Interviews/Pia/Morio Hatano, Yoshihiko Umakoshi

From SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Jump to: navigation, search
  • Interview de Morio Hatano (réalisateur en chef de Saint Seiya Ω) et Yoshihiko Umakoshi (directeur d'animation en chef et character designer de Saint Seiya Ω) publiée dans le Saint Seiya Pia.


  • Traduction jp->fr par Archange.


  • Mettez un lien vers cette page plutôt que de copier ailleurs.


Nocopy.jpg
  • Les articles de ce site ont nécessité de nombreuses heures de rédaction. Merci de ne pas en recopier des parties sans autorisation.
  • Many hours were spent on these articles. Please don't copy part or make translations of them without permission.


Traduction

Rough de Y. Umakoshi pour l'audition concernant la nouvelle série TV de Saint Seiya. Les sujets étaient 1. Seiya, 2. Un nouveau protagoniste, 3. Une femme guerrière, 4. Un poster.

1) Pour commencer, pourriez-vous nous faire part de vos expériences passées concernant Saint Seiya, M. Hatano ?


Hatano : La première fois était 2 ans après avoir été embauché à la Toei Animation, lorsque j'ai travaillé comme assistant directeur sur "Saint Seiya - Jûnikyû-hen". C'est là que j'ai été repéré par Shigeyasu Yamauchi, qui m'a ensuite demandé d'être assistant réalisateur sur le "Tenkai-hen Jôsô". J'ai appris énormément de choses grâce à lui.


2) En quoi consiste le travail d'assistant réalisateur ?


Hatano : L'assistant réalisateur doit se charger de la réalisation des Computer Graphics, des backgrounds et autres matériaux afin que le réalisateur puisse se concentrer sur le storyboard. L'idéal est que grâce à ça le réalisateur et son équipe puissent boucler la scène en une ou deux prises.


3) Et maintenant, c'est à vous de nous raconter vos expériences vis-à-vis de Saint Seiya, M. Umakoshi.


Umakoshi : Concernant Saint Seiya, je n'ai travaillé que sur le "Jûnikyû-hen", où j'ai été dans le rôle de "Second key animator" sur 5 cuts basés sur les roughs de Shingo Araki. Il s'agit des scènes où Seiya affronte Rhadamanthe dans l'OAV 13. J'étais alors très inquiet, me demandant si j'arriverais à m'approprier correctement les traits de Shingo Araki. Se tromper sur le style de dessin que l'on doit acquérir conduit à un résultat catastrophique, l'impression renvoyée par l'image étant alors complètement faussée.


  • Note: Le primary key animator (daiichi genga) fait les images de références, le secondary key animator retravaille ces images.
Comme ce protagoniste porte un lourd destin sur ses épaules, cette illustration montre sa détermination, et aussi un sentiment de solitude. Ce design donne une plus forte impression d'adolescent que Seiya.


4) Aviez-vous déjà lu les œuvres de Masami Kurumada avant d'être impliqués dans Saint Seiya ?


Hatano : Lorsque j'étais enfant j'ai lu "Ring ni Kakero". L'histoire de la pagode de goudron (NDT: arc du shadow clan ?) m'avait beaucoup marqué.


Umakoshi : J'aimais également beaucoup Ring ni Kakero. Ce qui m'a le plus marqué est la scène où Shinatora s'entraîne avec un ventilateur. « Il va certainement se blesser !! » (rires).


5) Comme on parle du character design de Saint Seiya, je voudrais savoir à quel moment vous avez pris conscience de qui était Shingo Araki.


Hatano : Depuis mon enfance. En regardant Cutey Honey et d'autres séries, je me demandais « mais qui peut donc dessiner de si belles images ? ».


Umakoshi : C'est pareil pour moi. C'est un des character designers dont j'ai voulu savoir le nom. Même après avoir commencé à étudier ce travail, en voyant "Shinkû no shônen densetsu" (NDT: Abel, film 3) j'ai été incroyablement surpris par la haute qualité des dessins de Shingo Araki.


6) Et maintenant, expliquez-nous comment vous avez été impliqués dans Saint Seiya Omega.


Umakoshi : J'ai participé à l'audition de character design pour Saint Seiya Omega et ai finalement été sélectionné. Les 4 sujets à traiter pour l'audition étaient "Seiya, 10-20 ans après", "Un nouveau Saint de Pégase", "une femme guerrière", "présentation générale montrant Seiya et le nouveau protagoniste ensemble". Le cut que j'avais préparé pour le 4ème sujet a servi de modèle à la couverture de ce magazine. Mais lorsque j'ai entendu parler d'un nouveau Saint Seiya en préparation, je me suis tout de suite demandé qui allait faire le character design (rires).


7) Sur quelles bases êtes-vous parti pour dessiner les images soumises à ce concours ?


Poster montrant clairement le nouveau protagoniste et Seiya, l'homme qu'il prend pour modèle. Ce rough a servi de base à la couverture de ce magazine.


Umakoshi : Je me suis dit que si j'étais chargé de ce rôle, il faudrait des dessins qui ne soient pas trop difficiles à produire pour pouvoir continuer l'anime. J'ai ensuite songé à dessiner, de manière détendue, un Seiya qui me soit propre. Mais je me demandais aussi si je serais capable de dessiner un personnage aussi célèbre. Je me demandais aussi si je ne m'éloignais pas trop du Seiya d'origine.


8) Et vous, M. Hatano, comment avez-vous été impliqué ?


Hatano : C'est Gō Wakabayashi, producteur, qui m'en a parlé. Nous avions travaillé ensemble sur "Heartcatch Precure !", et avions aussi travaillé avec M. Umakoshi sur l'épisode 23 de "Heartcatch Precure !". Comme Saint Seiya est un gros titre, je me sentais un peu perdu au début, mais je me suis dit que puisque l'on m'avait choisi, j'allais me donner au maximum. C'est à ce moment que j'ai aussi entendu dire que M. Umakoshi avait pris part aux auditions de character designer. Et au final, nous trois qui avions travaillé ensemble sur "Heartcatch Precure !" nous sommes retrouvés aux commandes de Saint Seiya Omega.


9) Expliquez-nous de quelle manière est née cette histoire.


Hatano : Au début, l'important était de créer un Saint Seiya rappelant fortement l'ancienne série. C'est au fil des réunions que nous avons finalement décidé de nous attaquer à une nouvelle histoire avec de nouveaux personnages.


10) Et vous avez donc décidé d'utiliser des Saints de la génération suivante en rôles principaux de cette œuvre, n'est-ce pas ?


Hatano : Nous voulions à nouveau montrer dans cet anime le chemin suivi par de jeunes gens dans l'univers de Saint Seiya. Et nous avons donc défini de nouveaux personnages et leur histoire en partant sur cette idée.


Umakoshi : Il serait impossible de dessiner quoi que ce soit en pensant sans cesse à l'ancien Saint Seiya. Et comme c'est une œuvre de la Toei qui passera le matin, nous allons essayer de faire autant de choses que possible. Et même comme remplaçant nous comptons égaler l'ardeur d'autrefois.


Femme guerrière. "Une prêtresse qui protège Athéna sans faire partie des Saints". Elle ne porte pas de masque et a un bâton pour arme ainsi qu'une armure au dessus de sa jupe. Cette image a servi de concept pour les femmes Saints.

11) Parlez nous du concept pour les nouveaux personnages.


Hatano : On est partis sur l'était d'esprit « De toutes façons on doit faire du neuf ! » et avons insufflé ça dans les personnages.


12) Depuis le début vous aviez prévu de faire un protagoniste portant la Cloth de Pégase ?


Hatano : Le concept de base était d'avoir un jeune protagoniste à qui Seiya transmettrait la Cloth de Pégase, et c'est ainsi que nous nous sommes retrouvés avec un personnage principal porteur de cette Cloth. Mais au cours des réunions nous avons aussi envisagé d'avoir un personnage principal qui ne serait pas de la constellation de Pégase.


Umakoshi : Cette Cloth aussi épouse la silhouette du personnage dans cette nouvelle version. Il se peut que les fans qui aimaient les anciennes armures rejettent le design des nouvelles, mais c'est le nouveau style de Cloths que je veux montrer dans Saint Seiya Omega.


13) En effet, le concept des nouvelles Cloths est assez différent.


Umakoshi : Wakabayashi-san m'a dit de faire du métal élastique en partant du principe de Cloths faites de matériaux inconnus. J'ai fait un design simple en pensant à l'animation de cette œuvre. Plutôt que de s'attarder sur de nombreux détails, je veux un design qui donne envie aux animateurs de dessiner ces personnages, quel que soit le nombre de plans à réaliser. Et c'est pourquoi ces Cloths donnent tant l'impression d'épouser la silhouette des personnages.


14) Cette œuvre comporte Seiya, le modèle que cherche à atteindre le protagoniste, ainsi que d'autres anciens personnages comme Saori ou Shaina.


Hatano : Il est important pour nous de montrer que Saint Seiya et Saint Seiya Omega appartiennent au même monde. Shaina et Saori sont les piliers de l'épisode 1, qui donne une impression de commencement. La scénariste, Reiko Yoshida a aussi inséré dans l'épisode 1 une (des ?) scène faisant référence à l'ancien Saint Seiya.


15) Et que souhaitez-vous dire aux fans pour finir ?


Hatano : Saint Seiya Omega va enfin débuter. Attendez-le avec impatience ! Et faites de votre mieux pour vous lever tôt le 1er avril !


Umakoshi : N'oubliez pas, le dimanche à 6:30 du matin !!


Une illustration de Seiya qui porte la touche d'Umakoshi, tout en restant proche du style de Shingo Araki.


Fin de traduction