Interviews/DVD Omega/Yoshihiko Umakoshi

De SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Aller à : navigation, rechercher
  • Interview de Yoshihiko Umakoshi, directeur d'animation en chef et character designer de Saint Seiya Ω. Publiée en le DVD 12 de Saint Seiya Ω.


  • Traduction jp->fr par Archange.


  • Mettez un lien vers cette page plutôt que de copier ailleurs.


Nocopy.jpg
  • Les articles de ce site ont nécessité de nombreuses heures de rédaction. Merci de ne pas en recopier des parties sans autorisation.
  • Many hours were spent on these articles. Please don't copy part or make translations of them without permission. Also, an english version is planned (and maybe a spanish one in a far future), so for the time being, why don't you join us on the English speaking boards?


Traduction

Yoshihiko Umakoshi (années 2010)

Yoshihiko Umakoshi. Né le 30 juillet 1968 dans la préfecture d'Aichi. Studio Shiokaze. Il a commencé en tant que directeur d'animation sur "Super Bikkuriman" puis sur d'autres oeuvres telles que "Marmelade Boy", "Ojamajo Doremi", "Casshern Sins", "Mary and Gary" et "Heartcatch Precure !" tout en contribuant aussi au character design. Il travaille actuellement sur des plans clés dans "Uchū Senkan Yamato 2199" et "Kimi no Iru Machi".


1) Pour commencer, dites-nous de quelle manière vous avez commencé à travailler sur Saint Seiya.

Umakoshi : J'ai réalisé des plan-clés de second niveau sur un des épisodes du Hades Jūnikyū-hen. Le travail consistait à convertir des layouts dessinés par Shingo Araki en plans-clé. Il me semble qu'il s'agissait de la scène où Seiya combat Rhadamanthe.


2) Y a-t-il des choses qui vous ont donné du mal sur Omega en tant que character designer ?

Umakoshi : Produire tel Shingo Araki des dessins élégants conservant un aspect nekketsu est difficile. J'ai bien gardé les personnages déjà existants de la franchise en tête, mais l'on m'a demandé à cette occasion de créer autant que possible un design naturel pour moi et qui soit aisé à dessiner. Faire le design de Kōga fut bien plus simple qu'on ne pourrait le croire. En fait, il n'a guère changé par rapport au dessin que j'avais présenté lors de l'audition.


C'est Yuna qui m'a donné du mal en revanche. Le réalisateur en chef Morio Hatano n'arrêtait pas de refuser mes designs (rires). Alia m'a également posé des difficultés. Le front proéminent d'Alia est quelque chose que j'avais choisi depuis le début pour elle, mais les autres parties de son design ont été conçues en m'entretenant avec Hatano-kun.

Pour ce qui est des Cloths de cette série, la priorité a été mise sur la facilité à les dessiner et sur leur silhouette. Sinon, j'ai ajouté des morceaux de tissu sur les Cloths portées par Seiya et Eden afin de leur donner plus de prestance.


  • Mettez un lien vers cette page plutôt que de copier ailleurs.


3) Dans quelle mesure avez-vous été impliqué dans le design des personnages secondaires ?

Umakoshi : Je me suis chargé des Gold Saints et des premiers Silvers, tandis que les autres personnages secondaires étaient en général conçus par le staff respectif des épisodes où ils apparaissaient.


Je pense que de nombreuses personnes ont été surprises en voyant que le premier Gold Saint montré (Ionia) était un vieillard. Et après lui est venu Mycenae, qui donnait une image d'adulte sur qui on peut compter. Ce sont des types de personnages qui se voient peu dans les animes récents. Pour les autres Gold Saints, j'ai fait en sorte d'en faire des personnages beaux sur le plan du physique.


Pour le Taureau, on m'avait demandé de faire un beau gosse borgne. Pour les Gémeaux, les scénaristes avaient déjà décidé que ce serait une femme, et ça m'a en fait beaucoup facilité la tâche pour réfléchir à son design. Parce qu'avec un groupe de 12 personnages, trouver de quoi les différencier a tendance à devenir ardu. Pour le Cancer, j'ai utilisé un design asymétrique comme je les aime. Ce design ne peut en revanche pas être inversé, et le staff chargé de produire les dessins l'a donc détesté (rires).


Et puis il y a aussi Amor. En fait, je voulais faire un Gold Saint au crâne rasé pour conclure. Après tout, il n'y avait aucun personnage dépourvu de cheveux au sein des douze. Mais ça a tout simplement été rejeté (rires). C'est pour refléter ceci qu'Amor a les cheveux si courts.


4) Quel personnage vous a laissé une forte impression ?

Umakoshi : Mon personnage favori est Sonia. Je lui ai donné un masque en prenant comme concept celui d'une personne faisant partie d'un groupe d'assassins, mais grâce à ça il a aussi été possible de faire ressortir les subtilités de son interprétation vocale. Et puis comme son visage est dissimulé, elle était aussi plus facile à dessiner (rires). En ce qui me concerne, je la voyais comme un personnage qui ne montrerait son véritable visage qu'au moment de mourir.

Ensuite, Johann du Corbeau et Miguel des Chiens de Chasse me plaisent aussi beaucoup. Comme ce sont les premiers Silver Saints qui apparaissent, j'ai longuement cherché une manière d'exprimer clairement une force se situant entre le Bronze et l'Or. J'y ai pris beaucoup de plaisir. Mon concept était « des gens cools et classes qui ne peuvent cependant pas prétendre au haut du classement ».


En ce qui concerne les designs dont je ne me suis pas chargé, je trouve que le design de Fly de la Mouche réalisé par Akira Takahashi est vraiment bon. Ses mimiques et autres détails sont vraiment excellents (rires).


  • Mettez un lien vers cette page plutôt que de copier ailleurs.


5) Quel épisode vous a laissé une forte impression ?

Umakoshi : Sans surprises, le 27. Le décès d'Alia a jusqu'à la fin un profond impact sur l'équipe des Bronzes. Au début, Kōga était juste quelqu'un d'impulsif, mais il mûrit ensuite pour devenir quelqu'un capable d'exprimer les choses par son attitude. Je trouve que cette progression a été bien mise en place.


Dans l'épisode 51, j'ai dessiné Kōga comme « un homme qui parle par son regard ». Même Yuna donne l'impression d'être fascinée en voyant un tel Kōga. Et puis le jeu d'acteur de Hikaru Midorikawa était fantastique. Je trouve que l'on a vraiment réuni d'impressionnants seiyuus dans ce cast. Le talent de ces seiyuus a beaucoup aidé Saint Seiya Omega.


6) Et pour terminer, quel est votre message à l'attention des fans ?

Umakoshi : C'est la première fois que j'ai pu travailler sur une oeuvre aussi franchement nekketsu. J'aurais aimé être présent sur plus d'épisodes, mais ce fut malgré tout très plaisant, car c'est un genre auquel j'avais toujours voulu m'essayer. Pouvoir se permettre de créer une oeuvre aussi franche de nos jours est une des particularités admirables de la Toei. Continuez à veiller sur Kōga et à le voir poursuivre son évolution.

Fin de traduction