony Vortex


Gurthang Vortex

Gurthang Vortex
死剣旋風 (グアサング・ボルテクス) - guasangu borutekusu

L'arme d'Hypérion prend sa véritable forme, l'épée à deux mains Gurthang, et le Titan enveloppe la lame de celle-ci de son Cosmos pour créer un tourbillon d'air noir ultrarapide et à haute pression tout autour de l'arme[1]. C'est une attaque de même nature que l'Ebony Gale, mais bien plus puissante car elle est utilisée avec la véritable forme de son arme[1].

  • Le nom signifie "Vortex de Gurthang" et la représentation en kanjis veut dire "tourbillon de l'épée de la mort".
Article de référence: Gurthang Vortex


Helios Vortex

Helios Vortex
太陽旋風 (ヘリオス・ボルテクス) - heriosu borutekusu

Hypérion utilise le soleil qu'il a créé pour projeter un vent solaire accompagné de plasma qui pulvérise tout sur son passage. La vitesse de ce vent solaire est de 700km/s. Cette vitesse peut sembler faible comparée à celle de la lumière, qui est de mise dans ces combats (300 000km/s), mais le fait que ce soit un vent rend son application uniforme et constante, ce qui annule donc l'avantage de la vitesse de la lumière puisqu'il n'y a pas de moyen de l'éviter. Le seul cas de figure où la différence de vitesse se révélerait utile est si l'on tente de fuir en allant dans le même sens que le vent.

  • Le nom signifie "Vortex solaire" et la représentation en kanjis veut dire "Tornade solaire".
Article de référence: Helios Vortex


Helios Prominence

Helios Prominence
太陽紅炎 (ヘリオス・プロミネンス) - heriosu purominensu

Hypérion utilise son soleil pour donner naissance à d'immenses serpents de plasma solaire qui s'abattent sur ses adversaires. Si les serpents sont contrés, ceux ci se changent en une pluie de magma qui s'accumule au sol. On peut voir que le Kān de Shaka a du mal à supporter l'Helios Prominence.

  • Le nom signifie "Protubérance solaire" et la représentation en kanjis veut dire la même chose.
Article de référence: Helios Prominence


Prominence Blade

Prominence Blade
紅炎大剣 (プロミネンス・ブレイド) - purominensu bureido

Hypérion fait exploser son soleil, puis les restes de celui-ci se rassemblent dans son dos afin de former une paire d'ailes scintillantes ressemblant à un Moebius, le symbole de l'Infini. Sous cette forme, Hypérion gagne apparemment une amélioration de sa vitesse, Aiolia étant incapable de trouver une faille dans les mouvements d'épée du Titan. Qui plus est, le scintillement des ailes imprime des images trompeuses sur la rétine des adversaires qui ne parviennent alors qu'à voir des images rémanentes d'Hypérion, sans pouvoir dire qui est le véritable Titan. À l'occasion de cette technique, Hypérion prouve aussi que son épée peut trancher des choses immatérielles telles que des éclairs, bien que l'on ignore si c'est un pouvoir lié à la Prominence Blade ou si l'épée à deux mains possède en permanence cette capacité.

  • Le nom signifie "Lame de la protubérance solaire" et la représentation en kanjis veut dire "Grande lame de la protubérance solaire".
Article de référence: Prominence Blade


Ouroboros Prominence

Ouroboros Prominence
無限紅炎 (ウロボロス・プロミネンス) - uroborosu purominensu

Hypérion interrompt la configuration de combat adoptée lors de la Prominence Blade et les ailes de feu solaire de son dos se détachent pour former des flammes enroulées autour de son bras droit. L'Ourouboros Prominence dote Hypérion de flammes infinies et accroît considérablement ses capacités de régénération, qui s'appliquent alors à une vitesse supérieure à une guérison normale via l'Ichor. Le Titan ne se bat plus avec son épée mais porte plutôt des coups de poing ardents avec l'Ourouboros Prominence.

La chaleur de cette attaque est telle que le bras droit d'Aiolia et la Gold Cloth protégeant cette partie du corps sont instantanément changés en charbon ardent en un seul coup de poing. Avec cette technique, Hypérion peut aussi tirer parti des capacités de façonnage offertes par le Dunamis. Il s'en sert pour changer au besoin le feu de l'Ourouboros Prominence en serpent géant ou en tsunami de flammes, qui fait office de mur de protection capable de dévier le Lightning Bolt d'Aiolia, arcane pourtant amélioré avec le Keraunos lors de cet échange. Hypérion peut passer à sa guise au travers de ses propres flammes.


Au niveau des capacités de régénération, Hypérion peut ainsi survivre en dépit de son torse transpercé par le Lightning Bolt (v2) d'Aiolia combiné au Keraunos de Coeos. Le point faible de cet arcane est le fait qu'Hypérion soit forcé de rediriger l'Ourouboros Prominence dans sa blessure afin d'accélérer la guérison, il ne peut donc pas utiliser son feu de manière offensive pendant ce temps, ce qui le contraint alors à se battre à mains nues. Aiolia montre aussi qu'il est possible pour une autre personne de bénéficier des capacités curatives de l'arcane, ainsi qu'il le prouve en plongeant son bras dans la blessure d'Hypérion afin de se guérir.


  • Le nom signifie "Protubérance solaire de l'Ouroboros" et la représentation en kanjis veut dire "Protubérance solaire infinie".
Article de référence: Ouroboros Prominence


Autres capacités

En tant que Dieu, Hypérion possède bien évidemment des pouvoirs surpassant ceux des mortels. Ainsi, dès sa première apparition il domine largement Aiolia du Lion. Sa Sôma est une grande épée à deux mains, ce qui lui permet de porter de grands coups secs destructeurs avec ses bras une fois celle-ci revêtue. Il possède aussi une immense épée à deux mains qu'il peut utiliser même revêtu de sa Sôma. En conséquence, le style de combat d'Hypérion est surtout basé sur des attaques larges et puissantes, mais portées avec un certain temps de latence entre chaque coup.


Dans un premier temps, Hypérion fait essentiellement appel à des techniques de souffle (Ebony Vortex et Gurthang Vortex). Une fois la nature solaire du dieu révélée, ce dernier emploie des attaques qui combinent le vent et le feu (Helios Vortex) avant d'utiliser uniquement des arcanes de flammes (Helios Prominence, Prominence Blade et Ouroboros Prominence).



Références et mythologie

Kai Shink.
  • Dans la mythologie grecque, Hypérion (grec ancien: Ὑπερίων / Hyperíôn "le soleil au-dessus de tout") était un Titan, fils de Gaia (la Terre) et d'Ouranos (le Ciel). Il était marié à sa sœur la Titanide Théia et était le père d'Hélios (le Soleil), de Séléné (la Lune) et d'Eos (l'Aurore). Hypérion était lui-même considéré comme une divinité incarnant le Soleil, ce qui, comme son frère Océan, lui confère un statut qui ressemble à celui des Dieux Primordiaux. Peu de mythes mettant en scène le personnage existent, si ce n'est qu'il participa à la Titanomachie et fut jeté dans le Tartare.


  • L'Ouroboros (grec ancien: οὐροϐóρος "qui se mord la queue"), serpent en forme de cercle qui mord sa propre queue est un symbole de renaissance mais aussi de destruction. Les plus anciennes représentations connues remontent à l'Égypte ancienne, où il symbolisait la mort du soleil (Râ) couchant qui se rendait alors dans le monde souterrain pour combattre Apophis, puis sa renaissance au matin à partir de Noun, l'océan primordial. Ce signe représentait aussi l'éternité.


  • Gurthang est une épée qui apparaît dans le "Silmarillion" de Tolkien, ouvrage traitant plus en détail les événements survenus dans la Terre du Milieu avant l'ère où "Bilbo le Hobbit" et "Le Seigneur des Anneaux" prennent place. Elle est l'une des deux épées forgées par l'elfe noir Eol à partir de métal noir provenu d'une météorite, et son nom originel est Anglachel ("fer de l'étoile de feu"), une épée capable de fendre n'importe quel métal terrestre. C'est lorsqu'elle fut reforgée en une lame brillant d'un feu pâle qu'elle fut renommée en Gurthang ("Le Métal de la mort").


  • Le personnage de Saint Seiya G est d'abord présenté comme quelqu'un maniant le vent jusqu'à ce que son passé soit révélé et que son thème solaire ne resurgisse, accompagné d'une symbolique liée au serpent due à son emprisonnement dans le corps d'Apophis. Le mythe d'Apophis en tant qu'ancien dieu solaire se retrouve avec Hypérion.


  • Le design d'Hypérion rappelle fortement celui de Kai Shink, un personnage de Shadow Skill, autre manga de Megumu Okada. Parmi ses nombreux talents martiaux, Kai Shink est un formidable épéiste connu sous le pseudonyme de "Silver Sword". Par ailleurs, il partage avec Hypérion une capacité de régénération hors du commun.

    Design


Constat global

Un dieu fier qui ne craint pas la mort.

Hypérion est l'un des personnages-clé de Saint Seiya G. Son statut de "personnage principal" du camp des antagonistes le met en opposition évidente avec Aiolia qui est présenté comme le personnage central de l'Episode G. La venue d'Hypérion au Sanctuaire est aussi subite qu'impressionnante, et c'est bien la première fois que l'on voit un Gold Saint se faire mettre dans un état aussi déplorable lors d'un combat (même si des Gold Saints trouvent la mort dans le manga original, on ne les voit pas aussi amochés que peut l'être Aiolia). Hypérion a beaucoup de fierté en tant que dieu mais il n'affiche pas de mépris envers les humains, bien qu'il les considère comme bien moins forts que lui. Lors de leur premier duel, il affirme ainsi calmement à Aiolia qu'il est tout à fait normal qu'un humain perde face à un dieu et qu'il n'y a donc pas de honte à ressentir. Hypérion se soucie énormément du sort de son peuple, innombrables humains emprisonnés dans le Tartare pour avoir soutenu les Titans. C'est un trait qu'il partage avec son frère et proche ami Coeos.


Hypérion n'est pas foncièrement opposé aux humains vivant déjà sur Terre mais estime qu'une coexistence est impossible, rejetant ainsi l'offre d'Aiolia qui lui proposait de vivre en paix, ce qui aux yeux du Titan n'était que pure utopie. La loyauté d'Hypérion s'exprime aussi envers Cronos, son frère et roi à qui il voue une fidélité sans faille. Hypérion est considéré par Aiolia comme un chevalier au sens médiéval du terme pour sa loyauté exemplaire, et son attitude reflète aussi de nombreuses qualités telles que la bravoure et le franc parler, Hypérion n'hésitant pas une seule seconde à défier Pontos et Mnémosyne, écœuré par leurs insidieux stratagèmes. Sa force de volonté lui permet même de se dresser une dernière fois à l'encontre du désir de Pontos. C'est aussi lors de son ultime duel qu'il comprend quelle est la force de l'espoir que Coeos avait perçue chez les humains et qu'il finit par accorder sa confiance aux Saints en leur confiant l'avenir de son peuple et de son roi.

Notes

Tome 2 vs tome 16.
  • Vous l'avez peut-être déjà remarqué mais Megumu Okada a parfois la fâcheuse manie de modifier sensiblement le design de ses personnages sans véritable raison. Hypérion en a également subi les frais. Ainsi, à partir du chapitre 64, les "triforces" qui pendent à sa ceinture commencent à grandir jusqu'à couvrir l'intégralité de ses jambes.


Produits dérivés

Aucun produit dérivé pour ce personnage n'a pu être trouvé par la recherche automatique. Peut-être qu'aucun produit n'existe, ou bien la page du produit n'a pas encore été créée dans ce wiki.


  • Aucun produit dérivé officiel centré sur ce personnage.


Combats

Données des combats récupérées automatiquement sur les pages de Récits. Une absence de résultats signifie qu'aucun combat n'a été mené, ou alors que les pages de récits sont incomplètes.


Saint Seiya - Episode G
# Début Fin Issue
004 G Chapitre 006 G Chapitre 006 Victoire d'Hypérion Hypérion Versus Gardes du Sanctuaire
006 G Chapitre 006 G Chapitre 008 Victoire d'Hypérion Aiolia Versus Hypérion
042 G Chapitre 041 G Chapitre 041 Départ d'Hypérion Aiolia Versus Hypérion
050 G Chapitre 063 G Chapitre 063 Simple introduction Aiolia, Aldébaran, Camus, Milo, Shaka, Shura Versus Hypérion
051 G Chapitre 064 G Chapitre 068 Victoire d'Aiolia Aiolia Versus Hypérion

… autres résultats



Personnages affiliés au "totem" Épée à deux mains


La requête automatique n'a pas trouvé d'autres personnages liés au "totem" Épée à deux mains.


Liens externes

Références

  1. 1,0 et 1,1 Saint Seiya G - Galaxian Encyclopedia, p. 172