Interviews/Movie Box/Special Interview/Interview de Akehi Masayuki

From SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Jump to: navigation, search
  • Mettez un lien vers cette page plutôt que de copier ailleurs.

Akehi Masayuki Directeur de « Saint Seiya: Warriors of the Final Holy Battle »

Profil: Né dans la préfecture de Aichi le 17 mars 1937. Il a fait ses débuts en anime avec la mise en scène de « Ookami Shounen Ken » (1963). Ses œuvres principales sont entre autres la version film de « Queen Millennia » (1982), « SLAM DUNK : Roar Basketman’s Soul !! » (1995). Il travaille actuellement dans le laboratoire de Toei Animation et il est également maitre de conférences à l’université Seika de Kyoto. Sa dernière œuvre est « Ultimate Muscles » (2002).


2004-08-06 - Saint Seiya THE MOVIE BOX (DVD)- Livret informatif - Page 13 Interview de Akehi Masayuki, Directeur de « Saint Seiya: Warriors of the Final Holy Battle »

Special Interview

Ikki le phoenix est un personnage comme Monsieur (Takakura) Ken (rires)

Comme c’est un film pour enfant, j’ai essayé de rendre l’histoire facile à comprendre. Le thème est « l’alliance centrée sur Athéna entre les différents protagonistes uniques en leur genre ». Tout d’abord, pour que l’ennemi soit digne du dernier film, je l’ai fait vaincre tous les chevaliers d’or en un instant. Ensuite j’ai quand-même créé des scènes pour mettre les chevaliers d’or en avant (rires). Je ne voulais pas faire d’Athéna une prisonnière, je l’ai alors fait avancer pas à pas dans un chemin semé d’embûches pour exprimer sa volonté de protéger les humains même en se sacrifiant. Dans le climax, pour augmenter les scènes qui leur sont dédiées, j’ai voulu que malgré le fait de porter armure d’or, Seiya ne puisse pas tirer sur les l’ennemis tout de suite. J’ai me souviens d’ailleurs d’avoir rajouté par la suite la scène dans laquelle il tire sur la statue de Lucifer. J’ai également porté de l’attention à la manière de représenter Ikki. Ikki est un meneur mais en même temps c’est un personnage qui tourne le dos aux autres et qui est à l’écart…… Il est comparable à Monsieur Tsuruta Koji ou Monsieur Ken qui interviennent toujours au moment où le héros se fait ratatiner dans les films Yakuza de Toei (rires). Il n’intervient jamais dans les stades précoces et quand c’est à son tour, il n’apparait pas tout de suite. On montre d’abord l’ombre du Phoenix puis on introduit la voix off et dès que l’on se retourne on retrouve Monsieur Ken…. C’est ce genre de personnage (rires). Je voulais le dessiner, tournant le dos à son petit frère et s’en allant après avoir prononcé une citation. Il n’accepte pas facilement de venir en aide aux plus faibles, on peut le comparer à un lion qui donne un coup de patte à son propre enfant un peu comme dans (la mise en scène) du dernier épisode de « Mazinger Z » (1972), ils ont aussi fait intervenir Great Mazinger au moment où Mazinger Z se faisait ratatiner (rires).

(réalisé le 8 juin 2004 au laboratoire de la Toei Animation)


Fin de traduction