Interviews/Cygnus Box/Kōichi Hashimoto

De SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Aller à : navigation, rechercher
Kōichi Hashimoto (années 2010)



  • Traduction jp->fr par Archange.


  • Mettez un lien vers cette page plutôt que de copier ailleurs.


Nocopy.jpg
  • Les articles de ce site ont nécessité de nombreuses heures de rédaction. Merci de ne pas en recopier des parties sans autorisation.
  • Many hours were spent on these articles. Please don't copy part or make translations of them without permission. Also, an english version is planned (and maybe a spanish one in a far future), so for the time being, why don't you join us on the English speaking boards?


Traduction

De nombreux personnages ont de profonds liens avec Hyōga depuis le passé, et celui-ci garde en particulier de profonds sentiments pour son maître, le Crystal Saint. (ndt: image présente sur la page d'origine)

1) Pour commencer, pourriez-vous nous dire de quelle manière vous en êtes arrivé à jouer le rôle de Hyōga ?

Hashimoto : Comme pour mes collègues, via une audition. Nous avions reçu une plaquette avec un visuel des personnages, mais comme il ne s'agissait que de beaux gosses, je m'étais résigné à l'échec. Et j'ai donc été très surpris lorsque j'ai ensuite été recontacté. J'ai ensuite entendu dire que c'était apparemment parce que le producteur de TV Asahi, Kawada-san avait aimé ce que j'avais fait. J'ai ensuite mis toutes mes forces dans ce rôle pour l'en remercier et répondre à ses attentes.


2) Comment avez-vous fait pour trouver comment jouer Hyōga ?

Hashimoto : Au début j'ai tenté diverses approches, en me demandant si je devais étendre mon interprétation de Hyōga, ou bien s'il valait mieux que tente de fabriquer le personnage. Mais étrangement, j'ai fini par devenir capable de rentrer naturellement dans le jeu et les expressions du personnage en voyant les images. J'avais alors l'impression que l'âme de Hyōga s'infiltrait en moi alors que je lisais le script et voyait les images.
Hyōga prisonnier de la glace. La scène entre Hyōga et Shun, lorsque ce dernier le réchauffe et ramène à la vie, est devenue un grand sujet de conversation entre fans. (ndt: image présente sur la page d'origine)


  • Mettez un lien vers cette page plutôt que de copier ailleurs.

3) Quand avez-vous commencé à sentir que c'était dans la bonne voie ?

Hashimoto : Je dirais que j'ai pris confiance à partir des épisode 20 et 21, lorsque Hyōga combat le Crystal Saint. On nous dit souvent lors des enregistrements de faire attention à se synchroniser avec la respiration et les lèvres du personnage, et en jouant Hyōga j'ai petit à petit fini par synchroniser naturellement ma respiration sur la sienne, et ai alors senti que je ne faisais plus qu'un avec le personnage. Cette oeuvre comportait un cast très talentueux, même pour l'époque, tels que bien évidemment Michihiro Ikemizu dans le rôle du Crystal Saint, Rokurō Naya dans celui de Camus et Shūichi Ikeda dans celui de Milo. Donner la réplique à telles personnes en tant qu'adversaires m'a permis de donner de plus en plus de profondeur et de vie au rôle de Hyōga. Je pense que tout comme les Bronze Saints ont progressé en affrontant les Gold Saints, nous avons nous aussi progressé en parallèle en donnant la réplique à nos aînés en tant que seiyuus.


Il est arrivé que l'Aurora Execution et l'Aurora Thunder Attack soient malencontreusement confondues. (ndt: image présente sur la page d'origine)

4)Y a-t-il quelque chose qui vous a particulièrement marqué ?

Hashimoto : Il y a cette réplique qui m'a beaucoup marqué : « Les rêves ne sont pas impossibles à atteindre. N'importe quel rêve peut devenir réalité à condition que l'on y croie ». C'est une réplique que j'ai eu à dire lors du combat contre Milo, et elle m'a également personnellement donné beaucoup d'espoir. C'est une phrase que j'ai écrite de nombreuses fois sur mes autographes en plus de ma signature, et c'est pourquoi j'en garde une très forte impression.


Ensuite, je dirais Isaak. C'est un ami d'enfance et un frère d'entraînement. Tous les personnages vivent en portant divers karmas et des drames se produisent selon la manière dont ils ont choisi de vivre. Et à la fin, tous laissent des mots finaux significatifs. Dans le cas d'Isaak, la phrase finale qu'il laisse est « Si tu parviens à utiliser cette passion pour la Justice, alors tu deviendras un Saint incroyablement puissant. ». Hyōga a encore un peu plus mûri grâce à ces mots.


5) Le combat contre Milo est le premier véritable affrontement mené par Hyōga durant le Jūnikyū-hen.

Hashimoto : En effet. De plus, c'était après que Hyōga ait été extirpé du cercueil de glace et réchauffé par Shun. Et il est donc arrivé en portant Shun dans ses bras. C'était une excellente scène. Jusque là, ce genre de scène était réservé à Ikki. Lorsque j'ai eu l'occasion jouer pour la première fois cette scène, je me suis dit « Ah, n'est-il pas incroyablement cool ? ». Et la scène dans laquelle Shun réchauffe Hyōga a pas mal fait discuter les fans (rires).


  • Mettez un lien vers cette page plutôt que de copier ailleurs.
Il arrive qu'il accompagne sa signature de la réplique qui l'a profondément marqué lors du combat entre Milo et Hyōga. (ndt: image présente sur la page d'origine)

6) Comment se passaient les choses avec les autres seiyuus dans le studio ?

Hashimoto : En dehors des moments des enregistrements, il y régnait une ambiance très sereine et nous nous racontions beaucoup de blagues. Mais l'ambiance changeait complètement une fois que la séance débutait. Je pense que cette tension pareille au pincement d'une corde tendue, dans le bon sens du terme, existait grâce à nos aînés. J'ai vraiment été très heureux de pouvoir jouer dans un tel studio. Nous autres seiyuus en charge des Bronze Saints entretenions une grande rivalité. Et il était donc possible de sentir les Cosmos de tous dans le studio.


De nos jours les oeuvres réunissant un grand nombre de seniors dans le studio d'enregistrement se font rare et il est également peu fréquent de voir des oeuvres accordant une importance égale à tous les personnages principaux. Une des répliques de Saint Seiya disait « Il m'est autrefois arrivé de maudire le destin malheureux avec lequel je suis né. Mais je ressens désormais de la gratitude envers les dieux. Car j'ai pu naître dans la même ère que ceux qui sont devenus mes compagnons ». Je ressens la même chose, de la gratitude envers dieu pour m'avoir permis de rencontrer cette série et de jouer ce personnage. C'est une oeuvre que je n'oublierai jamais.


7) Et pour terminer, quel est votre message à l'attention des fans qui ont acheté ce DVD ?

Hashimoto : Que même si l'oeuvre est de retour avec le tout nouveau "Meiō Hades Jūnikyū-hen", on m'y voit assez peu (rires). Alors utilisez la série TV pour prendre du bon temps tout en vous remettant en tête les actions de Hyōga. Stimulez votre excitation avec ce visionnage, puis conservez ce sentiment tout en restant attentifs à ce qui va se passer dans l'histoire à venir.


(propos recueillis en 2003 dans les bureaux d'Aoni Production)



Fin de traduction