Espaces de noms

Variantes

Jūnikyū hen - 01

De SaintSeiyaPedia
Aller à : Navigation, rechercher
Jūnikyū hen - 01
Episode115.jpg
Renégats
Saint Seiya OAV Hadès
Numéro 115
Titre japonais 新たなる聖戦のはじまり
Titre romaji Aratanaru seisen no hajimari
Titre français Le début d'une nouvelle Guerre Sainte
Durée ?
Date 2002/11/09
Format Direct to Video, avec pré-diffusion à la TV
Notes Sky Perfect TV
Liste
Ordre wiki 115
Précédent    Suivant
Précisions sur la VF par Chernabog, comparaison manga/anime par hugo
Episode

-

Récit

Mū empêchant Deathmask de tuer Seiya



Help form status4.png
Très incomplet
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2012-09-30 : synopsis, récit complet, notes, durée

Notes


Comparaison avec le manga

  • La scène du rêve prémonitoire de Dōko a été déplacée juste avant celle où il réalise la rupture du sceau maintenant enfermé les 108 étoiles maléfiques.
  • Par ailleurs, dans le manga, ce rêve prémonitoire montre clairement la tête de Saori tranchée par Hadès. Dans l'anime, on voit seulement le sang sur la lame de sa faux.
  • La scène où Ichi et Nachi sermonnent des gardes avant d'affronter des revenants et être secourus par Jabu a été supprimée.
  • Dans l'anime, les Bronze Saints de l'Hydre et du Loup se trouvent au Cimetière du Sanctuaire avec Shaina et ce sont eux qui l'informent de la "profanation" de tombes de Saints. Dans le manga, ce sont des gardes qui se chargent de cette tâche.
  • Cette scène du cimetière a d'ailleurs été déplacée avant les retrouvailles entre et Shion.
  • La scène où Dōko informe Shunrei de son départ a été déplacée plus tard dans l'anime et est donc absente de cet épisode.
  • Il en est de même pour les scènes montrant Shiryū (en Chine), Hyōga (en Sibérie) et Shun (au Japon) ressentir un cosmos maléfique se déplaçant en direction du Sanctuaire.
  • Dans le manga, Seiya a recours au Pegasus Rolling Crash lors de son combat contre Deathmask. Dans l'anime, il utilise le Pegasus Ryūsei Ken à la place.
  • La scène où Saori croit entendre la voix de Seiya est déplacée après la téléportation de ce dernier par . Par ailleurs, Kanon n'est pas auprès de la déesse, contrairement au manga.


Personnages présents

Attaques utilisées


Combats débutant dans ce chapitre / épisode

Jūnikyū hen - 01
# Début Fin Issue
176 Jūnikyū hen - 01 Jūnikyū hen - 01 Statu quo Versus Aphrodite, Deathmask
177 Jūnikyū hen - 01 Jūnikyū hen - 01 Combat interrompu Seiya Versus Deathmask
178 Jūnikyū hen - 01 Jūnikyū hen - 02 Victoire de Mū Versus Aphrodite, Deathmask


Production

Réalisation, scénario, chara design

Réalisateur(s) : Shigeyasu Yamauchi
Directeur(s) de l'animation : Shingo Araki, Michi Himeno
Scénario : Michiko Yokote

Réalisation, scénario, chara design

Layouts
Shingo Araki
Plans clé
Michi Himeno
Kyōko Chino
Takuro Suzuki
Akio Hirakawa
Naomi Miyata
Ken Ootsuka
Michinori Chiba
Makiko Yamazaki
Takaaki Sonoda
Atsuko Kawamura
Masaya Ichikawa
Jin Inaba
Takashi Yoshioka
Tatsuru Namikaze
Tomohiro Kawahara
Intervalliste(s)
Mihoko Tomita
Mihoko Kobayashi
Yukari Miyatake
TAP
Yukitoshi Yamaguchi
Yūta Shimodaira
Kagura
Décors
Studio MAO
Michiyo Matsuda
Miwa Yoshida
Mariko Tooyama
Haruna Tsukagoe
Couleurs digitales
Asami Hoshikawa
Yoshiko Mimuro
TAP
Yōko Inoura
Hanae Katō
Kagura
Coordination couleurs
Kunio Tsujita
Effets spéciaux
Toshio Katsuoka
Production CG
Takeshi Mizumi
Background et effets CG
Yōhei Tanaka
Takuya Yamazaki
Takemizu Iwasaki
Nobuhiro Morita
Prise d'image digitale
Fumio Hirokawa
Takayoshi Matsubara
Terumi Nakayama
Naohiro Kaneko
Tomoe Terao
Masamichi Shimizu
Hakuboku Yamaguchi
Kōgo Oonishi
Sanae Hanami
Édition
Shigeru Nishiyama
Édition online
TOVIC
Enregistrement audio
Hiroaki Kawasaki
Assistant à l'enregistrement audio
Chikako Abe
Sélection musicale
Kyōno Satō
Studio d'enregistrement
TAVAC
Effets sonores
Yasuyuki Konno
Assistant du réalisateur
Shinji Ushiro
Assistant de production
Yoshihide Moriyama
Assistant finitions
Asama Yōsuke
Assistant artistique
Hiroshi Takaku
Conseiller(s)
Jun Katsumata (Think-port)
Enregistrement
Mamiko Ogawa
Collaboration
Kōsaku Shimatani
Jun Yukawa
Daisuke Gomi
Tokiko Sakurada
Shigeo Izutani
Masanori Kobayashi

Seiyuu / Comédiens de doublages

Seiyuus présents mais non-crédités



International

France Flag icon france-small.gif

Casting


Studio : Made in Europe


Notes

  • Le titre utilisé est "Les débuts d'une nouvelle guerre sainte".
  • Le doublage de ces 13 épisodes a été effectué en Belgique, aux studios Made in Europe. Par conséquent, aucun comédien ayant œuvré sur la série d'origine, les films ou encore le jeu vidéo sur PS2 (on pense notamment à Éric Legrand et Virginie Ledieu) n'a été rappelé, causant une vaste polémique parmi les fans français qui n'ont toujours pas digérés ce qui ressemble pour eux à une véritable trahison.
  • L'adaptation a été confié à deux adaptateurs dont Jean-Yves Luley, qui signe entres autres celle de cet épisode, qui avait déja adapté quelques épisodes de la série d'origine. Globalement, les dialogues français ont également fait l'objet de nombreuses critiques : non seulement les erreurs de traductions sont toujours présentes mais en plus, les dialogues sont bien souvent peu fluides voire même pompeux. Pour la défense de toute l'équipe de ce doublage, il faut signaler qu'il a été supervisé par la Toei dont les exigences, que ce soit au sujet des choix de traduction ou même de la prononciation des noms, sont très discutables et n'étaient d'ailleurs pas toujours approuvées par les comédiens.
  • Bruno Mullenaerts succède à Marc François en tant que directeur artistique (celui qui s'est occupé de celle du jeu vidéo n'est pas connu).
  • Tout comme dans le jeu vidéo, Seiya retrouve son nom d'origine (au lieu de Seyar dans la série d'origine et les films). Toutefois, cette décision fut tardive et les enregistrements commencèrent avant qu'elle ne soit prise. Par conséquent, on entend encore "Seyar" à quelques reprises dans les épisodes même si les plus remarquables (comme dans la scène avec Saori dans ce premier épisodes) ont été remplacés après la première diffusion.
  • Mū est bel et bien doublé par un homme (tout comme Aphrodite d'ailleurs) mais son nom est prononcé "Mou". Une décision de la Toei très discutable étant donné que cela ne respecte absolument pas la prononciation japonaise !
  • Même chose pour Shiryū (mentionné dans le trailer) qui est prononcé "Shiriou", au mépris de la prononciation utilisée durant tant d'année (bien que Nessym Guetat, qui double entre autres Shun dans le premier jeu vidéo sur PS2, le prononçait également de cette manière).
  • Shion est renommé "Sion", sans doute pour éviter une prononciation pouvant prêter à confusion...
  • Deathmask est à nouveau appellé "Masque de Mort", comme c'est toujours le cas en VF (où un "le" était parfois rajouté devant le nom mais ce n'est pas le cas ici).
  • Les paroles françaises du monologue de Rōshi au début de l'épisode diffèrent assez de la version japonaise.
  • Là où la plupart du temps la VF utilisait le terme "Cosmos", ce doublage utilise le terme original "Cosmo". La "cosmo-énergie" est toutefois encore utilisée quelque fois (notamment à la fin des trailers).
  • Les attaques sont traduites dans le même esprit que pour la série d'origine et les films (notamment avec l'ajout du "Par" avant le nom), on note toutefois que celle de Deathmask devient "Les Cercles d'Hadès" au lieu des "Vagues d'Hadès" comme précédemment en VF.
  • La Starlight Extinction" devient "La Mort d'une Étoile".
  • Étrangement, Seiya crie, en VF, "Athéna" alors qu'il l'appellait "Saori" en VO.
  • L'adaptation française nous apprend que Saori a signé un décret pour interdidre aux Bronze Saints d'approcher du Sanctuaire, ce qui fait sourire quand on sait qu'elle se contente de l'ordonner en VO...
  • La voix de Nachi n'a pas été identifiée.
  • Dans la VF de ces 13 premiers épisodes, les chansons Pegasus Fantasy et Eien Blue ont étrangement été remplacées par une autre intitulée Open Up Your Wings composée par le groupe Louise A. (chanson également utilisée lors de certaines diffusions de la série d'origine). Les DVDs conservent toutefois les chansons originales sur la piste japonaise.




Références