Interviews/SoulOfGold Disc1/Interview Furuta

From SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Jump to: navigation, search
Sog disc 01.jpg


  • Interview de Jōji Furuta, Series Director de Soul of Gold.
  • Publiée le 24 juillet 2015 dans le premier volume de Soul of Gold.


  • Traduction jp->fr par Archange.


  • Mettez un lien vers cette page plutôt que de copier ailleurs.


Nocopy.jpg
  • Les articles de ce site ont nécessité de nombreuses heures de rédaction. Merci de ne pas en recopier des parties sans autorisation.
  • Many hours were spent on these articles. Please don't copy part or make translations of them without permission.


Traduction


Q) Pour commencer, qu'est-ce que vous évoque Saint Seiya ?

Furuta : Je regardais l'anime à la TV lorsque j'étais en primaire. J'aimais Seiya et la Cloth du Sagittaire, et j'imitais souvent le Pegasus Ryūsei Ken. Ce qui m'a beaucoup marqué est que Shiryū passait son temps à perdre la vue (rires). On m'avait aussi acheté des Saint Cloth Series.


Q) Comment en êtes-vous arrivé à travailler sur Saint Seiya -soul of gold- ?

Furuta : Je savais depuis un moment qu'il y avait un projet basé autour des Gold Saints en préparation. Et puis un jour, Oohashi Chieo, président du studio Bridge, m'a demandé « Est-ce que tu aimes Saint Seiya ? ». Je lui ai répondu que oui, et c'est ainsi que tout a été décidé. Je pense que c'est dû à mon travail en tant que storyboarder sur des épisodes de la saison 2 de Saint Seiya Omega. J'ai des souvenirs d'enfance de Saint Seiya, comme je l'ai évoqué juste avant, et j'ai donc été très surpris de me retrouver Series Director sur cette série. Cette série sur laquelle je suis ainsi arrivé est issue d'un draft du maître Kurumada visant à dépeindre une bataille des Gold Saints que nul n'avait encore jamais vu, et qui prend finalement son départ en tant que thème supplémentaire du chapitre Hadès. Dans le draft, il était déjà indiqué que Aiolia serait le protagoniste et que les Gold Cloths deviendraient des God Cloths. Mais il était cependant mentionné que le rôle principal et le point de vue à prendre pouvaient échoir à n'importe lequel des 12 Gold Saints. J'ai donc commencé par regarder qui parmi ces Gold Saints pourrait faire un bon protagoniste, mais pour être honnête, cette profusion de choix m'a causé bien du tracas. En fin de compte, je n'ai pas vu dans ce rôle quelqu'un d'autre qu'Aiolia, qui a justement quelques aspects immatures qui demeurent en lui. Si j'ai choisi Asgard pour cette oeuvre qui n'avait que peu d'éléments définis au départ, c'est parce que c'est un décor et des ennemis que les fans connaissent bien. Il n'y a pas besoin de réexpliquer en détail le cadre, et on peut ainsi avoir une histoire qui se concentre sur les transformations en God Cloths des 12 Gold Saints.


  • Mettez un lien vers cette page plutôt que de copier ailleurs.


Q) Le frère aîné de Siegfried, un des anciens God Warriors, se trouve apparemment parmi les God Warriors actuels ?

Furuta : Vu le nombre limité d'épisodes, il est ardu de donner aux God Warriors actuels des histoires comparables à celles des anciens God Warriors. On n'a pas le temps d'expliquer le background de chacun des 7 God Warriors. J'ai donc tenté de trouver pour chacun un personnage qui servirait de point d'interaction, et c'est donc ainsi que Surt et Camus ont eu des liens remontant à leur passé, et que Sigmund est devenu le frère aîné de Siegfried.


  • Mettez un lien vers cette page plutôt que de copier ailleurs.


Q) Faites-nous part de l'image que vous avez de chacun des 12 Gold Saints en tant que Series Director.

Furuta : Aiolia

Le protagoniste standard. L'image que j'ai de lui est celle de quelqu'un de très sérieux et acharné, mais qui n'est pas très sociable avec la gent féminine. Il ne se rend pas non plus compte du charme de Lyfia (rires). J'ai fait en sorte de montrer une relation avec une femme différente de ce que l'on pouvait voir avec Shaina ou June. Creuser les sentiments qu'il a envers son frère aîné est l'axe central de cette série.


Comme c'est quelqu'un de calme et de très prudent, il sert aussi à fournir les explications dans cette série. Cet homme et Shaka donnent l'impression de tout savoir. Mais comme Shaka semble connaître jusqu'à l'identité de celui qui tire les ficelles, les explications sur ce mystère sont petit à petit amenées par durant la série. C'est quelqu'un qui reste un peu en retrait des combats et qui sert un peu à huiler la machine du groupe.


Aldébaran

Un homme très carré qui transpire la masculinité. Comme l'action prend place à Asgard, je me suis dit qu'il fallait absolument offrir une rédemption à ce personnage qui s'est fait mettre à mal dans le chapitre Asgard de la série TV. Jusque là, son rôle était surtout d'être le premier à se faire avoir lorsque de nouveaux ennemis apparaissaient, et je veux donc dans cette série renverser ce cliché de perdant.


  • Mettez un lien vers cette page plutôt que de copier ailleurs.


Saga

Le plus puissant, et une figure de leader qui sait tout. Ce qui concernait son passé a été réglé dans le "Hades Juunikyuu-hen", et je l'ai donc montré comme quelqu'un prêt à envoyer voltiger Camus au nom de la justice. Mais lui et Shaka sont difficiles à utiliser. Ils ne sont pas du genre à se retrouver en danger, et lorsqu'ils apparaissent, on dirait que tout va être résolu immédiatement en raison de leur puissance. C'est en avançant à tâtons, par expérimentation et erreur, que l'on en est arrivés au résultat actuel.


Deathmask

Le héros caché de cette série (rires). Je suis parti sur la conjecture que c'est celui qui a le plus de traits d'humain normal, et il finit d'ailleurs par tomber amoureux d'une fille simple. Comment quelqu'un qui prenait autrefois les visages de femmes et enfants a-t-il pu en arriver là (rires) ? C'est probablement sa rencontre avec Helena qui l'a fait mûrir. C'est celui qui hérite cette fois-ci de la meilleure partie dans le groupe des signes à sauver.


Shaka

"L'homme le plus proche des dieux", et comme en plus de savoir tout sur tout il est également très fort, il devient surtout "l'homme le plus difficile à utiliser" (rires). Comme il a globalement compris ce qui se passe, son rôle au début s'est limité à transmettre ses informations via Mū. Sa conversation avec Milo dans l'épisode 2 représente à mon sens un duel d'idéaux opposant la "passivité" au "mouvement". Le God Warrior qui l'affronte ensuite se doit d'être d'une force similaire à la sienne, ce qui est difficile à mettre en oeuvre. Dans la seconde moitié, son arcane, le Tenbu Hōrin, va être utilisé d'une manière inattendue. Vous allez être impatients de voir ça.


Dōko

J'en ai fait un grand-père espiègle. Il est désormais libéré de cette vie passée à rester constamment assis, et donne donc l'impression d'être plutôt réjoui. En le mettant auprès des jeunes Saints, je montre à quel point ses 261 ans le rendent imposant. Il force Aldébaran à se battre dans l'épisode 2 afin de guider celui-ci, et il va encore être employé en tant que doyen dans la seconde partie. Je pense que c'est quelqu'un qui renvoie un sentiment de présence encore plus grand que Saga ou Shaka.


Milo

Comme les tempéraments des Gold Saints dans cette oeuvre sont dans la continuation de ce que dépeignait le "Hades Juunikyuu-hen", j'ai montré Milo comme étant le plus bouillonnant parmi les 12. Il est encore plus emporté qu'Aiolia, et est du genre à ouvrir sa route par la force. Aiolia est parfois en proie à l'inquiétude, mais je montre par contraste Milo comme un homme qui ne se laisse pas gagner par le moindre soucis.


Aiolos

Le frère aîné est parfait, et c'est pourquoi il est difficile de cerner sa personnalité. D'une certaine manière, ce personnage est encore plus difficile à employer que Saga ou Shaka. L'utiliser de manière trop active risque de détruire le personnage, et c'est pourquoi on ne le voit pas dans la première moitié. Il sera en revanche présent dans la seconde partie et changera le cours de la bataille.


  • Mettez un lien vers cette page plutôt que de copier ailleurs.


Shura

Comme l'a dit Takeshi Kusao (ndt: seiyuu de Shura) lors de la pré-projection, « on tourne mal si on se trompe de chef », et la personnalité de Shura est ainsi proche de celle qu'il a dans la version animée, à savoir quelqu’un d’extrêmement loyal (rires). Cette fois-ci, ceux qu'il est censé servir, comme le Pope ou Athéna, sont absents, mais il s'en sort avec brio. Comme on a beaucoup de Gold Saints qui agissent selon leur bon vouloir, on a envie de le voir se démener par sens du devoir. Lui, qui a autrefois eu à abattre Aiolos, interagit aussi avec Aiolia dans cette série, et nous voyons donc ce qu'il ressent vis-à-vis de cette histoire.


Camus

Quelqu'un d'ardent derrière son calme... C'est un personnage clairement défini par cette vision. Comme nous nous retrouvons cette fois avec 12 Gold Saints contre 7 God Warriors, il était plus simple au niveau de l'équilibre d'avoir une personne rejoignant le camp adverse. Et je m'en suis tenu à la convention qui dit que « Les Saints liés à la glace sont des traîtres ». Bien entendu, ça ne va pas se terminer comme ça pour lui, soyez rassurés.


Aphrodite

Je l'ai un peu montré comme un personnage qui fait rire lors de sa première apparition. Il donne l'impression, d'être quelqu'un qui n'agit que selon son bon vouloir du moment, mais est en réalité une personne très réfléchie. Il a quitté le champ de bataille pour le moment, mais un rôle magnifique lui est préparé pour le climax. Au passage, c'est le scénariste Toshimitsu Takeuchi qui a suggéré l'idée que puisqu'il utilise des roses, nous pourrions le montrer comme étant très versé dans le savoir des plantes.


Q) Quelles sont les idées venant de vous en ce qui concerne Lyfia et les nouveaux God Warriors ?

Furuta : J'ai réfléchi aux personnalités de chacun et à ce que symbolisaient leurs God Robes, et Bandai a alors fait des suggestions de designs en se basant sur ça. Mais certains personnages ont finalement changé de personnalités selon les besoins du scénario. Le personnage de Lyfia a été décidé en commun, mais elle était néanmoins plus enjouée et nonchalante au début. Cependant, ceci ne collait pas à l'univers Saint Seiya, et elle est donc devenue comme elle est maintenant.


  • Mettez un lien vers cette page plutôt que de copier ailleurs.


Q) Que cherchez-vous à montrer au travers de cette oeuvre en tant que Series Director ?

Furuta : En premier lieu, montrer à quel point les Gold Saints sont classes. Sinon, en considérant que le "Hades Juunikyuu-hen" est le repentir des frères des Gémeaux, je me dis que je veux que ce récit se charge de régler complètement ce qui concerne le passé d'Aiolia et d'Aiolos. Je fais aussi attention à bien inclure des moment propices à la comédie, typiques de l'ambiance de Saint Seiya, comme par exemple le fait d'essayer de se cacher tout en traînant une Cloth Box sur le dos.


Q) D'après vous, pourquoi est-ce que Saint Seiya continue à être encore aujourd'hui tant aimé ?

Furuta : Il y a déjà les personnalités des personnages qui ont tous des point particuliers attrayants. Et il est intéressant d'observer l'alchimie qui se crée lorsque chacun d'entre eux interagit avec un autre. Cette fois-ci, j'ai testé le duo Aldébaran-Dōko. Contrairement à ce qu'on pourrait croire, Aldébaran est du genre à se laisser mener par le bout du nez (rires). Et les Cloths sont aussi très classes. Suite à la diffusion de l'anime, il y a eu de nombreuses œuvres comportant des héros qui endossaient des armures. On voit que ça a eu une grande influence. Voir les Saints combattre parés de leurs armures à embrasé les coeurs des enfants, et je pense que leurs vaillantes silhouettes sont encore aujourd'hui gravées dans leurs yeux.


Q) Que nous recommandez-vous surtout dans les 3 premiers épisodes ?

Furuta : Dans le premier épisode, Lyfia qui a le ventre qui gargouille, dans le second la scène où Dōko boit son verre d'alcool avec sa Cloth sur le dos, et dans le troisième quand Aiolia tente de marcher discrètement avec sa Cloth Box sur le dos. Et puis aussi lorsque Deathmask lance comme réplique « le coup du Mur des Lamentations était un miracle » dans l'épisode 3. Ce sont les moments que je recommande tout particulièrement.


  • Mettez un lien vers cette page plutôt que de copier ailleurs.


Q) Et quelles seront les choses à ne pas manquer à partir de l'épisode 4 ?

Furuta : Je pense que le coté chevaleresque des Gold Saints montré dans cette oeuvre plaira beaucoup. Je veux que les gens restent transis en voyant l'esprit chevaleresque des Gold Saints lors de leurs combats contre les God Warriors. En en particulier en ce qui concerne Deathmask, Aphrodite et Aldébaran. Sinon, Lyfia est en réalité un personnage important, et sa véritable identité va bientôt être révélée. Ce n'est pas qu'une fille affamée (rires).

Fin de traduction