G Chapitre 011

De SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Aller à : navigation, rechercher
G Chapitre 011
Saint Seiya - Episode G
Numéro 011
Titre japonais 異界ヲ呼ブ者
Titre romaji Ikai wo yobu mono
Titre français Celui qui appelle d'autres dimensions
Nombre de pages 44
Date 2003/10/19
Magazine Champion RED 12月
Red champion 12 2003.jpg
Liste
Ordre wiki 011
Précédent    Suivant
Récit par Neko-no-Phantasos. Reste de la fiche par Archange.
Chapitre


Récit

Mū du Bélier se débarrassant de la dimension ouverte par Japet.

Le nouvel arrivant demande aux Saints d'Athéna présents de se réjouir, car mourir de la main d'un Dieu n'est pas signe de défaite. Le pouvoir d'un Dieu est une force incommensurable contre laquelle on ne peut rien, semblable à un fléau de la nature. Le combattant en armure sombre s'imagine vaincre simplement ses ennemis, mettant l'emphase sur le fait qu'il n'y a aucune honte à périr de la main d'une divinité. Ce faisant, il dévoile un visage d'enfant aux cheveux blonds, affichant un grand sourire, et, d'un ton qui se veut rassurant, il intime à ses interlocuteurs de mourir. Le Titan lance en avant son bras droit qui laisse une trace dans les airs. À travers cette faille créée par son bras, on peut apercevoir un espace issu d'une autre dimension. Cette attaque, le Khora Temnein permet d'appeler d'autres dimensions.

Alors que l'univers appelé par le Dieu s'étend en englobant une partie des lieux, détruisant la tour de Jamir, le Titan s'esclaffe, car il s'attendait à bien mieux de la part des humains qui ont mis en difficulté son frère Hypérion. Il pense qu'Hypérion ne doit être qu'un piètre guerrier, et que les humains ne sont que des animaux voué à s’éteindre à cause de leur faiblesse

Une voix s'élève et contredit ces paroles. En effet, dressé derrière une protection miroitante, Mū du Bélier dit que, même s'ils paraissent faibles aux yeux des Dieux, les humains ont toujours, depuis l'Antiquité, combattu les divinités toutes-puissantes, et qu'ils ne sont pas des êtres dérisoires, car ils renferment en eux un pouvoir aux possibilités infinies : le Cosmos. Le Saint, protégé par son Crystal Wall, s'apprête à se battre contre son adversaire pour montrer la force des hommes.

A une bonne distance d'ici, sur une haute montagne, une lumière, un flash intense, surgit de nulle part. Aiolia, Lithos et Aldébaran atterrissent alors sur les flancs enneigés d'un mont. Aiolia, frustré, comprend que c'est Mū qui les a tous trois éloignés de Jamir en les téléportant, afin de pouvoir mener lui-même ce combat, sans interférence, pour honorer son devoir. Aldébaran voudrait y retourner pour se battre aux côtés de homologue, mais le Saint du Lion, lui, reste plus raisonnable, conscient que ce serait une insulte envers le Bélier que d'intervenir dans cette bataille, bien que la différence entre un mortel et un dieu soit considérable. Et puis... les attaques du Titan, bien qu'étant hors du commun, ne sont pas physiques. Quelqu'un comme Mū, doté de pouvoirs surnaturels, est un adversaire approprié face à ce Titan. Celui qui remportera ce combat sera celui dont le Cosmos sera le plus puissant, et Aiolia a compris pendant leur joute précédente que Mū possède un Cosmos au moins égal à celui de la divinité qui l'attaque.

Le Titan exécute un nouveau Khora Temnein alors que le Saint réplique par un nouveau Crystal Wall, l'air calme. L'égalité entre les adversaires semble vraie, mais l'espace dimensionnel de dieu se déplace alors afin d'englober une partie du mur de Mū. Le Titan est curieux de savoir combien de temps le Saint pourra maintenir sa barrière, et l'intéressé répond qu'elle tiendra aussi longtemps que son Cosmos brillera. Ainsi, leur duel durera à l'infini. Et, pour écourter cela, le Saint se propose de faire disparaître ce rift dimensionnel. Mū intensifie son Cosmos, et au loin Aiolia et son groupe en ressentent les effets. Le Saint du Lion pense que si le Bélier continue ainsi d'accroître son Cosmos, celui-ci finira même par dépasser pouvoir du Dieu.

Le Titan se demande, effaré, comment un humain peut espérer avoir un pouvoir supérieur à celui d'un Dieu. Et, toujours désintéressé, mais néanmoins décidé, Mu lui avoue qu'il est bel et bien en train de le dépasser. Sur ce, il lance une attaque qui dessine comme une fleur de lumière dans les airs: la Starlight Extinction. Au lieu que le Saint du Bélier se fasse aspirer par la dimension alternative, c'est cette-dernière qui se retrouve aspirée par la lumière que dégage le Saint. Il explique que sa technique crée un guide de lumière, et que rien ne peut échapper au chemin qui est tracé par cette lumière céleste. Puis, en serrant le poing, Mū referme la porte de lumière, faisant donc tout disparaître, les fruits de son attaque comme ceux de l'ennemi.

Renversé, le Dieu constate que son espace a été totalement aspiré et annihilé par la puissance de l'humain qui lui fait face. Et les trois voyageurs s'aperçoivent eux-aussi de cela, c'est pourquoi, enthousiaste, Aldébaran du Taureau voit déjà la victoire pour son compagnon, ce que réfute Aiolia, qui sent que l'énergie de leur ennemi est en train de changer. Le Titan reconnaît, contre toute attente, avoir sous-estimé son adversaire, et jure maintenant de montrer la vraie puissance des Dieux. Il croise les bras au-dessus de sa tête, et un rayon sombre sur lequel des inscriptions en grec ancien figurent s'élève derrière lui pour monter au ciel. Croyant qu'il compte là-encore faire appel à une autre dimension, Mū lui assure que cela est inutile, car il la guidera à son tour grâce à un chemin de lumière. Mais cette fois, c'est une tout autre chose qui se produit : même si l'espace est bel et bien déchiré, c'est une créature invoquée par la divinité qui en ressort, un monstre gigantesque munit de cent bras et de cinquante têtes, un Hécatonchire appelé grâce à l'Hekatonkheir Kalein.

Alors que le Bélier se demande où le monstre a bien pu passer, des dizaines de membres apparaissent derrière lui, l'attaquant en faisant fi du mur de protection érigé devant lui. L'Hécatonchire le martèle de coups de poings avec son Hekaton Menis, où la force destructrice de l'Hécatonchire est couplée à la puissance et la mobilité de l'appel des dimensions de son invocateur. Avec cette impressionnante combinaison, le Titan a pu surprendre son adversaire et briser de l'intérieur le Crystal Wall tout en frappant durement Mū. Alors qu'Aldébaran trouve que se battre en utilisant les pouvoirs d’autrui est grotesque, Aiolia reste rationnel et trouve justement que c'est ça qui rend leur ennemi terrifiant. Après tout, le véritable visage d'un dieu est celui d'un être capable de dominer toutes les créatures vivantes.

Rassuré à propos de sa supériorité envers les humains, l'homme recouvert d'une armure sombre rit avant de se présenter: l'un des douze membres du Clan des Titans, Japet des Dimensions. Puis il jure de punir les mortels qui cherchent à s'opposer aux Dieux, envoyant à nouveau son Hécatonchire sur le Bélier. Cette fois-ci, il n'utilise plus de passages dimensionnels, sa créature frappe directement de ses cent poings sa cible à terre avec l'Hekaton Molybdaina. Alors que sa bête continue inlassablement de marteler de coups de poings puissants le sol à l'endroit où est censé se trouver Mu, le Dieu s'esclaffe une nouvelle fois, mais son hilarité cesse lorsque l'un des bras du monstre venu du Tartare est abîmé en même temps que les colliers lui servant de parure sont arrachés.

Tremblant malgré lui, Japet réalise que faire des miracles n'est pas un pouvoir réservé uniquement aux Dieux. Et le Gold Saint affirme en être également capable, tout en remerciant son ennemi d'avoir eut la politesse de lui donner son nom. C'est pourquoi il lui donne le sien en annonçant réaliser un miracle au nom d'Athéna.



Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2012-09-29 : Vérifier orthographe récit. Comparaison prépublication-relié.


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

G Chapitre 011
# Début Fin Issue
012 G Chapitre 011 G Chapitre 012 Défaite de l'Hécatonchire, combat avec Japet interrompu Versus Japet, Hécatonchire




Références