TLC Chapitre 209

From SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Jump to: navigation, search
TLC Chapitre 209
Saint Seiya - The Lost Canvas
Numéro 209
Titre japonais カイロス
Titre romaji Kairos
Titre français Kairos
Nombre de pages 20
Date 2010/12/22
Magazine Shûkan Shônen Champion 4+5 (1月6日+13日)
Shuukan champion 04-05 2011.jpg
Liste
Ordre wiki 209
Précédent    Suivant
Article rédigé par Archange.
Chapitre


Récit

Kairos attaquant Aspros avec les aiguilles de son cadran.

Kairos, énervé par l'insolence d'Aspros, met en mouvement l'immense cadran d'horloge situé derrière lui, tandis que le Saint, surpris par une telle puissance, sait qu'il ne pourra pas éviter l'attaque. Aspros est transpercé par les multiples aiguilles du cadran, sous les yeux d'un Yōma hilare, satisfait d'avoir pris sa cible au piège. Kairos, décidé à en finir, fait prendre au cadran une vitesse de rotation effrénée et le lance vers Aspros, qui parvient tout de même à bouger un bras et lance alors de son index un rayon de lumière sur le front de son adversaire tout en affirmant satisfait qu'il peut encore bouger. Kairos, qui ne subit apparemment aucun effet de l'attaque, décide d'en finir avec les fanfaronnades du Saint et lance alors le cadran sur lui. Cependant, la Cloth des Gémeaux, revenue à sa forme totem, s'interpose d'elle même afin de protéger Aspros.


Kairos se voit pris dans le sablier de Chronos.

Kairos ne comprend pas pourquoi l'âme de Deuteros cherche à défendre Aspros, alors qu'il aurait pourtant toutes les raisons de haïr celui qui a volé son existence. Il ajoute que Deuteros devrait pourtant le comprendre, lui qui connaît la souffrance de devoir vivre dans l'ombre tandis que l'aîné reçoit tous les honneurs au grand jour. Yōma, agité d'un gloussement maniaque se dit qu'en plus Deuteros avait même fini par tuer Aspros, et ne conçoit vraiment pas un tel retournement. Il entame alors un monologue à l'attention de Chronos, le regard dressé vers les cieux. Il fait savoir que manipuler cette Guerre Sainte lui a permis de faire danser dans sa main celui qui possède un pouvoir de déicide, et qu'il utilisera la God Cloth afin de franchir la voie des dieux, ce qui lui permettra alors de tuer son frère aîné. Kairos affirme que cette fois, ni Chronos, ni l'Olympe, ni personne n'ignorera son existence. Yōma évoque alors ses constantes morts et renaissances, piégé pour l'éternité dans ce cycle et aussi bien oublié des dieux que des mortels, incapable d'endurer plus longtemps cette souffrance. Yōma marque alors un temps d'arrêt, conscient qu'il est devenu étrangement bavard à son propre sujet. De plus, son cadran est toujours en train de tourner dans son dos et la Cloth des Gémeaux n'a pas du tout bougé. Pris de colère, il demande à Aspros ce que celui-ci lui a fait.


Aspros répond avec un sourire que c'était le Genrō Maō Ken, l'attaque capable de contrôler le cerveau de sa cible, qu'il a lancé en misant sur sa chance, peu sûr que ça fonctionnerait vraiment contre un dieu. Il comprend maintenant pourquoi Kairos ne peut emprunter la route menant au monde des dieux : contrairement à Hadès ou d'autres deux qui se contentent de posséder un hôte sans y lier vraiment leur âme, l'âme de de Kairos est elle étroitement cousue à ce corps humain, un corps qui peut être endommagé, vieillir, et mourir. Comme Kairos n'est plus entièrement un dieu, Aspros affirme pouvoir le vaincre. Aspros sort le chapelet créé par Asmita et déclare que cette fois Kairos sera détruit pour de bon et que son destin touchera à sa fin.



Help form status2.png
Améliorable

Des suggestions ou corrections à proposer ?
Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !                                                                                                      

Notes

  • Pas de différences entre la prépublication et la version reliée.


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Aucun.



Références