Episode 109

De SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark
Aller à : navigation, rechercher
Episode 109
Episode109.jpg
Isaak contre Hyōga
Saint Seiya Série TV
Numéro 109
Titre japonais がんばれ貴鬼! 哀しき死闘
Titre romaji Ganbare Kiki ! Kanashiki shitō
Titre français Courage Kiki ! Un triste combat à mort
Durée 21 minutes
Date 1989/02/18
Format TV
Notes TV Asahi
Liste
Ordre wiki 109
Précédent    Suivant
Episode

Hyōga est incapable de combattre Isaak sérieusement à cause de sa culpabilité et de la dette qu'il lui doit. Mais lorsque Kiki le rejoint et est malmené par le Général, Hyōga se ravise et décide de lutter de toutes ses forces.

Récit

Pilier de l'océan arctique :

Isaak utilise l'Aurora Borealis. Hyōga est à terre. Le Cygne se relève et lui dit que son Cosmos est souillé et qu'il est prêt à se sacrifier pour lui. Il subit encore de plein fouet l'Aurora Borealis. Kiki arrive alors avec la Gold Cloth de la Balance. Le Général veut l'empêcher d'aider à détruire les piliers restants et l'attaque. Kiki déclare que Hyōga aurait pu le vaincre facilement s'il n'avait pas été blessé par Caça des Lyumnades. Le jeune garçon veut lancer des pierres sur le Marina, mais celui-ci les gèle facilement. Il s'acharne alors sur Kiki qui, cependant, ne lâche pas prise. Hyōga se réveille alors et veut que le combat reprenne.

Isaak contre Hyōga

Le Cygne déclare que c'est son devoir de Saint de vaincre Isaak, en dépit de leur ancienne amitié. Il le frappe avec le Diamond Dust. Le Général voit les âmes de Camus et du Crystal Saint derrière Hyōga. Mais il n'a que faire d'eux qui étaient en fait des faibles parce qu'ils se font battre par leur disciple.

Isaak lance de nouveau l'Aurora Borealis mais Hyōga le bloque et sa Cloth prend une teinte dorée. La blessure du Saint s'est rouverte : son corps reste celui d'un homme. Le Général pense que son ancien ami ne pourra pas résister à une nouvelle attaque. Hyōga décide d'utiliser l'Aurora Execution de Camus. Les deux hommes portent leurs coups. Isaak est vaincu.

Le choc final.

Hyōga parvient à détruire la colonne de l'Arctique. Isaak l'appelle . Il déclare, avant de mourir, que le véritable ennemi n'est pas Poséidon, mais un homme qui le manipule dans l'ombre.

L'attaque ultime d'Isaak.


Sanctuaire :


Aiolia en a assez d'attendre dans son temple. Il veut intervenir dans le Sanctuaire sous-marin pour aider les Bronze Saints alors que leurs Cosmos et celui d'Athéna s'affaiblissent. lui dit que le vieux maître leur a demandé de rester en ces lieux. Le Lion a du mal à comprendre ces ordres.


Sanctuaire sous-marin :

Ikki se dirige vers le Temple de Poséidon quand il voit le Dragon des mers devant lui.



Help form status3.png
Incomplet
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2016-05-07 : Notes

Notes


Comparaison avec le manga

  • Du fait de leur changement de maître entre le manga et l'anime, Isaak n'aperçoit pas que l'âme de Camus derrière l'aura de Hyōga, mais également celle du Crystal Saint.
  • Vers la fin du combat, de courtes scènes sont ajoutées afin de nous montrer les situations courantes de Seiya, Shiryū, Shun et Saori.
  • La scène montrant des civils victimes du Déluge dans une région froide du globe est également inédite.
  • Lorsqu'Isaak révèle à Hyōga (sans que nous l'entendions) l'identité de l'instigateur de la bataille, la silhouette de Sea Dragon n'apparaît pas dans le manga (le doute est ainsi maintenu sur le Vieux Maître).
  • Dans le manga, Aldébaran, Shaka et Milo rejoignent Mû et Aiolia dans la Maison du Bélier alors que le combat entre les deux guerriers du Froid vient de se terminer; dans l'anime, ils se présentent plus tard sur les lieux, ce qui fait qu'ils sont absents de cet épisode.
  • Dans le manga, Hyōga perd conscience juste après les révélations d'Isaak, la blessure à la nuque infligée par Caça s'étant rouverte; dans l'anime, il n'en est rien.


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Episode 109
# Début Fin Issue
167 Episode 109 Episode 109 Combat interrompu par Hyōga. Kiki Versus Isaak


Production

Réalisation, scénario, chara design

Réalisateur(s) : Masahiro Hosoda
Directeur(s) de l'animation : Nobuyoshi Sasakado
Scénario : Yoshiyuki Suga
Directeur(s) artistique : Minoru Ookōuchi

Réalisation, scénario, chara design

Plans clé
Nobuyoshi Sasakado
Intervalliste(s)
Yuri 勝田亜
Kōji Nagatani
Satoshi Inanobe
Sadamatsu Risa
Décors
Kazuyuki Matsumoto
Kōji Yamamura
Effets spéciaux
Isao Yamamoto
Prise d'image
Toshio Shirai
Finitions
Mihoko Maeda
Megumi Koishikawa
Fujiko Ushizaki
Édition
Yasuhiro Yoshikawa
Enregistrement audio
Isao Hatano
Sélection musicale
Kyōno Satō
Effets sonores
Yasuyuki Konno
Assistant du réalisateur
Junji Shimizu
Assistant de production
Atsushi Okuyama
Assistant finitions
Yukari Saitō
Assistant artistique
Reiko Kitayama
Enregistrement
Hiroko Okamoto
Développement photo
Toei Kagaku

Seiyuu / Comédiens de doublages

Studio de doublage : AONI Production



International

France Flag icon france-small.gif

Casting


Studio : SOFI


Notes

  • Le titre utilisé dans la première version diffusée sur TF1 est "Une nouvelle victoire".
  • Le titre utilisé dans la version intégrale est "Le triste combat de Hyōga".
  • C'est une nouvelle fois Éric Legrand qui double Aiolia.
  • Mū est appelé Mo une fois de plus.
  • Le carton de doublage de l'édition collector en DVD (repris sur les Blu-Ray) crédite Jean-Yves Jaudeau pour l'adaptation de cet épisode. Une information pourtant inexacte, le concerné ayant démenti et cela était de toute façon peu plausible car cet épisode est adapté de manière très discutable (rappelant même l'adaptation catastrophique du troisième film) : la Cloth de Libra est appelée "Les Vêtements de la Lyre" (au lieu de "L'Armure de la Balance") ou encore le terme "Saint" est utilisé illogiquement ! En réalité, AB ne dispose pas (ou plus) du nom de l'adaptateur de cet épisode dans ses archives et il semblerait donc que le carton indique Jaudeau par défaut (étant l'adaptateur le plus récurrent).



Liens externes

Références