Espaces de noms

Variantes

Saint Seiya Volume 01

De SaintSeiyaPedia
Aller à : Navigation, rechercher
Saint Seiya Volume 01
StS Vol01.jpg
Volumes de Saint Seiya
Saint Seiya - Série principale
Pays d'origine Japon Japanflag.gif
Nom francais Saint Seiya Volume 01
Numéro 01
Production
Auteur(s) Masami Kurumada
Artiste(s) Masami Kurumada
Editeur(s) Shûeisha
Caractéristiques
Type de produit Publication
ISBN 4-08-851754-7
Nb. de pages 179
Sortie
Date 1986/09/10
Prix 410 yens
Liste
Ordre wiki 01
.    Suivant
Résumés rédigés par Galac. Traduction de la préface par Archange.


Description

Préface

  • Traduction jp->fr par Archange.

Ma dernière création, "Otokozaka", est à mon grand regret restée une histoire sans véritable fin et qui n'a duré qu'un an et demi. Cela faisait longtemps que je n'avais pas eu l'occasion d'avoir une histoire publiée en tankôbon (volume relié).

"Saint Seiya" part sur des bases très différentes, avec une grande ligne directrice donné dès le début. Je ne sais pas encore si celle-ci atteindra mes lecteurs, mais en tout cas une adaptation en anime est prévue pour le mois d'octobre. Je suppose qu'il y aura à nouveau des gens pour et des gens contre, mais en ce qui concerne les "mangas Kurumada", une telle effervescence ne s'était pas produite depuis longtemps, et je pense donc que c'est une bonne chose.

Masami Kurumada.


Chapitres

001 - Les Saints d'Athéna

  • 女神の聖闘士 - Athena no Saint
Prépublié en plusieurs parties
001 - Les Saints d'Athéna (アテナの聖闘士(セイント) - Athena no Saint) , 26 novembre 1985
002 - Croire en sa constellation protectrice (守護星座にかけろ - Shugo seiza ni kakero) , 12 décembre 1985
Informations supplémentaires sur l'article de ce chapitre
Seiya convoitant la Cloth de Pégase.

Aux abords du Sanctuaire en Grèce, 1986.

Un couple de touristes qui s'émerveille devant les vestiges de la Grèce antique se fait surprendre par la foudre. Du moins, c'est ce qu'ils croient au départ... S'approchant du lieu où s'est produite la détonation, ils découvrent sous leurs yeux ébahis un jeune garçon à terre. Celui-ci, le corps endolori et le souffle court, se relève alors tandis qu'une étrange jeune femme fait soudain son apparition, le visage dissimulé sous un masque. Effrayé, le couple prend ses jambes à son cou sans demander son reste. La jeune femme, prénommée Marin, ordonne à Seiya, son disciple, de retourner au Sanctuaire pour y poursuivre leur entraînement. Mais le garçon préfère s'en dispenser, se sentant suffisamment prêt pour son combat du lendemain. Marin lui fait comprendre le contraire en lui assénant un terrible coup. Elle lui rappelle ensuite que Cassios, l'homme qu'il aura à affronter, est une brute épaisse qui a tué ses 9 adversaires en les décapitant d'une seule main. De plus, celui-ci est convaincu de l'infériorité de Seiya et prévoit de le faire souffrir atrocement en lui déchirant ses membres un à un. Donc pour lui prouver qu'il n'a pas besoin de s'entraîner davantage, la jeune femme donne l'ordre à son apprenti de lui prouver qu'elle a tort. Seiya s'exécute et, enflammant son « Cosmos », il fend le sol à ses pieds. Marin reste perplexe. Cependant, elle est certaine d'avoir aperçu l'aura de Pégase à ce moment précis.

Peu après, les deux touristes, encore sur leurs gardes, reviennent sur leur pas et découvrent le trou béant provoqué par Seiya.


Le lendemain, sur la place centrale à Athènes.

L'explication leur est donnée par un prêtre : il s'agit des Saints d'Athéna, la déesse de la guerre, fille du grand Zeus. Il y eût tout d'abord la bataille contre Arès, le dieu de la guerre, puis contre les Titans et enfin contre Poséidon, l'empereur des mers. À chacune de ces batailles étaient présents les Saints qui protégeaient Athéna. Fidèles à la volonté de leur déesse de n'user d'aucune arme, la seule qu'ils avaient à leur disposition était leur propre corps. On dit que de leurs poings, ils déchiraient le ciel et que de leurs pieds, ils entrouvraient la terre. Aujourd'hui encore, les Saints apparaissent lorsque les forces maléfiques tentent de s'imposer au monde.


Seiya en train d'exécuter le Pegasus Ryū Sei Ken.

Sanctuaire. Le Colisée.

L'heure de la bataille a sonné entre Seiya et Cassios. Le combat est présidé par le Grand Pope qui annonce publiquement que le vainqueur accédera au titre suprême de Saint d'Athéna. Shaina, la jeune femme qui a entraîné Cassios, le coupe effrontément dans son discours en accusant Seiya d'avoir quitter le Sanctuaire, ce qui constitue une faute grave. Mais elle ne s'arrête pas là car elle estime le jeune garçon inapte à devenir Saint, de par ses origines japonaises. Une opinion que ne partage aucunement le nouveau venu, Aiolia. Alors que le duel est sur le point de commencer, la Bronze Cloth de Pégase qui sera remise au vainqueur est dévoilée au public. Seiya est prêt à tout pour l'obtenir. Tout à coup, il est empoigné par Cassios qui le soulève de terre. Le disciple de Shaina est dans le même état d'esprit que son maître : la Cloth ne peut aller à un japonais, elle doit revenir à un grec. Excité à l'idée de faire souffrir son adversaire, le géant est sur le point de lui trancher l'oreille. Dans une gerbe de sang, l'organe tombe à terre. Et à la surprise générale, on découvre que c'est Cassios qui a été touché. Dans les gradins, Aiolia n'en revient pas que Marin ait permis à son disciple d'atteindre un tel niveau. Sûr de lui, Seiya multiplie les provocations à l'égard du colosse et lui décoche un coup au menton. Cassios se relève, hors de lui, et subit une nouvelle salve de coups. Quant à Marin, elle se replonge dans ses souvenirs.


Six ans plus tôt. Si le Grand Pope avait confié Seiya à Marin, c'est parce-qu'il avait du sang japonais dans les veines, tout comme elle. Lors de leur première discussion, la femme-Saint apprit que si son tout jeune disciple était venu en Grèce, c'était uniquement pour obtenir la Cloth de Pégase. Elle ne réussit cependant pas à connaître ses motivations profondes. Sans perdre de temps, elle lui confia une première tâche, celle de briser un rocher à main nue. Devant les yeux ébahis de Seiya, elle lui en fit une démonstration personnelle. Si le jeune garçon voulait à tout prix gagner la Cloth, il devrait être capable d'en faire autant dans un premier temps.

Après une année passée auprès de son maître, Seiya subissait toujours son terrible entraînement. L'un des exercices quotidiens qu'elle lui imposait était de faire 1000 tractions, suspendu au-dessus du vide. Cette fois-ci, il avait chût dans la mer. Et malgré cela, il était encore en vie, bien qu'inconscient. Cette force qui lui avait permis de survivre lui était venue de sa constellation protectrice, Pégase.

Deux années s'écoulèrent encore. Malgré tous ses efforts, Seiya était encore bien incapable de briser ne serait-ce qu'une simple pierre, ce qui exaspérait Marin qui le faisait sans mal. Elle lui confia par la suite que les pierres, comme tout ce qui les entourait, sont constituées d'atomes. La destruction de la matière passe donc inévitablement par la destruction des atomes. Concentrant toute sa force dans son poing, Seiya parvint finalement à mettre à profit les enseignements de Marin et ira même jusqu'à fendre le sol.


Face à Cassios, Seiya vient de faire de même, à la stupéfaction générale. Il décide néanmoins de lui laisser la vie sauve. Dans les gradins, Shaina est furieuse car elle sent que l'issue du combat pourrait être défavorable à son disciple. Tentant le tout pour le tout, Cassios assène un coup de poing que Seiya évite de peu. Il récidive tout de même mais Seiya arrête son énorme poing d'une seule main. Selon ce dernier, le géant n'a acquis que superficiellement la force destructrice des Saints. Mais a-t-il déjà ressenti l'univers dans son propre corps ?


Flash-back. Devant un ciel parsemés d'étoiles, Marin expliquait à Seiya que l'univers naquit du Big Bang plusieurs milliards d'années auparavant. Autrement dit, le corps-même de l'apprenti-Saint en est également issu. Pour se battre, les Saints doivent avoir recours au Cosmos qui est l'explosion de l'univers qui est en eux. Se faisant, rien ne leur est impossible. Les coups de Seiya pourraient dès lors se changer en météores...


Seiya dessine désormais la constellation de Pégase avec ses poings, suivant la position des 13 étoiles. Comprenant alors quel sorte de danger guette son disciple, Shaina lui ordonne de s'éloigner. Mais il est déjà trop tard : Seiya lui envoie son arcane secrète, le Pegasus Ryū Sei Ken. Sous forme de jets lumineux, cette attaque percute Cassios avec une violence inouïe, assurant ainsi la victoire à Seiya.

Notes

  • Seiya et Cassios ont chacun vaincu 9 adversaires pour parvenir à cette finale, mais l'on ignore de quelle manière ont été organisés ces combats (tournoi par élimination ? poules ?).


002 - La Cloth de Pégase

  • ペガサスの聖衣 - Pegasus no Cloth
Prépublié en plusieurs parties
003 - La Cloth de Pégase (ペガサスの聖衣(クロス) - Pegasus no Cloth) , 24 décembre 1985
004 - Adieu, Sanctuaire ! (さらば聖域(サンクチュアリ) - Saraba Sanctuary) , 7 janvier 1986
Informations supplémentaires sur l'article de ce chapitre
Seiya découvrant la Cloth de Pégase.

Seiya est officiellement nommé Saint d'Athéna et obtient ainsi la Bronze Cloth de Pégase tant désirée. Le Grand Pope le met tout de même en garde : cette Cloth ne doit être revêtue que pour protéger la déesse et ne saurait donc servir des intérêts personnels. Si Seiya devait enfreindre cette règle, il serait exécuté.


De retour chez Marin, le nouveau Saint est sur le point de céder à la tentation quand il est interpellé par la jeune femme. Celle-ci lui rappelle les mises en garde du Pope et lui confie que l'urne dans laquelle repose la Cloth se nomme "Pandora Box". Dans la mythologie grecque, cette boîte aurait été ouverte contre l'interdiction des dieux et toutes sortes de démons s'en seraient alors échappés. Marin lui recommande tout de même de l'ouvrir s'il est en danger. Tout à coup, des soldats du Sanctuaire pénètrent de force dans la chaumière. Ils ont pour ordre d'empêcher Seiya de quitter le Japon avec la Cloth sacrée. Malheureusement pour eux, les deux jeunes gens se sont déjà échappés. Selon Marin, Shaina va tout tenter pour l'arrêter. Mais il est déjà trop tard : la femme-Saint les a devancés et leur barre désormais la route. Si Seiya veut pouvoir regagner le Japon, il devra d'abord la vaincre. Sans perdre de temps, Shaina déclenche sa terrible attaque, Thunder Claw. La décharge qui en résulte met littéralement le Saint au tapis. Mais celui-ci n'a pas dit son dernier mot et exécute le Pegasus Ryūsei Ken que, contre toute attente, Shaina pare avec une facilité déconcertante. Pour elle qui est capable de porter 90 coups à la seconde, autrement dit à la vitesse du son, 85 coups sont aisément évitables. Une nouvelle salve du Thunder Claw propulse soudainement Seiya dans les airs. La jeune femme se met ensuite à la recherche de la Cloth qui a atterri avec son porteur au fond du ravin. Se remémorant les paroles de Marin sur le danger qui le guette à l'ouverture de la Pandora Box, Seiya tente le tout pour le tout. La boîte ouverte, un Pégase incandescent en sort, laissant place à une Cloth scintillante. De son côté, Shaina recherche toujours Seiya, en vain. Elle a à peine le temps de ressentir la présence d'un puissant Cosmos qu'un coup la touche violemment à l'épaule. Un coup porté à la vitesse du son. Le nouveau Saint se montre alors à son ennemie, revêtu de la Cloth de Pégase. Dès lors, Marin conseille à la jeune femme de s'en aller, n'étant plus de taille à lutter contre son élève. Mais Shaina n'est pas de cet avis et tente de nouveau la Thunder Claw : Seiya prend l'attaque de plein fouet. Puis il encaisse les coups de pieds de son assaillante qui a compris qu'il était incapable de dégager toute la puissance de sa protection sacrée. Seiya n'y comprend plus rien.

Seiya vêtu de sa Cloth, prêt à continuer son combat contre Shaina.

Tout à l'heure, il s'était rendu compte que les parties de la Cloth étaient détachables. Revêtant les parties une à une, il avait été capable de porter un coup surpuissant, celui-là même qui avait blessé Shaina.


Mais désormais, alors qu'il subit toujours les assauts de la femme-Saint, il ressent tout le poids de la Cloth et demeure incapable de se défendre. La réponse lui vient de son maître : la Cloth et lui ne doivent faire qu'un et ce n'est qu'en enflammant son Cosmos qu'il y parviendra. Etant donné qu'il manque de combativité, la Cloth est devenue une protection bien trop lourde. Mais Seiya déclare qu'il est incapable de se battre contre une femme. Pourtant, celle-ci est à deux doigts de lui porter le coup de grâce lorsque ses sbires, les soldats du Sanctuaire, font leur apparition. Décidés à se charger de Seiya, ils lui portent maints et maints coups. C'est alors que l'un d'eux sent le corps du jeune Saint devenir extrêmement brûlant. Si brûlant qu'une feuille s'embrase rien qu'en l'effleurant : le Cosmos de Seiya s'est enflammé. Malgré tout, les soldats se jettent sur lui et se font cueillir par le Pegasus Ryūsei Ken. L'attaque a dépassé la vitesse du son et la brise qui en résulte fend le masque de Shaina en deux. C'est donc à visage découvert qu'elle fait la promesse à Seiya que la prochaine fois qu'ils se rencontreront, elle-même portera sa propre Cloth. Il devra alors combattre avec toute son âme. Seiya espère malgré tout que cela n'arrivera jamais.


L'heure des adieux a sonné. Face aux montagnes qui les séparent d'Athènes, Marin demande à Seiya ce qu'il va bien pouvoir faire de la Cloth de Pégase, une fois rentré au Japon. Le jeune homme lui demande à son tour si elle lui montrera son visage après qu'il lui ait répondu. Marin reste muette. Mais dès que Seiya la quitte, elle retire son masque. Selon elle, le vrai combat du nouveau Saint d'Athéna ne fait que commencer...


003 - Gold Cloth

  • 黄金聖衣 - Gold Cloth
Prépublié en plusieurs parties
005 - La miraculeuse Gold Cloth (驚異!黄金聖衣(ゴールドクロス) - Kyōi ! Gold Cloth) , 14 janvier 1986
006 - La seule route possible (のこされた道 - Nokosareta michi) , 21 janvier 1986
Informations supplémentaires sur l'article de ce chapitre
La Pandora Box qui contient la Gold Cloth du Sagittaire.

Résidence Kido à Tokyo, au Japon.

Le domestique d'une mystérieuse jeune femme vient avertir sa maîtresse que la septième Cloth, celle de l'Hydre, vient d'arriver de Finlande. Selon ses dires, sur les 100 personnes envoyées en entraînement, seules 10 ont été sacrées Saints. Et trois d'entre eux ne se sont toujours pas montrés.


Une conférence est ensuite donnée au sein-même de la demeure, présidée par le domestique, Tatsumi. Celui-ci montre tout d'abord des clichés représentant des cratères aux journalistes, leur expliquant que ce sont les Saints eux-mêmes qui ont été capables de les produire. Puis il leur confie que ceci est le résultat de l'explosion du Cosmos. Ce qui tendrait à prouver que ces Saints peuvent porter des coups à la vitesse du son. Pour prouver aux journalistes dubitatifs la véracité de ses propos, Tatsumi leur rappelle les grands bouleversements qui ont marqué l'Histoire tels que la défaite de Napoléon ou le déclin de l'Empire romain. Tout cela serait l'œuvre des Saints. C'est alors que la jeune femme à qui Tatsumi était venu faire son rapport fait son apparition, souhaitant prendre la relève. Tous n'y croient pas leurs yeux : il s'agit de Saori Kido, la petite-fille du défunt Mitsumasa Kido. L'homme qui était à la tête de la plus grande fondation régnant en Asie, Graad. Aujourd'hui, Saori a repris le flambeau suite à la mort de son grand-père. Elle est de plus d'une beauté sans égal. Reprenant le cours de la conférence, elle rappelle le fait que Mitsumasa Kido était un homme qui nourrissait une vraie passion pour les arts de la lutte. Un an avant sa mort, il s'était procuré une urne venant des pays nordiques. C'est ainsi qu'il apprit l'existence des Saints sacrés. Dès lors, il réunit 100 orphelins et les envoya aux quatre coins du monde pour y faire leur apprentissage de Saints. Ils devaient revenir avec une Cloth, preuve de leur sacrement. Mais durant les six années qui suivirent, la fondation perdit la trace de 90 d'entre eux. Les 10 autres ont été sacrés Saints et 7 sont déjà revenus au Japon. Saori dévoile ainsi aux journalistes la présence des 7 Cloth, reposant dans leur Pandora Box respective. Profitant de l'effet de surprise, Saori leur annonce en outre qu'elle a l'intention d'organiser le plus grand tournoi de tous les temps, les Galaxian Wars, qui verront s'affronter les 10 Saints. Son grand-père étant mort 5 ans auparavant, Saori a décidé de réaliser son rêve. Elle sollicite donc la coopération des médias pour donner au tournoi une envergure mondiale. Le vainqueur se verra remettre l'urne qu'avait récupéré Mr Kido. Devant le regard médusé de la foule, les 7 Cloths se mettent à résonner ensemble. Saori continue sur sa lancée : ces protections sont des Bronze Cloths. Ce sont donc les plus faibles, hiérarchiquement parlant. Chaque Saint naissant sous une constellation, il y a donc autant de Saints que de constellations. Parmi elles, on retrouve les 12 constellations qui se trouvent dans l'écliptique, la trajectoire du soleil. Seuls ces 12 Saints peuvent endosser une Gold Cloth. Dans la pièce, une de celles-ci est placée juste au-dessus des 7 Bronze Cloths qui résonnent comme si elles s'inclinaient devant l'apparition de cette Cloth ultime. C'est à ce moment-là que surgit Seiya qui vient tout juste de rentrer au Japon, sa Pandora Box sur le dos. Saori lui demande alors de la mettre avec les autres et d'aller se reposer avant le début des combats. Mais Seiya ne l'entend pas de cette oreille et refuse d'y prendre part. Tatsumi, furieux, se jette sur lui mais le Bronze Saint esquive sans trop de mal et le met à terre. Il rappelle à Saori une promesse à honorer. Celle de le laisser voir sa grande sœur dont il avait été séparé avant d'être envoyé en Grèce pour y faire son apprentissage. Pour se faire, il devait ramener la Cloth de Pégase. Après avoir enduré tant de souffrances pendant ces six années, il exige de Saori qu'elle le laisse voir sa sœur. Mais quelqu'un lui dit de se taire et de laisser la Cloth s'il refuse de participer aux Galaxian Wars. Et cette personne n'est autre que le Saint de la Licorne, Jabu. Il ordonne à Seiya de présenter ses excuses à Saori pour son impolitesse. Mais Seiya faisant la forte tête, Jabu lui décoche un coup que le Saint de Pégase pare aussitôt avec sa jambe. Ce dernier se moque ouvertement de lui en évoquant sa totale soumission à la demoiselle.


6 ans plus tôt.

A cette époque, Saori était une enfant capricieuse qui voulait qu'on lui obéisse au doigt et à l'œil. Et cette fois-là, elle voulut que l'un des orphelins réunis dans le parc de la résidence lui serve de monture. Son choix se porta sur Seiya qui refusa de prendre part au "jeu". Tatsumi l'empoigna alors et le balança aux pieds de sa jeune maîtresse. Mais il refusa de nouveau d'obtempérer, déclenchant la colère de la demoiselle. Elle le roua de coups à l'aide de sa cravache tout en lui rappelant qu'il devait beaucoup à son grand-père. Seiya s'en empara et continua de défier Saori du regard. Ce qui ne fut pas du goût de Jabu. Après avoir porté un coup de pied à Seiya, il laissa la jeune fille monter sur son dos et l'humilier en le faisant avancer à coups de cravache. Une fois seul, les mains et les genoux en sang, il se mit à pleurer. Face aux provocations de Seiya qui se moquait ouvertement de lui, il se jeta sur lui et tous les deux se mirent à se battre comme des chiffonniers.


Saori impatiente de voir les Bronze Saints réunis pour les Galaxian Wars.

Alors qu'aujourd'hui ils se retrouvent de nouveau face à face, Seiya ne peut s'empêcher de continuer à se moquer ouvertement de lui. Hors de lui, Jabu est prêt à en découdre quand Saori lui ordonne d'arrêter. S'ils veulent se battre, ils auront tout le temps de le faire sur le ring. Seiya en a plus qu'assez et exige de la jeune fille qu'elle le conduise à sa grande sœur. Malheureusement, celle-ci aurait subitement disparu de l'orphelinat où ils avaient été placés le jour même où il avait été envoyé en Grèce.


Le jour de ce fameux départ, des hommes de la fondation étaient venus l'emmener de force. En larmes, il vit sa grande sœur courir en vain après la voiture qui quittait l'orphelinat et s'écrouler à terre.


Catastrophé par la nouvelle qu'il vient d'apprendre, le Saint de Pégase est sur le point de se retirer lorsque Saori le retient en lui faisant comprendre qu'il est inutile qu'il parte à sa recherche. Elle peut se trouver n'importe où dans le monde et, de plus, rien ne prouve qu'elle soit encore en vie. Voilà pourquoi la jeune Mademoiselle Kido lui propose un marché : s'il accepte de prendre part aux Galaxian Wars, la fondation Graad mettre tout en œuvre pour la retrouver. Sans répondre, Seiya fait de nouveau demi-tour. Consterné, Tatsumi lui ordonne de rester. Mais pour celle-ci, sa réponse ne fait aucun doute. Malgré tout, Jabu pense que Seiya devrait abandonner sa Cloth en gage de bonne foi. Il coupe alors les sangles de la Pandora Box, sans que les journalistes aient pu voir le coup partir. Sans se retourner, Seiya accepte de leur laisser la Cloth, à condition qu'ils en prennent soin. Soudain, de larges entailles apparaissent sur les vêtements du Saint de la Licorne. Dans le même temps, le panneau vitré qui avait servi à Tatsumi vole en éclats et, devant la stupéfaction générale, laisse place à un trou béant dans le mur. Jabu, encore sous le choc, n'a rien vu venir et réalise que Seiya doit posséder un Cosmos redoutable. De son côté, Tatsumi est inquiet sur le fait que Seiya s'en aille et pourrait ne jamais revenir. Mais Saori lui rappelle qu'elle connaît déjà sa réponse : s'il veut retrouver sa soeur, il va devoir se battre.


004 - Galaxian Wars

  • 銀河戦争 - Galaxian Wars
Prépublié en plusieurs parties
007 - Les hommes qui ont saisi des étoiles filantes (流星をつかんだ男たち!! - Ryūsei wo tsukanda otokotachi !!) , 28 janvier 1986
008 - Galaxian Wars (銀河戦争 - Galaxian Wars) , 4 février 1986
Informations supplémentaires sur l'article de ce chapitre
Seiya contre Geki.

Dans une semaine sera lancé le plus grand tournoi de tous les temps, les Galaxian Wars. À cette occasion, des touristes venus des quatre coins du globe commencent déjà à affluer. Tous se dirigent vers le Colisée moderne, construit par la Fondation Graad, où doivent se dérouler les combats à venir. A l'orphelinat, Seiya suit les toutes dernières nouvelles relayées par les médias en compagnie des enfants qui n'ont de cesse de l'encourager. Restée à l'écart, une jeune fille sourit à l'attention du jeune homme. Il s'agit de Miho, son amie d'enfance. Peu après, celle-ci lui avoue qu'elle le croyait adopté par une richissime famille alors que, de son côté, il lui avait été permis de rester à l'orphelinat pour s'occuper des enfants. Mais Seiya préfère en venir au vif du sujet et bouscule Miho pour apprendre quelque chose à propos de sa soeur disparue. Malheureusement, la jeune fille n'en sait pas plus que lui et fond en larmes. Confus, Seiya s'excuse aussitôt pour son comportement un brin déplacé. Cependant, son amie est certaine qu'il pourra la retrouver s'il participe aux Galaxian Wars. En effet, l'évènement sera retransmis dans le monde entier. Il y a donc de fortes chances pour que la soeur de Seiya découvre qu'elle est recherchée. Encouragé par Miho, le Saint de Pégase est bien décidé à sortir victorieux de chaque combat afin qu'elle le remarque.

Et une semaine plus tard a lieu l'ouverture du tournoi. Le Colisée est plein à craquer. Des écrans géants ont mêmes été prévus pour les gens à l'extérieur. À la surprise générale, le dôme se referme, laissant place à un ciel parsemé d'étoiles. Une plaque en cristal apparaît ensuite sur laquelle vient s'inscrire le mot "Welcome". La voix du commentateur retentit alors, dévoilant au public les règles particulières qui devraient assurer le bon déroulement des affrontements. Ceux-ci se feront en deux manches, le vainqueur étant celui qui les remportera le premier. Si le combattant reste à terre plus de dix secondes, il sera proclamé irrémédiablement battu. Quant aux panneaux d'affichage situés ci et là, il rendront compte de toutes les données techniques telles que la puissance de frappe ou les dommages subis. De plus, tous les coups sont permis. Le vainqueur du tournoi se verra dès lors remettre la Gold Cloth, consécration ultime pour un Saint. Celle-ci est d'ailleurs révélée au public, reposant dans sa Pandora Box. C'est à ce moment qu'apparaît Saori au milieu de la voix lactée, son Sceptre d'Or en main. Suivant le fait que chaque Saint soit placé sous la protection d'une constellation, c'est pour cette raison qu'elle a décidé d'appeler cette rencontre sportive "Galaxian Wars". Levant son Sceptre, plusieurs faisceaux lumineux s'en échappent. Il s'agit en fait de petites boules sur lesquelles sont gravées une lettre et dont chacun des 8 Saints présents au sein du Colisée et revêtus de leur Cloth s'empresse de s'emparer. L'ordre des combats est ensuite établit par l'ordinateur.

Seiya rompant l'étreinte du Hanging Bear.

Le Saint du Cygne est désigné pour prendre part au premier combat. Mais n'étant pas encore arrivé, la deuxième rencontre va avoir lieu sans plus tarder, opposant Seiya à Geki de l'Ours. Ce dernier est certain de remporter la victoire. Mais posant sa main sur l'épaule de son adversaire, il ressent comme une brûlure. Selon Seiya, ceci est dû à son Cosmos qui est sur le point d'exploser. Cela n'empêche pas Geki de continuer à le provoquer. Cependant, le Saint de Pégase se refuse à intensifier son Cosmos face à un tel adversaire...et passe aussitôt à l'offensive à l'aide d'un puissant coup de pied, libérant une charge impressionnante de 1375 kgw. L'Ours ne semble néanmoins nullement impressionné et se rue sur Seiya qui parvient contre toute attente à le bloquer. Malheureusement, le jeune homme s'est fait prendre au piège : Geki l'empoigne et le soulève, ses deux bras exerçant une pression de 1870 kgw. C'est bien plus qu'il n'en faudrait pour tuer un humain ordinaire. Cette prise que le Saint a baptisé "prise de l'Ours", il l'a apprise et perfectionnée en tuant des milliers d'ours dans les montagnes rocheuses où il a suivi son entraînement. La pression exercée sur Seiya continue à augmenter. Et tous ses coups désespérés pour s'en échapper se soldent par un échec. Selon Geki, c'est parce-que dans une telle position, sa puissance est réduite de moitié. La situation est critique. Devant les spectateurs alarmés, le visage de Pégase commence à prendre une teinte violacée. C'est alors qu'il perd connaissance...

Quelques années plus tôt, au Sanctuaire. Seiya, qui s'était endormi en plein milieu d'un cours, fut brusquement réveillé par Marin. Après l'avoir prévenu qu'à la prochaine récidive, il aurait droit à des exercices physiques supplémentaires, elle reprit son explication là où elle s'était arrêtée. Si l'adversaire se révélait être trop puissant, il faudrait alors trouver son point faible. Par exemple, s'il s'agissait d'un coup de poing, il faudrait impérativement viser les mains. Seiya n'en entendit pas davantage, s'étant de nouveau assoupi...


Les voix de Geki et de Marin résonnent dans l'esprit du Saint. Tentant le tout pour le tout, il pose ses mains sur les poignets de l'Ours. Ce dernier, considérant que la plaisanterie a assez duré, resserre son étreinte de plus belle. Soudain, un craquement sinistre retentit. À la surprise générale, il ne s'agit pas de la nuque de Seiya qui se serait brisée, mais bien des poignets de la Cloth de Geki. Maintenant que a pression a dépassé les 4000, ceux-ci tombent en morceaux. Ainsi, Seiya parvient à repousser l'assaut de son opposant, encore sous le choc, et à l'attaquer d'un coup de pied. L'ordinateur affiche le nom du vainqueur : Pégase. Les spectateurs n'y comprennent plus rien, surtout que Geki est toujours sur ses deux jambes. Mais l'instant d'après, sa Cloth entière vole en éclats tandis qu'il tombe, inconscient, sur le ring. Contrairement au public, Jabu s'est aperçu que la victoire de Seiya a été acquise sur une dizaine de coups, et non sur un seul. Le commentateur annonce ensuite qu'il n'y aura pas de deuxième manche, l'Ours ayant été sévèrement touché. Seiya est donc qualifié pour le deuxième match. À l'écart, Tatsumi est hors de lui et le fait savoir à Saori. Celle-ci esquisse un sourire et demande plutôt à ce que les deux saints restants, le Cygne et le Phénix, soient retrouvés au plus vite. Quant à Jabu et les autres Saints restant, ils reconnaissent que le Saint de Pégase est un adversaire redoutable et qu'il faudra se méfier de lui à l'avenir. Seiya est en effet prêt à tout pour l'emporter.

Chacun espère remporter la Gold Cloth.




Help form status3.png
Incomplet
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2012-10-01 : Review finale (archange) + ISBN VF + Autres versions ?



Bonus

  • Aucun schéma de Cloth dans ce volume.
  • Tranche: Seiya en tenue d'entraînement.


International

France Flag icon france-small.gif

  • La préface a été remplacée par une biographie de Masami Kurumada dans l'édition de "Kana".




Références