Episode 057

De SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Aller à : navigation, rechercher
Episode 057
Episode057.jpg
Shaka a ouvert les yeux
Saint Seiya Série TV
Numéro 057
Titre japonais 無の恐怖! 目をあけたシャカ
Titre romaji Mu no kyōfu ! Me wo aketa Shaka
Titre français La terreur du néant ! Shaka a ouvert les yeux
Durée 21 minutes
Date 1987/12/05
Format TV
Notes TV Asahi
Liste
Ordre wiki 057
Précédent    Suivant
Résumé, note et staff japonais par Archange. Paragraphe sur la version française par Chernabog.
Episode

Ikki réchappe aux Six Mondes de la Réincarnation mais est cette fois confronté à la technique ultime de Shaka.

Récit

Le Pope, dans son son bain, n'en revient pas que les Bronze Saints soient parvenus jusqu'à la Maison de la Vierge, mais sait que Shaka, d'une loyauté sans faille envers lui, les massacrera tous. En bas des douze temples, Kiki, torse nu, protège Saori de l'orage qui a commencé. Le jeune garçon utilise ses vêtements pour l'abriter de la pluie tandis que , de son côté, garde confiance dans les Bronze Saints.


Sai no kawara

Shaka s'approche du Phoenix, qui se relève subitement et lui lance son Phoenix Genma Ken. Shaka est touché et son casque s'envole. Il ne comprend pas comment Ikki a pu revenir, bien que ce dernier se moque de lui en disant que même les mondes infernaux l'ont refusé par peur qu'il ne cause des problèmes, et que c'est au tour de Shaka de subir ce voyage. Le Saint de la Vierge se contente de rire, car seul les hommes redoutent les six mondes, mais il se considère trop proche d'un Dieu pour en être affecté. Il dit que si Ikki abandonne, il acceptera peut être de l'épargner, et ne voit d'ailleurs pas pourquoi le Phoenix s'obstine tant à mener un combat perdu d'avance. Ikki refuse de laisser ses amis, et Shaka lui dit qu'il est toujours sous l'influence du Riku Dō Rin Ne. Le Bronze Saint se sent aspiré par l'esprit de Shaka et se retrouve à Sai no Kawara. Shaka le rejoint en confirmant qu'il s'agit bien de l'endroit où les enfants orphelins font des monticules de cailloux en mémoire de leurs parents. Un garçon familier déambule dans cet endroit. C'est Ikki, dix ans auparavant, en train de porter Shun bébé dans ses bras. Le bébé devient de plus en plus lourd et les pieds nus du jeune Ikki s'enfoncent dans le sol rocheux acéré, tandis que la voix distante de Shaka lui dit d'abandonner son frère, ce que le garçon refuse. Shaka lui fait remarquer qu'il survivrait sans le bébé, mais Ikki reste déterminé et croit qu'ils trouveront un jour un monde meilleur.

Dans la Maison de la Vierge, Ikki constate que son Phoenix Genma Ken s'est en fait retourné contre lui. Shaka lui dit bien qu'en dépit de toute sa bravoure, chaque combat n'en a amené qu'un nouveau, et que lui et ses compagnons ne trouveront jamais la paix. Shaka détruit la Cloth du Phoenix d'un mouvement de main et tord par télékinésie le corps du Bronze Saint dans une position improbable. Ikki réussit pourtant à remettre son corps dans une position normale, mais à ce moment là Shaka relance le Riku Dō Rin Ne. Ikki essaie de se mettre hors de portée de l'attaque en courant à travers les galaxies, et atteint un lieu qui semble assez éloigné. Mais en levant la tête, il découvre avec stupeur qu'il se tient dans la paume de Bouddha. Shaka s'approche en se moquant de lui, et détruit le corps d'Ikki dans une gerbe de flammes bleutées. Immédiatement, un phénix apparaît, et Ikki est de retour avec sa Cloth. Le Gold Saint reconnaît que la Cloth du Phoenix possède des pouvoirs de régénération que même les Gold Cloths n'ont pas. Ikki attaque avec son Hō Yoku Tenshō, bloqué d une main par le Saint de la Vierge qui ne voit là qu'une légère brise. Ikki relance un Hō Yoku Tenshō, que Shaka évite aisément au grand désarroi du Bronze Saint. Shaka se fait la réflexion qu'il a eu tort de chercher à tuer Ikki en l'état, et qu'il doit d'abord préparer le corps d'Ikki d'une certaine manière.


Shaka prêt à utiliser le Tenbu Hōrin

Le Cosmos de Shaka atteint un niveau incroyable, et il déclenche alors l'arcane suprême des Gold Saints de la Vierge: le Tenbu Hōrin. Ikki se retrouve dans un lieu orné de peintures de Bouddha. Shaka explique que le Tenbu Hōrin représente l'harmonie parfaite de l'univers, et unit à la fois l'attaque et la défense. Il ouvre les yeux et relâche son attaque. Aussitôt, le sens du toucher d'Ikki est détruit, ainsi que sa Cloth, et il se retrouve immobilisé, puis il se fait aussi retirer le sens de l'odorat. Il demande alors à Shaka pourquoi ce dernier, supposé être proche des dieux, sert un Pope maléfique. Shaka reste silencieux et punit alors Ikki de ces paroles en lui retirant le sens du goût, et par là même la parole. Le regard agressif d'Ikki l'incite à continuer avec le sens de la vue. Shaka se décide enfin à répondre aux interrogations d'Ikki avant d'en finir. Il pense qu'il n'existe nul bien ou mal parfait, mais juge être capable de les différencier, et à ses yeux le Pope est le représentant de la justice et d'Athéna.


Le dernier sens restant d'Ikki, celui de l'ouïe, est détruit. Le Phoenix sombre dans les ténèbres tandis que la pluie tombe telle des larmes sur la Statue d'Athéna.



Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2012-09-30 : vérifier orthographe récit, comparaison manga-anime,

Notes

Les larmes d'Athéna.
  • Sur le dernier plan, on voit la pluie tomber sur la statue d'Athéna et un éclair illumine l'eau sur le visage de pierre, ce qui donne l'illusion de larmes. Cette idée de la statue qui pleure sera reprise par la suite dans le quatrième film ainsi que dans les OAV Hadès, mais avec de vraies larmes.


  • Seiya étant inconscient durant tout l'épisode, Tōru Furuya n'est pas crédité au générique bien qu'on l'entende sur l'écran-titre et le trailer de l'épisode suivant.


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Aucun.

Production

Réalisation, scénario, chara design

Réalisateur(s) : Shigeyasu Yamauchi, Masahiro Hosoda
Directeur(s) de l'animation : Shingo Araki
Scénario : Takao Koyama
Directeur(s) artistique : Tadao Kubota

Réalisation, scénario, chara design

Plans clé
Michi Himeno
Intervalliste(s)
Aiko Kojima
Kyōko Chino
Katsuya Nakamura
Junko Mishō
Mieko Matsui
Décors
Kanata Higashitsuji
Yasuko Takahashi
Effets spéciaux
Isao Yamamoto
Prise d'image
Toshio Shirai
Finitions
Hideo Yamada
Toshiko Sugano
Jun Yoneyama
Édition
Yasuhiro Yoshikawa
Enregistrement audio
Isao Hatano
Sélection musicale
Kyōno Satō
Effets sonores
Yasuyuki Konno
Assistant du réalisateur
Akihiko Tomita
Assistant de production
Tsutomu Yamada
Assistant finitions
Masumi Arai
Assistant artistique
Reiko Kitayama
Enregistrement
Miyuki Ikeno
Développement photo
Toei Kagaku

Seiyuu / Comédiens de doublages

Studio de doublage : AONI Production

Autre

Seiyuus présents mais non crédités dans le générique de fin :

Tōru Furuya : Seiya



International

France Flag icon france-small.gif

Casting


Studio : SOFI


Notes

  • Le titre utilisé dans la première version diffusée sur TF1 est "Le supplice de Phoenix".
  • Le titre utilisé dans la version intégrale est "Shaka ouvre les yeux".
  • Mū a de nouveau une voix de femme.
  • Jacques Richard double exceptionnellement le Pope, sans doute car Henry Djanik était déjà pleinement occupé sur Ikki. Cela indique aussi que Serge Bourrier était absent.
  • La narration est assurée par Éric Legrand (c'est la troisième et dernière absence de Marc François).
  • Kiki est doublé par Virginie Ledieu au lieu de Laurence Crouzet, elle aussi absente.
  • Beaucoup de passages "sans textes" (notamment les cris) sont laissés en VO (chose courante à l'époque) mais il y a également un "nani" ("quoi" en japonais) qui a été gardé par erreur.



Liens externes

Références