The Lost Canvas Volume 19

De SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Aller à : navigation, rechercher
The Lost Canvas Volume 19
TLCvol19.jpg
Volumes de Saint Seiya - The Lost Canvas
Saint Seiya - TLC - Série principale
Pays d'origine Japon Japanflag.gif
Nom francais The Lost Canvas Volume 19
Numéro 19
Production
Auteur(s) Masami Kurumada, Shiori Teshirogi
Artiste(s) Shiori Teshirogi
Editeur(s) Akita Shōten
Caractéristiques
Type de produit Publication
ISBN 4-253-21519-0
Nb. de pages 192
Sortie
Date 2010/05/07
Prix 420 yens
Liste
Ordre wiki 19
Précédent    Suivant
Article rédigé par Archange. Commentaires VF par AZB+Hyogakun.



Préface

...

Chapitres

The Lost Canvas Volume 19
Saint Seiya - The Lost Canvas
Numéro 160
Titre japonais あるべき姿
Titre romaji Arubeki sugata
Titre français La forme qu'il était supposé avoir
Nombre de pages 20
Date 2009/12/03
Magazine Shûkan Shônen Champion 1 (12月17日) (2009)
Shuukan champion 01 2010.jpg
Liste
Ordre wiki 160
Précédent    Suivant
Article entièrement rédigé par Archange.
Chapitre


Récit

Aspros en Surplis, avec sa toge de Pope.

Aspros, désormais seul face à la Cloth des Gémeaux, se dit que son frère a été stupide d'avoir abandonné à son profit cet ego qu'il s'était soi-disant forgé. Il s'approche de la Cloth vide, tout en récupérant une partie de l'habit de Pope qu'il portait avant d'entamer le duel. Cependant, Aspros sent une douleur dans son âme, comme si la moitié de son corps était morte. Il dit malgré tout, s'adressant à un Deuteros disparu, qu'il va devoir prendre soin de cette existence brisée.

Aspros, vêtu de son Surplis des Gémeaux et de la toge de Pope sur une épaule, se rend dans l'atelier d'Hadès. L'Empereur des Ténèbres lui demande si il a pu se rapprocher de ses buts de conquête du monde, ce à quoi l'ancien Saint répond par l'affirmative, remerciant Hadès pour la vie qu'il lui a offert. Le dieu, dos tourné et occupé à peindre, est cependant surpris du changement de couleur des cheveux d'Aspros, qui se sont départis de leur teinte d'ébène afin de redevenir clairs comme de son vivant. Hadès préférait la couleur sombre qui témoignait de l'obstination gravée dans l'âme d'Aspros. Celui-ci répond que cette teinte était due au Genrō Maō Ken qu'il s'était infligé lui-même deux ans auparavant, et qu'il est normal qu'elle se soit estompée après qu'il ait vu quelqu'un mourir, en l'occurrence, son frère cadet. Alors qu'Hadès considère la situation, Aspros s'élance dans son dos, pour abattre son poing vers le dieu. Cette tentative s'avère cependant vaine, le dieu stoppant sa main du bout de son pinceau. Hadès reconnait bien là cette audace dont Aspros a toujours été remplie, lui un humain qui a déjà commis tant de pêchés et qui va même jusqu'à attaquer celui qui l'a ramené à la vie.


Le dieu décide de le faire disparaître sur le champ, propulsant Aspros en arrière avec son Cosmos. Mais contre toute attente, ses pouvoirs restent inefficaces. Hadès se rend compte qu'une autre vie s'est combinée à celle qu'il avait donnée à Aspros, arrachant ainsi le Saint à son influence. Aspros, révélant la Gold Cloth des Gémeaux sous les miettes de son Surplis, lui dit qu'il n'aurait jamais pu être en harmonie avec la vie artificielle d'Hadès, que son existence n'aurait jamais pu s'enflammer. La seule vie capable d'une telle chose est à son avis celle de son frère Deuteros, ajoutant que nul autre personne ne saurait être plus idéale.


Yōma de Méphistophélès.

Hadès est surpris de voir une Gold Cloth, qui selon lui ne devrait pas pouvoir se poser sur le corps d'Aspros, création de l'empereur des ténèbres. Aspros lui explique à ce moment-là que cette Cloth est sa véritable moitié, précisant que lui et son frère, dont l'âme réside dedans, ont enfin atteint la forme qu'il étaient supposés avoir. La constante opposition qui existait entre eux a cessé d'être, et leurs poings sont maintenant dirigés vers un même ennemi. Aspros prend la posture de la Galaxian Explosion en annonçant son intention d'abattre Hadès en tant que Saint des Gémeaux. Hadès sourit, comprenant qu'il voit là la véritable couleur du Saint, et ajoute même voir une certaine harmonie dans ce mélange des contraires, déclarant à Aspros qu'ils se ressemblent un peu. Aspros prend ce compliment avec ironie, puis déclenche sa Galaxian Explosion. La galaxie explose, tandis que l'empereur des ténèbres est sur le point d'être projeté en arrière. Soudain, plus rien. Aspros et Hadès sont toujours dans leurs positions respectives, mais l'énergie de la Galaxian Explosion a disparu d'un seul coup. Aspros, surpris, voit arriver un homme étrange affalé sur un cheval volant à l'allure de Pégase. Cet homme en smoking et haut de forme fait part de sa déception de voir que les jumeaux ont ainsi fait la paix, avouant qu'il avait pourtant cherché à leur mettre des bâtons dans les roues plusieurs années avant. Aspros reconnaît cette personne.

Hadès regarde le nouvel arrivant d'un air méfiant, en ajoutant qu'il n'apprécie guère que celui-ci pénètre sans prévenir dans son atelier. Le dieu annonce lui-même le nom de cet homme : Yōma de Méphistophélès, l'étoile céleste du Meneur, père de son meilleur ami et ennemi.



Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

The Lost Canvas Volume 19
# Début Fin Issue
085 The Lost Canvas Volume 19 TLC Chapitre 160 Combat interrompu par l'arrivée de Yōma Aspros Versus Alone (TLC)




Références

The Lost Canvas Volume 19
Saint Seiya - The Lost Canvas
Numéro 161
Titre japonais メフィストフェレス
Titre romaji Mephistopheles
Titre français Méphistophélès
Nombre de pages 21
Date 2009/12/10
Magazine Shûkan Shônen Champion 2+3 (12月24日+31日)
Shuukan champion 02-03 2010.jpg
Liste
Ordre wiki 161
Précédent    Suivant
Article entièrement rédigé par Archange.
Chapitre


Récit

Yōma et Aspros, plusieurs années auparavant.

Aspros comprend aux paroles énigmatiques d'Hadès, qui a introduit Yōma en tant que "père de mon ami et ennemi", que ce nouveau venu doit être le père de Pégase. Yōma lance un grand sourire amical à Aspros en lui disant qu'il est devenu un type charmant, soufflant au passage un mot sur l'importance qu'avait ce Saint pour son cadet. Yōma lui demande de se souvenir d'une certaine nuit illuminée par un beau croissant de lune. Aspros se rappelle des circonstances de sa rencontre avec cet homme, qu'il pensait être un mauvais rêve.


Plusieurs années avant, Sanctuaire.

Un jeune homme à l'apparence étrange, vêtu d'un smoking, d'un haut-de-forme et pourvu d'ailes d'énergie sombre se tient accroupi au sommet d'une immense colonne, d'où il interpelle Aspros, encore plus jeune que lui, en plein entraînement. Yōma demande à Aspros si il saurait où ce trouve le Saint de Pégase, et le jeune apprenti répond à cet intrus inconnu que personne ne porte encore cette Cloth. Yōma, déçu, change de sujet de conversation en signalant à Aspros avoir vu en chemin un autre garçon lui ressemblant, mais muni d'un masque. Aspros lui explique qu'il s'agit de son jumeau cadet, Deuteros, qui n'a pas le droit de venir voir son entraînement et ne pourra devenir un Saint. Yōma fait remarquer que le nom de "Deuteros" signifie "numéro deux", et ajoute préférer celui-ci au "numéro un". Le Spectre commence à influencer Aspros, en signalant que Deuteros voudra un jour prendre la place de premier. Aspros refuse de croire une telle insinuation, mais Yōma insiste en disant que Deuteros fait juste semblant d'être effacé et inoffensif, afin de mieux lui planter un couteau dans le dos au moment opportun, soulignant le fait qu'Aspros ressentira de plus en plus la pression de ce frère.

Aspros se met en colère, en rétorquant que Deuteros n'est pas ainsi. Yōma le mène alors au lieu où celui-ci s'entraîne en secret. Aspros est choqué de voir la puissance que Deuteros a acquis. Yōma, dans le dos d'Aspros, profite de ce moment de doute pour toucher d'un doigt la tête de celui-ci. D'étranges ondes se créent. Yōma est satisfait, il a insufflé en Aspros une goutte de ténèbres qui continuera à le corrompre petit à petit de l'intérieur.


Retour au présent.

Aspros se souvient enfin de ce passé effacé de sa mémoire. Il comprend maintenant que la rivalité entre lui et son frère a été attisée par Yōma. Aspros, sous le coup de la colère, fait exploser son Cosmos autour de lui, surprenant Yōma, qui prend malgré tout ceci à la rigolade. Aspros exprime à Yōma tout le mépris qu'il a pour lui, tout en demandant pour quelle raison il a fait une telle chose. Yōma rit, expliquant avec un sourire carnassier qu'il voulait juste voir le spectacle qui allait résulter de ses actes. Aspros fait mine de s'élancer vers lui, mais tout à coup le monde autour de lui réagit étrangement. Aspros comprend que Yōma doit être capable de stopper le temps. Le Spectre déclare effectivement avoir stoppé le temps, et précise qu'il est temps de tirer le rideau sur la représentation des Gémeaux. Il utilise alors son arcane, le Marbleous Loom , un monde dénué de temps et de matière, où tout ce qui y pénètre se fait désintégrer au niveau quantique, ajoutant que les deux frères vont être pulvérisés corps et âmes. Aspros disparaît complètement.

Yōma ramasse son haut-de-forme, tombé par terre, et dit à Hadès qu'il est désormais temps de passer à l'acte principal de cette pièce de théâtre. Hadès comprend bien que Yōma fait allusion à son fils, Tenma, mais il précise très fermement au Spectre que celui-ci et Athéna sont ses nemesis, et que par conséquent il est formellement interdit de les tuer, cet honneur étant réservé au dieu des morts. Yōma acquiesce nonchalamment, et part en chevauchant son destrier ailé. Pour lui, Tenma est aussi une des gouttes de ténèbres qu'il a semé, et avoir un fils qui a la puissance d'un déicide le rend assez fier de lui-même. Il pense aussi que le supprimer serait un pur gâchis.



Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Notes

  • Dans la prépublication, la page représentant Alone et Tenma était en couleur. De plus, il y avait aussi une double page en couleurs contenant des photos et le récit d'une interview entre Shiori Teshirogi et Aya Hirano, la comédienne de doublage interprétant Sasha dans les OAVs de Saint Seiya ~ The Lost Canvas.


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

The Lost Canvas Volume 19
# Début Fin Issue
086 The Lost Canvas Volume 19 TLC Chapitre 161 Défaite d'Aspros Aspros Versus Yōma




Références

The Lost Canvas Volume 19
Saint Seiya - The Lost Canvas
Numéro 162
Titre japonais 父親
Titre romaji Chichioya
Titre français Le paternel
Nombre de pages 20
Date 2009/12/24
Magazine Shûkan Shônen Champion 4+5 (1月7日+14日)
Shuukan champion 04-05 2010.jpg
Liste
Ordre wiki 162
Précédent    Suivant
Article entièrement rédigé par Archange.
Chapitre


Récit

Yōma étreignant Tenma.

Tenma, Régulus et Shion atteignent enfin le premier Temple Stellaire, celui de Mercure. Régulus est impatient de découvrir à quoi ressemblent ces fameux Gardiens, tandis que Tenma songe à la longue route qui les sépare d'Alone. Le groupe s'élance dans ce temple plongé dans l'obscurité, mais Régulus s'étonne de ne ressentir aucune présence de Spectre, bien que Shion lui conseille de rester sur ses gardes. Dans les ténèbres, Yōma sort sa montre à gousset. Tenma constate avec surprise que Shion et Régulus sont figés en l'air ! Sasha reprend conscience à ce moment-là. La voix de Yōma les interpelle alors pour leur dire que le temps s'est arrêté. Le Spectre ajoute cependant qu'il n'apprécie guère son propre pouvoir, lui qui préfère voir les choses en perpétuel mouvement chaotique.


Yōma, qui arbore un grand sourire avenant, prend Tenma dans ses bras en disant qu'il avait envie de le rencontrer, lui son fils. Ce sourire tourne rapidement en un rictus malsain. Tenma, sous le choc, repense aux années qu'il a passé à errer sur les routes avec sa mère. En colère, il décoche un coup de pied à Yōma pour que celui-ci le lâche, et ajoute que pour lui son père est un anonyme mort au détour d'un chemin quelconque. Il somme le Spectre de cesser de jouer cette comédie et de montrer sa véritable apparence. Yōma, au sol, dit que Tenma ressemble à sa mère, puis il se relève en ajoutant que la danse qu'il a mené avec celle-ci était pleine de pleurs et de va-et-vient, et qu'il n'y avait décidément pas de meilleure partenaire. Tenma, outré lui demande ce qu'il a fait à sa mère, ce à quoi le Spectre répond que le Saint est un peu trop jeune pour les détails. Yōma agite la fumée de sa cigarette afin de former une image du passé qui le montre en habit civil auprès de la mère de Tenma et de Tenma lui-même encore bébé.

Yōma, Partita, Tenma et Pandore.

Il dit que sa compagne, Partita, était vraiment belle et que c'étaient des jours heureux. Une petite fille riche se trouve également là pour voir le nourrisson, et annonce que le médecin de la famille a dit que sa mère aurait elle aussi un enfant à Noël, ce qui la rend impatiente de découvrir ce petit frère. Yōma et Partita, serviteurs de la famille, disent en souriant que ce sera la naissance de leur futur maître, et qu'il sont de tout cœur avec la dame de maison. La petite fille les remercie, ajoutant qu'elle espère que son frère sera aussi bien portant que Tenma. Partita répond humblement à cette jeune Pandore que de simples serviteurs comme eux ne méritent pas de tels compliments, tout en serrant la petite fille joyeuse dans ses bras.


Dans le présent, Tenma reste stupéfait d'une telle révélation. Yōma continue en racontant être né dans un pays lointain, mais que l'ère de paix Tokugawa l'ennuyait plus que tout, lui qui rêvait de chaos et de folie. L'adolescent éveillé à sa condition de Spectre avait fini par quitter le Japon en bateau afin de découvrir le monde. Un jour, il a aperçu une étoile filante quitter la constellation de Pégase et traverser le ciel. Yōma a alors compris qu'il s'agissait de l'âme de Pégase, exactement le genre de distraction qu'il recherchait. Yōma s'était donc élancé en volant dans les cieux afin de poursuivre cette étoile filante, ce qui l'avait mené jusqu'en Europe. Il était finalement arrivé au château d'Hadès, où de nombreux autres êtres éveillés à leurs étoiles maléfiques s'étaient rassemblés. Yōma annonce satisfait qu'en cette ère, la réincarnation du Pégase mythologique n'est autre que Tenma, son fils, né du Spectre de Méphistophélès dans le château d'Hadès.



Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

The Lost Canvas Volume 19
# Début Fin Issue
087 The Lost Canvas Volume 19 TLC Chapitre 164 Yōma quitte le champ de bataille Sasha, Tenma (TLC) Versus Yōma




Références

The Lost Canvas Volume 19
Saint Seiya - The Lost Canvas
Numéro 163
Titre japonais されど一滴
Titre romaji saredo itteki
Titre français Peut-être une simple goutte
Nombre de pages 20
Date 2010/01/07
Magazine Shûkan Shônen Champion 6 (1月21日)
Shuukan champion 06 2010.jpg
Liste
Ordre wiki 163
Précédent    Suivant
Article entièrement rédigé par Archange.
Chapitre


Récit

Yōma en Surplis.

Tenma n'en revient pas de telles révélations : il est né dans le château où Hadès revient à la vie, son père est un Spectre, et sa mère était une servante travaillant pour la famille de Pandore. Yōma lance son haut-de-forme sur la tête de Tenma et fait disparaître son smoking afin de révéler son Surplis. Il dit que Tenma n'est rien d'autre qu'une goutte supplémentaire jetée afin de créer des remous dans cette Guerre Sainte. Tenma, furieux, attaque son père avec son Pegasus Ryūsei Ken. Pourtant l'attaque échoue : tous ses coups restent suspendus en l'air devant Yōma, qui a visiblement stoppé le temps une fois encore. Yōma confirme être satisfait par les perturbations provoquées par Tenma dans cette guerre, et ajoute qu'il n'a que faire des Spectres, Saints ou Dieux.


Yōma dérobant l'âme d'Hadès.

Pour lui, l'idéal de mort absolue recherché par Hadès est d'un incroyable ennui, et il a fait en sorte d'y ajouter un peu de piment. Il fait comprendre à Tenma qu'une autre de ses gouttes est le partenaire de danse qu'il a choisi pour son fils. Le jeune garçon dont il parle est bien entendu Alone, l'hôte actuel d'Hadès. Tenma exige de savoir ce que Yōma a fait à Alone. Le Spectre lui dit que le jeune frère de Pandore avait fini par naître lors d'une nuit enneigée. Yōma, conscient que ceci marquerait le début de la Guerre Sainte, a immédiatement dérobé ce "nouveau-né" qui n'était autre que l'âme d'Hadès. Il ajoute avec un sourire que Pandore a versé des torrents de larmes devant sa mère morte. Yōma, satisfait de son tour, a ensuite emporté l'âme d'Hadès loin du château avant que les dieux jumeaux n'arrivent et a cherché un jeune garçon qui pourrait servir d'hôte à Hadès : le jeune Alone, qui venait de naître dans une famille très croyante.

Yōma, curieux de voir ce que pourrait donner un Hadès élevé en tant qu'humain, a ensuite observé Alone et Tenma lors des années suivantes jusqu'à ce que les deux garçons se rencontrent à l'orphelinat. Tenma refuse d'accepter que sa rencontre avec Alone puisse avoir fait partie du plan de Yōma. Ce dernier, moqueur, lui dit n'être maintenant qu'un spectateur de cette Guerre Sainte, et espère ardemment voir le déicide, le Pégase mythologique, à l'œuvre.



Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Aucun.



Références

The Lost Canvas Volume 19
Saint Seiya - The Lost Canvas
Numéro 164
Titre japonais 人の痛み
Titre romaji Hito no itami
Titre français Douleur humaine
Nombre de pages 20
Date 2010/01/14
Magazine Shûkan Shônen Champion 7 (1月28日)
Shuukan champion 07 2010.jpg
Liste
Ordre wiki 164
Précédent    Suivant
Article entièrement rédigé par Archange.
Chapitre


Récit

Sasha expliquant son amour des humains.

Des années auparavant, dans le village de Tenma.

Alone et Sasha sont à la recherche de Tenma, un enfant arrivé depuis peu dans l'orphelinat. Ils le trouvent en train de dormir dans un endroit qui surplombe la ville, et sont très surpris de voir qu'un tel point de vue existait. Ils trouvent le paysage assez joli, mais Tenma leur dit que la beauté du lieu ne l'intéresse pas, et qu'il réfléchit plutôt à des choses pratiques, comme la façon de trouver de la nourriture. De plus, il pense que les gens de la ville préfèrent ne pas voir les orphelins crasseux dans leurs pattes. Sasha agrippe alors le bras de Tenma et le serre très fort d'un air sévère en disant au garçon de penser de manière positive. Elle lui explique qu'il n'est désormais plus seul : elle et Alone veulent devenir ses amis. Tenma sourit en voyant la détermination de la jeune Sasha et dit qu'il ne veut pas s'attirer son inimitié.


Présent.

Yōma déclare être impatient de voir la dernière scène que ces trois-là joueront, tandis que Tenma enrage de penser que sa rencontre avec ses amis a été fabriquée de toutes pièces par ce Spectre. Tenma attaque son père en hurlant qu'il refuse de croire ça, et qu'il ne dansera pas dans sa main. Yōma évite le coup tout en s'emparant de Sasha, à qui il demande si elle pensait vraiment pouvoir vivre paisiblement aux côtés de l'hôte d'Hadès. Selon lui, cette réincarnation en tant que sœur cadette d'Alone doit en fait être un stratagème dissimulant d'autres objectifs. Sasha se défend de cette accusation en expliquant qu'il n'y avait aucune mauvaise intention derrière ce choix. Après tant de Guerres Saintes, elle voulait essayer de pouvoir vivre paisiblement en tant qu'humaine auprès de l'hôte d'Hadès, même si cela impliquait la souffrance et la pauvreté. Elle ajoute avoir vraiment été heureuse à cette époque, et que tout le monde à l'orphelinat se soutenait mutuellement au travers des crises et souffrances. Ce sont des choses qui lui manquent, et des émotions que ne peuvent pas comprendre les autres dieux dépourvus de sentiments. Elle admire vraiment la capacité qu'ont les humains à ne pas abandonner et à unir leurs efforts. Yōma rend Sasha à Tenma sans rien dire, tandis que le Saint lui déclare que Sasha n'est pas une personne calculatrice comme lui.

Yōma se met sur le départ en disant que Sasha est une goutte qui provoque de puissants remous, mais qu'il est justement très satisfait de voir la situation actuelle. Cela dépasse les espérances qu'il avait 15 ans plus tôt. Il déclare cet interlude terminé et fait apparaître son Pégase. Yōma enfourche sa monture, satisfait, et quitte le temple en se disant qu'il reste encore une goutte extrêmement intéressante qui n'attend que d'être révélée au grand jour.



Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Aucun.



Références

The Lost Canvas Volume 19
Saint Seiya - The Lost Canvas
Numéro 165
Titre japonais 救済
Titre romaji kyūsai
Titre français Le Salut
Nombre de pages 20
Date 2010/01/21
Magazine Shûkan Shônen Champion 8 (2月4日)
Shuukan champion 08 2010.jpg
Liste
Ordre wiki 165
Précédent    Suivant
Article entièrement rédigé par Archange.
Chapitre


Récit

Alone révèle son véritable visage.

Yōma fait route vers le Temple de la Terre, curieux de voir ce qu'Hadès s'apprête à faire. À l'intérieur, l'empereur des Ténèbres a rassemblé la totalité de ses soldats squelettes. Il leur annonce que l'armée d'Athéna est quasiment décimée, et qu'elle ne se résume plus qu'à trois Saints. Il demande à ses troupes si ils sont prêts à donner sa vie pour leur cause, et ses hommes lui répondent par l'affirmative avec ferveur en l'acclamant tandis que Pandore sourit de voir son souverain motiver ainsi ses troupes. Soudain, Hadès agite son pinceau et massacre instantanément l'intégralité de ses troupes sous le regard effaré de Pandore qui est éclaboussée de sang.


Pandore, surprise, demande à Hadès pourquoi il a fait une telle chose. Elle reconnaît que toutes ces troupes lui appartiennent, mais reste étonnée d'une décision aussi soudaine et souhaiterait savoir si ils ont fait quelque chose qui a déplu à l'empereur, et qui leur aurait donc valu cette punition. Yōma, qui observe discrètement la scène, ne peut réprimer un sourire de joie devant un tel chaos. Hadès, avec des larmes de sang, répond à Pandore qu'il vient au contraire de leur offrir le salut, et une vraie paix dans la mort. Pour lui, cette mort est un cadeau que tous méritent de recevoir, aussi bien les Saints que les Spectres. Il compte offrir ce salut à tous en tant qu'Hadès. À cette mention, Pandore réalise qu'elle a Alone en face d'elle, et attaque l'imposteur avec sa lance. Pandore se fait cependant mettre au tapis, et se relève en pleurs. Elle dit qu'Alone, qui se sert des pouvoirs d'Hadès pour son propre compte, est vraiment un humain méprisable, le mal incarné. Celui-ci répond qu'il sait bien qu'il est un homme mauvais qui se sert des pouvoirs d'un dieu, mais seule la création d'un nouveau monde offrant le Salut à tous l'intéresse. Il dit bien avoir abattu de sa main ses proches de l'orphelinat, et qu'il continuera ainsi à prendre la vie des humains afin de délivrer tout le monde de la souffrance, de la pauvreté et de la discrimination. Il compte utiliser les pouvoirs d'Hadès pour atteindre ce but.


Alone ne laissera personne interférer dans la réalisation du Lost Canvas. Il s'en va en disant à Pandore qu'elle est libre de se retourner contre lui si elle le souhaite, mais que ce sera un chemin pavé de douleur. Il lui conseille également de combattre avec une ferme et sincère détermination, car les Gardiens Stellaires se battent pour le salut du monde.



Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

The Lost Canvas Volume 19
# Début Fin Issue
088 The Lost Canvas Volume 19 TLC Chapitre 165 Départ d'Alone Alone (TLC) Versus Pandore (TLC)




Références

The Lost Canvas Volume 19
Saint Seiya - The Lost Canvas
Numéro 166
Titre japonais 居場所
Titre romaji Ibasho
Titre français Choisir son camp
Nombre de pages 20
Date 2010/01/28
Magazine Shûkan Shônen Champion 9 (2月10日)
Shuukan champion 09 2010.jpg
Liste
Ordre wiki 166
Précédent    Suivant
Article entièrement rédigé par Archange.
Chapitre


Récit

Pandore enfant.

Pandore, seule dans le Temple de la Terre, maudit Alone. Cependant, Kagaho du Bénou fait alors irruption en ravageant le temple de ses flammes afin de se débarrasser de la multitude de cadavres éparpillés sur le sol. Il dit à Pandore qu'elle n'a qu'à brûler avec le reste si elle a tant de regrets. Celle-ci répond qu'elle avait toujours senti que Kagaho était différent des autres Spectres, et qu'elle voit bien maintenant qu'il est un traître. Lorsqu'elle lui demande depuis quand il était au courant de l'imposture d'Alone, Kagaho répond qu'il l'avait toujours su, et ce dès sa première rencontre avec le jeune homme. Kagaho fait remarquer à Pandore qu'elle a toujours été en compagnie d'Alone depuis que le pouvoir d'Hadès s'est éveillé en lui, et il lui demande si elle ne s'est pas rendue compte que son Cosmos est empli d'amour. Pandore n'a que faire de ce que peut raconter ce Spectre, seul Hadès compte à ses yeux. Il n'y a rien de plus important pour elle à qui tout a été dérobé.


Des années plus tôt.

La jeune Pandore pleure auprès du corps de sa mère, décédée en donnant naissance à son jeune frère qui a pourtant disparu. Dans la foulée, les servantes autour de Pandore se mettent aussi à mourir, et la petite fille effrayée voit apparaître les silhouettes d'Hypnos et de Thanatos, convaincue qu'ils vont aussi lui prendre sa vie et son âme. Cependant, les dieux jumeaux conseillent à Pandore de récupérer ce qui lui a été dérobé : son jeune frère Hadès. Ils lui expliquent que son destin est d'être la sœur aînée d'Hadès, celle qui commande son armée, et que sans lui sa vie n'aura jamais aucun sens.

Pandore enfant.

Présent.

Pandore affirme que c'est la place qu'elle doit occuper, et prévient Kagaho qu'elle le tuera si il se met en travers de son chemin. Elle détruit les alentours avec une imposante vague d'énergie issue de sa bague en forme de serpent, tout en affirmant qu'elle compte bien récupérer son frère cadet et faire payer tout cela à Alone. Kagaho sourit en voyant une telle détermination dirigée vers son frère cadet et approuve l'attitude de Pandore. Il s'écarte et ouvre à travers ses flammes un chemin permettant de quitter les ruines du temple. Pandore ne comprend pas ce qui passe par la tête de Kagaho, et celui-ci dit juste que d'une certaine façon, il la comprend. Il lui dit de continuer son chemin en gardant en elle cette détermination pour montrer à Alone la douleur qu'elle supporte pour son frère cadet. Pandore se moque de lui en faisant remarquer qu'elle l'aurait bien abattu pour s'échauffer, mais accepte cependant d'emprunter ce chemin en ajoutant que la route sera périlleuse, mais que ce ne sera rien comparé à tout ce qu'elle a déjà enduré.



Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Aucun.



Références

The Lost Canvas Volume 19
Saint Seiya - The Lost Canvas
Numéro 167
Titre japonais 救済の時
Titre romaji kyūsai no toki
Titre français L'heure du Salut
Nombre de pages 20
Date 2010/02/04
Magazine Shûkan Shônen Champion 10 (2月18日)
Shuukan champion 10 2010.jpg
Liste
Ordre wiki 167
Précédent    Suivant
Article entièrement rédigé par Archange.
Chapitre


Récit

Lune du Balron.

Kagaho pénètre dans l'Atelier d'Alone tout en admirant la quiétude du lieu, et en appréciant le fait que les gens en peinture aient déjà reçu leur Salut. À l'intérieur de l'Atelier, Alone est en plein travail de peinture, et Cerbère, allongé, garde les marches menant à lui. Le Spectre se prosterne devant son maître, et Alone lui montre une horloge stellaire en lui expliquant que le Lost Canvas sera terminé une fois que l'aiguille aura effectué une rotation complète. Alone ajoute que ce sera la fin de la tristesse sur Terre, mais demande malgré tout à Kagaho de lui dire si il est dans l'erreur. Alone évoque les motivations respectives de Pandore, Tenma et Sasha, curieux de savoir si ils parviendront à l'arrêter et à changer le futur. Kagaho lui répond qu'il devrait continuer son Lost Canvas avec toute sa conviction, et que ces adversaires ne parviendront jamais jusqu'à cet atelier, car les Gardiens Stellaires, qui obéissent en connaissance de cause à Alone et partagent son idéal, en finiront avec ces gêneurs.


De leur côté, Tenma, Régulus, Shion et Sasha atteignent le second Temple Stellaire, celui de Vénus. Ils découvrent à l'intérieur un nombre impressionnant d'assistantes en train de rédiger de nombreux ouvrages dans ce temple transformé en salle de travail. Au fond de la pièce, sur une estrade surélevée, se trouve le maître des lieux, qui leur explique que ces femmes sont en train d'écrire les biographies des gens qui vont être sauvés par le Lost Canvas. Il ajoute que les Saints feraient mieux de ne pas les déranger, car tout le monde est débordé de travail vu que le Lost Canvas sera bientôt achevé. Les Saints commencent à objecter, mais l'homme capture alors Régulus, Tenma et Sasha dans son fouet. Il les somme de faire moins de bruit puis explique que l'horloge stellaire visible dans les cieux montre le temps qu'il reste avant la fin du Lost Canvas. Il est impératif que l'histoire de chaque être humain soit rédigée avant cette limite de temps. L'homme, une plume à la main, s'introduit alors comme étant Lune du Balron, l'étoile céleste de l'excellence ! Tenma n'a que faire des injonctions de Lune, et affirme qu'il continuera sa route. Lune, ennuyé par tant d'inélégance, s'apprête à faire périr le groupe dans son fouet, mais à ce moment-là, la Stardust Revolution de Shion pulvérise son arme, libérant ainsi les Saints et Sasha de cette étreinte.


Shion dit à Lune que comme toujours, il n'est qu'à moitié concentré sur le combat, lui qui n'a d'yeux que pour son travail. Le Saint du Bélier ajoute que le Spectre ferait mieux de noter son propre nom dans son registre mortuaire. Lune, surpris, reconnaît Shion, et se fait la remarquer qu'il savait bien qu'il avait déjà entendu cette voix quelque part.



Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Aucun.



Références

The Lost Canvas Volume 19
Saint Seiya - The Lost Canvas
Numéro 168
Titre japonais 統治者
Titre romaji tōchisha
Titre français Dirigeant
Nombre de pages 20
Date 2010/02/10
Magazine Shûkan Shônen Champion 11 (2月25日)
Shuukan champion 11 2010.jpg
Liste
Ordre wiki 168
Précédent    Suivant
Article entièrement rédigé par Archange.
Chapitre


Récit

Lune du Balron ouvrant une faille vers l'Enfer.

Lune explique à Shion que plusieurs centaines de millions de vies sont consignées dans les ouvrages ci-présents, et qu'il reste encore un nombre immense de biographies à rédiger. Il se vante d'être celui qui détient les connaissances relatives à l'intégralité de l'espèce humaine, et que Shion était autrefois lui aussi qualifié pour assumer un tel rôle, 8 ans auparavant. Shion lui affirme qu'il est désormais un homme différent, changé par son maître.Tenma en profite pour intervenir et critiquer le ton hautain de Lune, parlant même de lui régler rapidement son compte. Ce dernier se contente de lui dire de faire silence, et reprend sa discussion avec Shion.

Le récit de la vie de ce dernier se trouve également dans le livre du Spectre, qui y lit qu'Hakurei est celui qui a dirigé Shion vers une autre voie. Lune ajoute alors que si Shion accepte maintenant de le suivre, il a encore une chance de devenir un homme détenant les clés du savoir, mais que si il refuse, sa vie n'a aucun intérêt. Ce faisant, Lune appuie fermement sa plume sur son ouvrage tandis que son Cosmos crée une immense faille dans le sol sous les pieds de Sasha et des Saints. Lune annonce aux Saints surpris que ce gouffre mène directement en Enfer, là où finissent ceux qui vivent dans l'erreur. Le Spectre continue son monologue en traçant le parallèle entre lui, l'homme versé dans la lecture d'ouvrages, et Shion, celui qui lisait les blessures des Cloths.


Shion, en colère, réplique que tout ceci ne l'intéresse pas, au dam de Lune, qui considère que Shion a eu l'esprit corrompu. Le rift s'étend de plus en plus, mais soudain un mur de cristal se dresse face à Lune, qui pensait pourtant que c'en était fini de ses adversaires. Shion lui dit qu'il s'agit de sa technique ultime de défense, le Crystal Wall. Le mur en question bascule sur le sol afin de former un immense pont permettant de passer en sécurité au dessus du gouffre. Shion dit à Lune que les Cloths ne sont plus sa seule compagnie, mais qu'il a maintenant des compagnons bien vivants. Il conseille à Tenma, Sasha et Régulus de continuer leur chemin sans lui. Il a l'intention de s'occuper du cas de Lune, puis il les rejoindra au plus vite. Sasha lui dit que le comportement de Shion, prêt à tout donner pour ses frères d'arme, lui rappelle Hakurei dans sa jeunesse.

Sasha, Tenma et Régulus se ruent vers la sortie. Lune les attaque avec son fouet, mais Shion bloque l'assaut en dressant un Crystal Wall entre ses amis et le Spectre. Lune, les yeux fermés et passablement énervé dit qu'il ne peut supporter de voir dans quelle déchéance Shion est tombé, et il regrette de ne pas l'avoir tué dans le passé.



Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

The Lost Canvas Volume 19
# Début Fin Issue
089 The Lost Canvas Volume 19 TLC Chapitre 173 Victoire de Shion Shion (TLC) Versus Lune




Références



Help form status4.png
Très incomplet
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette [ page du forum] pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2012-10-01 : Traduction préface (archange) + Version francaise date+prix+isbn+couverture + Autres versions



Notes

  • L'illustration bonus montrant les Silver Saints de Saint Seiya ~ The Lost Canvas omet celui d'Ophichus, qui apparaît pourtant dans le tome 6. Oubli ou manque de place sur le dessin ?


Bonus

  • Page de garde: Yōma en hakama qui vient de massacrer les autres kendōka de son dōjo.
  • Image du jeune Yōma en train de sauter devant la lune.
  • Double page représentant les Silver Saints de Saint Seiya ~ The Lost Canvas.
  • Page de fin: Tenma paré du haut-de-forme de Yōma et de la Terre enlacée par une montre à gousset.
  • Schéma du Surplice de Méphistophélès.
  • 4ème de couverture: Yōma en Surplice.
  • Tranche: visage de Tenma.


International

France Flag icon france-small.gif

Fichier:Tlc vol 19 vf.jpg
Couverture française.
Date de parution : 8 septembre 2011 chez Kurokawa
Prix :
ISBN :

Remarques

  • p. 161, Rune/Lune est appelé René.
  • p. 174, les armures que Shion répare étant jeune sont appelées « les armures divines ».
  • Yōma dit dans la VF, en parlant de l'âme d'Hadès : « Et j'ai trouvé où le cacher! Cacher l'enfant le plus pur. ». Mais la traduction correcte est « Et j'ai trouvé où le cacher! Le cacher dans l'enfant le plus pur. ». De plus, Yōma part ensuite à la recherche d'Alone afin d'y introduire l'âme d'Hadès.




Références