G Chapitre 007

De SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Aller à : navigation, rechercher
G Chapitre 007
Saint Seiya - Episode G
Numéro 007
Titre japonais 風ヲ従エル者
Titre romaji Kaze wo shitagaeru mono
Titre français Celui à qui le vent obéit
Nombre de pages 44
Date 2003/06/19
Magazine Champion RED 8月
Red champion 08 2003.jpg
Liste
Ordre wiki 007
Précédent    Suivant
Récit par Neko-no-Phantasos. Reste de la fiche par Archange.
Chapitre


Récit

Sanctuaire, Porte Sacrée.

Alors qu'Aiolia jure de faire regretter au nouveau-venu ses actes présents et futurs, celui-ci, sur un ton toujours égal et neutre, lui assure que ce ne sera pas lui, mais le Gold Saint qui ressentira ce genre d'émotion, qui ne sont réservées qu'aux humains, et non aux Dieux. Son programme : blesser le Lion, pour lui laisser le temps de bien regretter son acte de rébellion envers une divinité, puis enfin le tuer et mettre un terme à un duel qui n'a pas lieu d'être.

Énervé contre cet être qui se prétend un Dieu, et dont le jugement est pourtant indigne de son statut, le jeune homme aux cheveux rouges fonce vers lui et lance un surpuissant Lightning Bolt. Sous les éclairs bleus déchirants le ciel, Lithos reconnaît là la terrible technique qu'avait déjà utilisé son maître pour mettre fin aux souffrances de son père. Contre toute attente, l'adversaire d'Aiolia, d'un seul mouvement de cape, réduit à néant la destructrice attaque du Lion d'Or. Pire, il a même analysé la technique : le Saint lance son poing à une vitesse suffisante pour fendre l'air, puis il ajoute de l'électricité grâce à son Cosmos, ce qui créé un phénomène « d'électricité dans le vide », qui peut être contré en étant tout simplement plus rapide que l'attaquant. Mais Aiolia, qui a plus d'un tour dans son sac, envoie à très haute vitesse, une pluie de coups, feintés ou réels, comptant bien profiter d'un moment où l'intrus baissera sa garde. Une nouvelle fois, celui-ci ne fait pas du tout ce à quoi s'attendait le Gold Saint, et, d'un seul et unique coup, nommé « le bras de l'Enfer », il élimine toute l'énergie dorée. Mais ce n'est pas tout, et l'individu à l'Armure sombre et au casque cornu, par un mouvement de ses bras, créé un tourbillon de vent, un nouvel Ebony Vortex, mais cette fois concentré sur le Saint d'Or. Celui-ci, malgré sa garde, est envoyé en l'air, et se rend compte de la réelle puissance de son ennemi suite à un terrible coup de poing qui lui fait cracher les premiers sangs.

L'homme en noir, presque moqueur, dit à Aiolia qu'il a maintenant la preuve qu'il désirait avoir au sujet de sa divine force. Mais il est également impressionné de voir que la protection que porte le Saint a parfaitement résisté à ses attaque, sans la moindre lézarde. Il remarque c'est l'une des Gold Cloths, les plus puissantes parmi les 88 Cloths possibles. Mais l'intrus ne s'arrête pas là et, sur le même ton, prouve à Aiolia sa bêtise: avoir négligé de mettre son casque. Il lui écrase alors la tête avec son pied, en lui montrant également l'idiotie d'être venu l'affronter en combat singulier. Pendant que le Dieu continue d'énumérer les torts d'Aiolia, venu mener un combat en étant déjà blessé, le Saint se relève et tente de frapper son ennemi, mais est de nouveau terrassé par la divinité. Le puissant intrus lui dit qu'il n'y a aucune honte pour un homme de perdre contre un être des Cieux, car c'est quelque chose de tout bonnement inévitable.

Lithos contemple en larmes le triste spectacle de son maître mis au sol en un seul coup, et se demande comment est-ce possible, alors qu'il est pourtant l'un des plus puissant guerriers d'Athéna. Mais elle se demande cependant à quel moment le Lion a pu être blessé avant de venir. L'homme en armure noire enchaîne avec un nouvel Ebony Vortex, et explique que sa technique consiste à emprisonner l'ennemi dans un tourbillon de pression venteuse et de pression atmosphérique sans cesse changeantes, qui arrachent ainsi les membres et font bouillir le sang de la malheureuse victime.

Alors que le Dieu attend patiemment que son arcane ait achevé son office, la protégée d'Aiolia, serrant toujours contre elle l'enfant dont la mère fut tuée par l'intrus, lui demande qui il est réellement. Et, cette fois, il répond pleinement et de lui-même à la question posée : il est l'un des douze puissants membres du Clan des Titans, Hypérion de l'ébène.

Sanctuaire, Salle d'Or.

Alors que la flamme bleue, symbolisant le Cosmos d'Aiolia, vient de s'éteindre sur l'horloge du Zodiaque, les sept Gold Saints encore présents se demandent si leur confrère ne serait pas mort, tué par l'ennemi qui assaille ainsi les terres sacrées d'Athéna. Alors que certains s'inquiètent de l'évidente force de l'ennemi, Milo du Scorpion demande à être envoyé au pied du Sanctuaire. Ceci se révèle cependant impossible tant que le Grand Pope n'est pas revenu dans la salle où se déroule le Chrusos Sunagein. De son côté, Deathmask du Cancer trace dans l'air quelques dessins grâce au Cosmos emmagasiné autour de son doigt, tout en expliquant qu'il n'y a pas de soucis à se faire car Aiolia, qui est après tout l'un des douze Gold Saints, devrait pouvoir mener ce combats s'il dispose de toutes ses capacités. Mais il ajoute avec un sourire énigmatique que si le Lion avait été blessé d'une quelconque manière, ses capacités en seraient grandement réduites. Shaka comprend alors que durant leur micro-affrontement le Cancer a porté un coup au Lion, ce qui diminue désormais grandement ses chances de victoire. Le traître repart ainsi, tout sourire, vers la Maison du Cancer, en attendant que le Dieu Maléfique y pénètre, car il compte bien l'abattre. Shura du Capricorne observe, avec un air de dégoût, le Cancer qui s'en va, mais approuve l'idée de tous retourner dans leurs temples respectifs afin de protéger le Sanctuaire. Aldébaran du Taureau, lui, préférerait aller aider Aiolia, mais cela lui est interdit. Cependant, avant que quiconque se soit déplacé, le Saint de la Vierge fait savoir que quelqu'un est déjà sur place.

Lithos, avec Aiolia qui se libère de l'Ebony Vortex.

Sanctuaire, Nécropole.

Au loin, les nombreux bâtiments formant le Sanctuaire se découpent dans le ciel sombre, et, parmi les tombes de pierres caressées par le vent du soir, dans le silence de la nuit, des silhouette an armées, presque invisibles, avancent silencieusement dans les allées du cimetière: de nouveaux intrus en perspective, qui n'ont à priori pas encore été repérés.

Soudain, tout autour d'eux, des flocons de neige se mettent à tomber et la température ambiante se rafraîchit soudainement. Alors qu'ils se demandent d'où peuvent provenir de si immenses cristaux de glace, une voix s'élève, et, presque admirative, leur explique que malgré l'intéressante capacité de ces armures qui leur permettent de créer une barrière d'invisibilité, lui a su ressentir le sombre Cosmos chargé d'énergie meurtrière qui émane d'eux. Il leur demande, sans succès, de déposer les armes, et de cesser de souiller le Sanctuaire, puis annonce son nom: Camus, Gold Saint du Verseau, déterminé à repousser ceux qui menacent le Sanctuaire.

Le Chevalier d'Or les prévient une nouvelle fois, mais, sous leur refus, il commence à faire geler l'air tout autour d'eux, neutralisant par là-même le système d'invisibilité des Armures, et immobilisant les corps de ses ennemis. Ceux-ci savent qu'au moindre mouvement, leurs membres risquent de se briser, mais ils refusent de battre en retraite et continuent d'avancer inlassablement pour pénétrer plus encore dans les terres des Saints. Camus admire la détermination et le courage qui pousse ces hommes à avancer encore et encore, pour aller au bout de la mission qui leur a été confiée par leur maître, qu'il sait être le Dieu maléfique qui s'attaque au Sanctuaire et qui se bat contre Aiolia. Mais il ne compte pas pour autant les laisser passer, et il lance une technique capable de créer un monde de glace purifiante dans lequel ils reposeront pour l'éternité: la Diamond Dust.

Debout au milieu d'amas de glace qui seront les cercueils éternels de ses ennemis, le Saint du Verseau, le regard mélancolique, constate qu'aucun d'eux n'a tourné le dos, et que touts étaient prêt à tenter de le vaincre pour satisfaire leur maître. Il remarque que ces ennemis animés d'une inébranlable conviction, sont sans doute les plus terribles qu'ils n'aient jamais eut à affronter, des êtres sombres entourés de ténèbres et dont le Cosmos est plus noir que l'ébène. Un Cosmos de la couleur du Tartare.

Sanctuaire, Porte Sacrée.

Hypérion remarque que les Cosmos des dix serviteurs qu'il avait envoyés à la statue de la déesse se sont éteints. Il comprend que les Gold Saints ont encore beaucoup de ressources, car ils ont réussit à vaincre plus de dix de ses sous-fifres en un seul coup. Bien qu'il ait voulut prendre son temps et regarder périr le Lion d'Or, il compte mettre un terme à sa vie rapidement, car il doit se hâter d'aller jusqu'à la statue afin de récupérer ce qu'il est venu chercher ici. Alors qu'il lève la main pour porter le coup de grâce à son adversaire, Lithos se dresse devant lui en faisant barrière de son corps. Elle affirme comprendre à quel point sa tentative est dérisoire, mais elle jure malgré tout de rester là pour accompagner son maître jusqu'au bout.

Mais, avant même que la jeune fille n'ait été touchée, des éclairs surgissent du tourbillon couleur ébène, à la grande surprise du Dieu, qui réalise qu'il n'en a pas finit avec le Saint. C'est alors que surgit Aiolia, déchirant à grands coups de Lightning Plasma la tornade qui l'enfermait et l'empêchait de se mouvoir. Le jeune homme, le visage couvert de sang, mais affichant toujours un sourire, explique à son ennemi qu'il devrait toujours s'assurer de la mort de son adversaire avant de crier victoire. Aiolia, dont le Cosmos s'enflamme, lève son poing en l'air, bien décidé à frapper durement pour gagner.



Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2012-09-29 : Vérifier orthographe récit. Comparaison prépublication-relié.


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

G Chapitre 007
# Début Fin Issue
007 G Chapitre 007 G Chapitre 007 Victoire de Camus Camus Versus Soldats des Titans




Références