Saint Seiya x Monster Strike

From SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Jump to: navigation, search
Saint Seiya x Monster Strike
Jeux vidéo
Pays d'origine Japon Japanflag.gif
Nom japonais 聖闘士星矢 x モンスターストライク
Nom francais Saint Seiya x Monster Strike
Production
Editeur(s) Mixi
Caractéristiques
Type de produit Jeu vidéo
Sortie
Date 2016/05/02
Plate-forme(s) Android, iOS
Liste
Ordre wiki 17
Précédent    Suivant
Rédigé par hugo
Saint Seiya x Monster Strike est une extension pour le jeu vidéo Monster Strike.

Description

Personnages disponibles

Bronze Saints :

Gold Saints :

Évolution des personnages

Comme c'est le cas avec de nombreux autres personnages de Monster Strike, il est possible - en acquérant certains items spécifiques - de faire évoluer chaque Saint vers une forme plus puissante :

Personnage Base Évolution 1
Seiya (Pégase), Shiryū, Hyōga, Shun, Ikki Évolution existante, mais sans différence visuelle notable
Saga (maléfique) Pope Āres Gold Cloth
Shaka Gold Cloth Gold Cloth, yeux ouverts
Camus Gold Cloth Gold Cloth, sans casque


Détails

Liste récapitulative des monstres issus de Saint Seiya

Identifiant Nom officiel
1962 Ikki du Phoenix
1963 Ikki, Bronze Saint du Phoenix
1964 Hyōga du Cygne
1965 Hyōga, Bronze Saint du Cygne
1966 Shiryū du Dragon
1967 Shiryū, Bronze Saint du Dragon
1968 Seiya de Pégase
1969 Seiya, Bronze Saint de Pégase
1970 Seiya, Gold Saint du Sagittaire
1971 Shun d'Andromède
1972 Shun, Bronze Saint d'Andromède
1973 Aldébaran, Gold Saint du Taureau
1974 Deathmask, Gold Saint du Cancer
1975 Aiolia, Gold Saint du Lion
1976 Shaka de la Vierge
1977 Shaka, Gold Saint de la Vierge
1978 Milo, Gold Saint du Scorpion
1979 Shura, Gold Saint du Capricorne
1980 Camus du Verseau
1981 Camus, Gold Saint du Verseau
1982 Aphrodite, Gold Saint des Poissons
1983 Saga déguisé en Pope
1984 Saga, incarnation du Mal
1985 Saga, Gold Saint des Gémeaux





Help form status5.png
Brouillon
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette [ page du forum] pourrait nous aider à améliorer cet article !




Liens externes

Références