Espaces de noms

Variantes

Saint Seiya Volume 03

De SaintSeiyaPedia
Aller à : Navigation, rechercher
Saint Seiya Volume 03
StS Vol03.jpg
Volumes de Saint Seiya
Saint Seiya - Série principale
Pays d'origine Japon Japanflag.gif
Nom francais Saint Seiya Volume 03
Numéro 03
Production
Auteur(s) Masami Kurumada
Artiste(s) Masami Kurumada
Editeur(s) Shûeisha
Caractéristiques
Type de produit Publication
ISBN 4-08-851756-3
Nb. de pages 169
Sortie
Date 1987/03/10
Prix 410 yens
Liste
Ordre wiki 03
Précédent    Suivant
Résumés rédigés par Galac. Traduction de la préface par Archange. Scan de la couverture par Chrysos.


Description

Préface

  • Traduction jp->fr par Archange.

As-tu déjà ressenti le Cosmos qui est en toi ?

Le Cosmos est quelque chose que tout le monde possède, il correspond à nos talents naturels. Celui qui est pourvu de grands talents aura l'opportunité d'accomplir de grands faits marquants, comme si leur présence se réverbérait dans le monde, tel un écho. En revanche, une personne ayant de faibles capacités risque de terminer sa vie en n'ayant accompli que de petites choses.

Les grandes figures de l'Histoire, ceux qui ont créé d'importantes choses, possédaient probablement toutes des talents supérieurs à ceux du commun des mortels. Leur Cosmos devait constamment être en train de brûler.

Alors enflammez-le vous aussi ! Faites brûler le Cosmos de vos âmes !!

Masami Kurumada


Chapitres

009 - Phoenix le guerrier venu de l'enfer

  • フェニックス 地獄よりの戦士 - Phoenix jigoku yori no senshi
Prépublié en plusieurs parties
018 - L'homme plein de haine !! (憎しみの男!! - Nikushimi no otoko !!) , 15 avril 1986
019 - Le véritable Enfer (真の地獄 - Shin no jigoku) , 22 avril 1986
Informations supplémentaires sur l'article de ce chapitre
Ikki, plus haineux que jamais.


Alors que le dernier Saint vient de faire son apparition, Shiryū pense le reconnaître malgré le fait qu'il porte un masque. La Chaîne Nébulaire, tendue à l'extrême, détecte de toute évidence de l'hostilité chez cet homme. Et selon Shun, ça serait bien plus que de l'hostilité : de la haine à l'état pur. Pour Shiryū, il revient très certainement de l'enfer. Shun ne peut bientôt plus retenir sa chaîne qui désormais veut attaquer son ennemi. Tout à coup, Shiryū lui révèle que Phénix ne peut être que Ikki. Shun est abasourdi par cette nouvelle. Et alors que la chaîne vient s'enrouler autour du poignet du dixième Saint, Shiryū répète la conclusion à laquelle il est arrivé. Et s'il s'agit bien d'Ikki, cela veut dire qu'il s'agit du grand frère de Shun ! Ce dernier ne peut empêcher ses larmes de couler : son frère est bel et bien vivant. Mais soudain, Phénix passe à l'offensive et attaque sauvagement Shun qui est violemment touché à l'épaule. Tous n'en reviennent pas. Surtout Shun qui se souvient de son frère possédant une grande force mais qui était également quelqu'un de foncièrement bon. Tandis que celui qui se tient devant lui ne dégage que de la haine.


Flash-back.

Résidence Kido, six ans auparavant.

Le moment était venu pour tous les orphelins d'aller suivre leur entraînement de Saint aux quatre coins du monde. Sous la surveillance de Tatsumi, ils allaient devoir chacun piocher dans une urne un bout de papier qui indiquerait leur destination. Ainsi, Jabu allait se retrouver à Oran en Algérie, Shiryū aux Cinq Pics en Chine, Nachi à Bomi Hills au Libéria, Seiya à Athènes en Grèce, etc. Vint alors le tour de Shun. « Death Queen Island ». Ce nom glaça le sang de tous les jeunes garçons réunis. Tatsumi ne put s'empêcher de ricaner. Car cette île n'était rien de moins que l'enfer sur terre. Située au cœur de l'océan Pacifique, les conditions climatiques y étaient rudes, pour ne pas dire inhumaines. De plus, personne n'en était jamais revenu. Ou plutôt les seuls ayant eu la chance de revenir n'étaient plus tout à fait les mêmes. C'est ainsi que le jeune Ikki décida de prendre la place de son petit frère. Ce qui ne fût pas du goût de Tatsumi qui jugeait que ce n'était pas à lui de prendre une telle décision. Mais Ikki rétorqua que le seul but de la manœuvre était de revenir au Japon avec une Cloth. Et peu importait que ce soit Shun ou bien un autre. Ainsi, Ikki fit faire la promesse à son frère en larmes de revenir sain et sauf au bout de ces six années d'entraînement coûte que coûte. Et ils devrait être fort une fois qu'ils seraient séparés l'un de l'autre.


Seiya et Shiryū conseillent à Shun de se méfier d'Ikki. Il n'est plus le frère qu'il a connu autrefois. Finalement, le Phénix ôte son masque, révélant ainsi qu'il est bien Ikki. Ulcéré par les larmes de Shun, il s'apprête à lui faire payer le prix fort en premier. Tel le Phénix incandescent et malgré les suppliques de son frère, il lui porte un coup de pied qui le projette au sol. Shun, fébrile, ne comprend pas ce qui a pu arriver à Ikki. Celui-ci va porter le coup de grâce lorsqu'il est arrêté par Jabu qui ne supporte pas le fait que Ikki prenne sa place dans un combat dans lequel il était lui-même engagé. Subitement, il échappe de justesse au poing du Saint. Du moins c'est ce qu'il pense : crachant du sang, il s'effondre aux pieds de son ennemi. Aussitôt, Nachi du Loup apparaît, prêt à se battre. En effet, selon le tirage au sort, c'est lui que Phénix devait affronter lors des Galaxian Wars. Il fait d'ailleurs remarquer à Ikki que tous les Bronze Saints ont connu l'enfer pour obtenir leur Cloth et lui conseille d'arrêter d'afficher un air supérieur. Ce à quoi Ikki déclare qu'il va lui faire connaître le véritable enfer. Sans comprendre ce qui lui arrive, Nachi est assailli par le poing géant de son adversaire. Une horreur sans nom se produit alors : ses membres sont arrachés un à un. Totalement éviscéré, sa tête se retrouve bien vite arrachée de la base de son corps... Mais ceci n'est qu'une illusion générée par Ikki. En effet, Nachi est toujours en un seul morceau. Seiya est stupéfait : Phénix s'est pourtant juste contenter de fixer Nachi à peine quelques secondes. Ikki révèle soudain qu'il a déchiré l'esprit de Nachi. D'un seul doigt, il fait vaciller le jeune homme qui s'écroule, sans réaction. Les Bronze Saints sont sous le choc. Ikki est revenu avec un Cosmos terrifiant. Il ne peut s'empêcher de provoquer Seiya, Shiryū et Hyōga lorsque, à la surprise générale, apparaissent au sein du Colisée cinq hommes, revêtus de répliques noires de la Cloth du Phénix !


010 - La Gold Cloth a été dérobée

  • うばわれた 黄金聖衣 - Ubawareta Gold Cloth
Prépublié en plusieurs parties
020 - Lancez vous à la poursuite de la Gold Cloth ! (黄金聖衣をおえ! - Gold Cloth wo oe !) , 29 avril 1986
021 - L'ambition du Phoenix (鳳凰の野望 - Hōō no yabō) , 6 mai 1986
Informations supplémentaires sur l'article de ce chapitre
Seiya face à un Black Phoenix.


Les cinq Black Phoenix fraichement apparus se dirigent sans perdre de temps sur le ring et viennent se placer derrière Seiya et les autres. Convaincus de leur supériorité, ils ne peuvent s'empêcher de les prendre de haut. Mais tout ceci ne semble guère être du goût d'Ikki qui estime qu'ils n'avaient pas à intervenir, hormis pour faire ce qui était convenu au départ. Ce à quoi l'un des Phénix Noirs répond qu'ils ont déjà accompli leur tâche avec succès. Ils n'ont donc plus rien à faire là. Ikki décide ainsi d'accorder un sursis à son frère, même si ce n'est que partie remise. Shun, encore sous le choc, se demande s'il n'aurait pas vendu son âme au diable. À peine cette réflexion faite, les Black Phoenix, accompagnés de leur maître, s'échappent du Colisée. Seiya ne comprend pas les motivations d'Ikki. Mais pour Andromède, cela ne fait aucun doute : il est venu pour la Gold Cloth. Sans compter qu'il s'est désormais allié aux Black Saints. Ces derniers, revêtus de Cloth factices, ne se battent que pour leur propre intérêt. Autrefois reniés par la déesse Athéna, ils arpentent aujourd'hui la terre au service du mal. Seiya a peine à croire qu'ils se soient déplacés pour la Gold Cloth. Cependant, la Pandora Box qui la contenait s'écrase au sol, complètement vide. Hors d'elle, Saori ordonne aux Bronze Saint de se lancer à la poursuite d'Ikki sans tarder. Seiya, ne supportant pas qu'on lui donne des ordres, et qui plus est quand ceux-ci émanent de la petite-fille de Mitsumasa Kido, se décide à ramener la Gold Cloth, mais seulement parce que cette décision vient de lui.


Quelque part, loin à l'extérieur.

L'un des Black Phoenix, parti seul de son côté, s'arrête subitement lorsque, sans raison apparente, de la neige se met à tomber. De la neige provoquée par Hyōga qui est prêt à tout pour récupérer la Cloth dérobée, quitte à user de la force s'il le faut. La neige tombe de plus belle, laissant apparaître des cristaux de glace. Le Cygne explique alors qu'en Sibérie de l'Est, là où il a suivi son entraînement, la neige tombe toujours ainsi, aussi belle et pure que le diamant. Mais l'envers de ce spectacle, c'est la mort. Voilà pourquoi les hommes de cette région, emplis à la fois de crainte et d'admiration, l'appellent « Poussière de diamants ». Cette confidence faite, Hyōga de débarrasse de son ennemi à l'aide du Diamond Dust. Il récupère ainsi le bras gauche de la Gold Cloth, comprenant du même coup que celle-ci a été divisée en plusieurs parties, ce qui risque de compliquer singulièrement les choses.

Seiya est parvenu à rattraper l'un des hommes de main d'Ikki. Sans perdre son sang-froid et comme pour se moquer ouvertement de son adversaire, le Black Phoenix dévoile la partie de la Gold Cloth en sa possession : la jambe droite. Et sans qu'il comprenne ce qu'il vient de lui arriver, Seiya l'empoigne et ironise sur ses propos. Il tente bien de s'échapper, mais en vain, se laissant surprendre par Seiya qui arrive sans mal à lui arracher son bien. Néanmoins, le Black Saint est certain de l'emporter, surtout que Seiya ne porte pas sa Cloth et en est d'autant plus vulnérable. Malheureusement pour lui, il se fait balayer par un puissant Pegasus Ryūsei Ken. Il réalise dès lors que les coups de Pégase dépassent la vitesse du son. Le Saint de Bronze lui confie qu'il n'a touché aucun point vital pour lui permettre de révéler leurs motivations. Des ombres, fidèles à Ikki qui s'est révélé d'une puissance supérieure à un Bronze Saint ordinaire en les dominant tous. Et avec la Gold Cloth, il pourra asseoir son règne sur la terre et sur les cieux. Cette déclaration faite, le Black Phoenix perd conscience. Récupérant la jambe droite, Seiya se rend compte qu'Ikki ne veut pas accomplir une simple vengeance mais qu'il souhaite par-dessus tout devenir le maître du monde.

Un autre Black Saint interrompt brutalement sa course avant de réaliser qu'il est prisonnier de la chaîne d'Andromède qui forme une nébuleuse à ses pieds. Il tente de s'en extraire mais doit très vite essuyer un échec. La chaîne le frappe de toutes parts, permettant à Shun de récupérer la jambe gauche. Le Saint d'Andromède cherche des réponses à ses questions, notamment concernant le changement radical du comportement de son frère. Selon le renégat, Ikki est rongé par la haine et les responsables, ce sont eux, les Bronze Saints.

A proximité des quais, le troisième Black Phoenix voit l'eau jaillir d'elle-même, révélant ainsi la présence de Shiryū. Il ne se démonte cependant pas et passe à l'offensive... avant de se faire terrasser par le Rozan Shō Ryū Ha. Le Dragon reprend dès lors le bras droit en sa possession et prend connaissance des surprenants aveux de son ennemi. Ikki est entouré par quatre Black Saints dont la puissance est bien supérieure à la leur. Et contre eux, les Saints ne peuvent rien.


Se tenant sur un rocher face à la mer, Ikki prend connaissance de la défaite de ses Ombres Noires par l'un d'entre eux. Il fait le compte des parties de la Gold Cloth encore à sa possession et en arrive à la conclusion qu'il va devoir éliminer les gêneurs pour pouvoir assouvir ses propres ambitions.


011 - L'apparition des Black Four

  • 暗黒四天王 登場 - Black Four tōjō
Prépublié en plusieurs parties
022 - La chaîne gelée (凍りついた鎖 - Koori tsuita kusari) , 13 mai 1986
023 - Une posture de combat parfaite (完璧な戦闘体勢 - Kanpeki na sentō taisei) , 20 mai 1986
Informations supplémentaires sur l'article de ce chapitre
Shun attaqué par...Hyōga ?

L'interruption des Galaxian Wars fait d'ores et déjà la une des journaux. À la résidence Kido, Seiya, Shiryū et Shun doivent, bien malgré eux, subir les remontrances de Tatsumi pour n'avoir repris que quatre morceaux de la Gold Cloth aux Black Saints. Saori le somme cependant de se taire. Sans la Gold Cloth, les combats ne peuvent reprendre. Il est donc du devoir des Bronze Saints de faire tout leur possible pour récupérer les parties manquantes. Et ce, même au péril de leur vie.


Une fois partis, Seiya, ne supportant pas qu'on lui donne des ordres, fait part de son mécontentement à ses deux amis. Il est tempéré par Shiryū qui s'apprête à partir en Inde. En effet, il serait possible de réparer les Cloths de Pégase et du Dragon, sérieusement endommagées lors des Galaxian Wars. Shiryū compte également faire un crochet par les Cinq Pics en Chine car il est inquiet pour son vieux maître qui est quasiment à l'article de la mort. Après avoir promis qu'il reviendrait au plus vite, il se sépare de Seiya et Shun et prend la route. Quant à Andromède, il affirme avoir besoin de vérifier une chose au sujet de son frère. Seiya lui conseille néanmoins de ne pas trop se torturer l'esprit. Après le départ de Shun, il en vient à penser à Hyōga qui ne s'est pas montré depuis plusieurs jours. De plus, comment savoir dans quel camp il se trouve ? Alors qu'il fait demi-tour, une ombre l'observe.


De son côté, Shun s'est arrêté au pied d'un arbre, celui-là même sur lequel Ikki venait s'entraîner étant plus jeune. Les traces de son poing sur l'écorce sont encore nettement visibles. C'est alors que, stupéfait, le jeune Saint découvre d'autres traces de poings formant une constellation : celle du Cygne. Mais pourquoi Hyōga aurait-il fait une telle chose ? Tout à coup, des fissures apparaissent dans l'écorce et l'arbre se fend de toutes parts. Shun réagit immédiatement en brandissant la Chaîne Nébulaire mais, à sa grande surprise, celle-ci est entièrement gelée. Une seule personne serait capable de produire un tel froid, le Saint du Cygne. Un rire sinistre parvient alors aux oreilles d'Andromède qui, aussitôt, envoie sa Chaîne vers son ennemi invisible. Or, elle ne réagit plus, étant sous l'emprise du froid. Une silhouette se dessine alors à quelques mètres de là. Il s'agit de l'homme qui espionnait Seiya un peu plus tôt. Shun n'a pas le temps de réagir qu'il se trouve pris dans une Diamond Dust formée de cristaux de neige noire. À terre, il en vient à l'évidence : son assaillant n'est autre que Hyōga ! Néanmoins, à bien y regarder, il ne peut s'agir de son ami. Les cristaux de neige noire et la sombre Cloth que porte son ennemi prouvent au contraire qu'il s'agit d'un Saint Noir, le Cygne Noir alias Black Swan. Ce dernier lui porte un coup à la tête tout en se moquant de son infériorité par rapport à Ikki. Il le soulève par le col et lui avoue qu'il a détruit l'arbre parce qu'il s'agissait du dernier lien entre les deux frères. Et désormais, il n'aura aucun remord à lui porter le coup de grâce. Shun se retrouve projeté dans les airs et constate alors, impuissant, que son corps tout entier est prisonnier des cristaux de neige. Black Swan est sur le point de lui porter un coup fatal lorsque, soudain, son poing se retrouve figé par le gel. Hyōga vient de faire son apparition. Il savait déjà que parmi les Saint Noirs, l'un d'eux arborait également la Croix du Nord comme emblème.


A son grand désarroi, Black Swan voit sa neige noire se changer en neige blanche, avant d'être mis au tapis par un coup de son nouvel opposant. Le duel qui désignera celui qui se sera montré le plus digne de représenter la constellation du Cygne est sur le point de commencer. Shun, libéré de l'emprise du Black Saint, se rend compte de leur troublante ressemblance même s'il sait très bien que l'un des deux est au service du mal. Black Swan prend l'offensive avec le Black Blizzard, la technique employée auparavant sur Andromède. Le froid intense paralyse Hyōga qui bientôt se retrouve complètement immobilisé. Le Black Saint est certain d'emporter la victoire.... mais déchante très vite lorsque la glace commence à se fissurer. Hyōga, parvenu à se dégager, affirme que la glace n'a gelé que la surface de son corps. Cette fois-ci, c'est à lui d'attaquer de front avec une puissante Diamond Dust. Son adversaire réussit tant bien que mal à l'éviter. Sa jambe gauche a tout de même été sérieusement touchée. Hyōga en profite pour se jeter de nouveau sur lui quand il est arrêté par de mystérieuses chaînes noires. Trois ombres apparaissent alors et demandent au Black Saint de les rejoindre, leur maître, Ikki, n'ayant que trop attendu. Black Swan fait la promesse à Hyōga de continuer leur combat plus tard puis disparait avec les autres. Le Cygne ressent ensuite une cuisante douleur dans le bras gauche : son opposant, tout en évitant son attaque, est arrivé à le toucher. Ces quatre Black Saints étant au service d'Ikki, il y a fort à penser que le Phénix ait décidé de passer à l'attaque.


En haut d'un rocher surplombant la mer, Black Swan et ses comparses ont rejoint leur maître. Si Ikki les a fait venir de l'île de Death Queen, c'est pour leur confier à chacun une partie de la Gold Cloth en sa possession : Black Pegasus, la ceinture; Black Dragon, la poitrine; Black Swan, les épaules, et Black Andromeda, l'abdomen. Quant à Phénix, il reste le gardien du casque. La mission qu'il leur confie à demi-mots devient désormais claire : en plus de récupérer les parties manquantes, les Black Saints devront se débarrasser des Bronze Saints.


012 - Le palais de Mū

  • ムウの館 - Mū no yakata
Prépublié en plusieurs parties
024 - Les fantômes de Saints (聖闘士の亡霊 - Saint no bōrei) , 27 mai 1986
025 - L'apparition de Mū (ムウ登場!! - Mū tōjō) , 3 juin 1986
026 - Ressuscite Pégase !! (蘇る天馬(ペガサス)!! - Yomigaeru Pegasus !!) , 10 juin 1986
Informations supplémentaires sur l'article de ce chapitre
aurait tué Shiryū ?

Shiryū est finalement parvenu à Jamir, contrée située entre la Chine et l'Inde. Il souffre très vite du manque d'oxygène ayant pour origine une altitude qui culmine à près de 6000 mètres. Il en vient également à se demander s'il ne tournerait pas en rond.


Trois jours auparavant, aux Cinq Pics en Chine.

A sa grande surprise, Shiryū découvrit son maître en parfaite santé, alors qu'il aurait dû se trouver aux portes de la mort selon les dires de Shunrei. Ce fût l'une des raisons de son échec lors du tournoi. Pour le Vieux Maître, cela prouvait que le cœur de son disciple renfermait une faiblesse et c'était la raison pour laquelle il avait décidé de le tester en feignant d'être mourant. Malgré tout, le Saint du Dragon fût soulagé de voir qu'il n'avait rien. Il s'apprêtait à se rendre à Jamir pour y faire réparer sa Cloth et celle de Seiya. Cependant, son mentor lui conseilla de ne pas s'y aventurer car il risquerait de venir s'échouer au Cimetière des Cloths, le lieu où tous les Saints venus dans le même but finissaient à bout de forces. Mais Shiryū s'y refusa : le combat final contre les Black Saints allait bientôt avoir lieu et il se devait de ramener au plus vite les Cloths au Japon. Voyant qu'il ne parviendrait pas à le convaincre, le Vieux Maître lui donna alors un conseil : une fois arrivé au Cimetière des Cloths, jamais il ne devrait s'écarter du chemin et devrait continuer à avancer droit devant, quoiqu'il puisse arriver. C'était le seul moyen pour pouvoir se rendre à la demeure de , le réparateur de Cloths.


Mais pour l'heure, Shiryū continue à tourner en rond alors que le brouillard commence à s'épaissir. Tout à coup, son pied heurte un bras décharné. Il réalise qu'il vient d'arriver dans le Cimetière des Cloths. En effet, de nombreux squelettes d'anciens Saints jonchent le sol et les murs. Leurs esprits, échappés de leurs cadavres, ordonnent au Dragon de s'en aller. Et lorsqu'ils apprennent que lui-même est un Saint, tout comme eux, leurs squelettes se relèvent et indiquent à Shiryū que la demeure de Mū se situe au bout de l'allée. Bien entendu, il va devoir prouver sa bravoure en tant que Saint s'il veut pouvoir passer et s'il est digne de pouvoir faire réparer les Cloths. Sans perdre de temps, le disciple du Vieux Maître se fraye un chemin en se débarrassant des gêneurs qui le cernent de toutes parts. L'air se raréfiant de plus belle, la situation ne risque cependant pas de lui être favorable encore très longtemps. Refusant malgré tout de se rendre, il invoque le Rozan Ryū Hi Shō qui a aussitôt raison de ses adversaires. Le brouillard finit par se dissiper, révélant le danger qui guettait Shiryū s'il n'était pas allé droit devant lui comme le lui avait conseillé son maître : des précipices s'offrent à lui de tous côtés ainsi qu'un sol couvert de rochers tranchants sur lesquels sont venus s'empaler les squelettes.


Finalement, il parvient à la gigantesque demeure de Mū. Il semblerait toutefois qu'il n'y ait personne, sans compter qu'il n'y a aucune porte d'entrée. Soudain, un gros rocher vient pour s'écraser sur Shiryū qui l'évite de justesse. Mais d'autres rochers, suspendus en l'air, apparaissent et l'ensevelissent complètement. Le responsable n'est autre qu'un enfant qui s'est servi de la télékinésie pour tester le nouvel arrivant. Mais à sa grande surprise, le Saint du Dragon se débarrasse sans mal des pierres qui l'emprisonnaient. Il va récidiver avec un rocher de taille beaucoup plus imposante quand, sans qu'il s'y attende, Shiryū le fait exploser d'un seul doigt avant de lui demander de descendre réparer les Cloths. Le jeune garçon se moque ouvertement de lui et lui dit de monter. Seulement, il n'y a ni porte d'entrée ni escaliers. Mais Shiryū n'a pas de temps à perdre. Concentrant tout son Cosmos, sa chemise se déchire, son corps dégageant une intensité incroyable. Il passe alors à l'offensive et, d'un seul et puissant coup, détruit un étage. Le reste de la demeure vient s'écraser au sol. Il demande ainsi au jeune garçon, tombé à terre, de venir réparer les Cloths. Seulement, le garçonnet lui dit qu'il se trompe : ce n'est pas lui Mū. C'est alors que le Dragon ressent une présence tout près de lui.


Les Black Saints ont décidé de passer à la vitesse supérieure et ont lancé un défi aux Bronze Saints : ils les attendront aux Cavernes des dix vents, au pied du mont Fuji. Chacun devra apporter les parties de la Gold Cloth en sa possession. De son côté, Tatsumi, toujours excédé, consent à ce que les Saints prennent les morceaux avec eux, mais ils devront en contre-partie faire tout leur possible pour ramener l'intégralité de la Cloth. Seiya ne peut s'empêcher de penser à son ami parti pour Jamir et espère qu'il sera revenu à temps.


Seiya et sa nouvelle Cloth de Pégase.

A Jamir justement, un homme vient de faire son apparition. Il croit à une mauvaise blague de son disciple, le jeune Kiki. Shiryū comprend qu'il a affaire à Mū et renouvelle sa demande auprès de lui. Il ouvre les Pandora Boxes, dévoilant l'étendue des dégâts. Mais Mū déclare ne rien pouvoir faire car les Cloths sont mortes, et il lui est impossible de leur redonner la vie. Le Dragon n'est néanmoins pas au bout de ses surprises lorsqu'il voit Mū recomposer sa demeure... d'un seul doigt ! Ensuite, ce dernier explique qu'une Cloth est vivante à l'origine. Et donc si elle ne peut plus se régénérer d'elle-même, c'est qu'elle est morte. Shiryū, désespéré, annonce qu'il est prêt à tout pour pouvoir redonner vie aux Cloths. Mū lui apprend qu'il n'existe malheureusement qu'un seul moyen : il va devoir donner sa vie. Cette déclaration faite, il lui laisse le temps nécessaire pour prendre une décision. Shiryū sait que sans Cloth, son ami et lui courent à une mort certaine. Il se souvient aussi qu'il doit la vie à Seiya. Tout à coup, Mū lui tranche la tête et vient répandre son sang sur les Cloths !

Mais il ne s'agit que d'un cauchemar de Seiya qui se réveille aussitôt en sursaut. Shun, inquiet, vient le rejoindre. Le Saint de Pégase lui avoue alors qu'il fait le même mauvais rêve depuis près d'une semaine. Shun tente de le rassurer en lui disant que Shiryū reviendra sans doute le jour même. Seulement, Seiya a un mauvais pressentiment.


Le jour de la bataille finale contre les Black Saints est arrivé. Seiya, Hyōga et Shun se rendent au pied du mont Fuji comme convenu, à l'entrée des Cavernes des dix vents. Contrairement aux deux autres, Seiya ne porte pas de Cloth mais est décidé à se battre sans. Pour Shun, c'est purement et simplement du suicide. Soudain, une silhouette se rapproche d'eux à grand pas : Shiryū ! Seiya, fou de joie, se jette sur son ami qui lui adresse un sourire... avant de s'évaporer et de disparaître totalement. Il laisse derrière lui la Pandora Box de Pégase. Seiya, n'y comprenant plus rien, fait face à sa nouvelle Cloth qui a subi quelques changements. Il se demande si ce ne serait pas l'âme de Shiryū qui l'aurait conduite jusqu'ici. Shun lui conseille de la mettre. Et c'est ainsi que Seiya revêt la nouvelle Cloth de Pégase !




Help form status4.png
Très incomplet
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2012-10-01 : Review finale (archange) + ISBN VF + Autres versions ?



Bonus

  • Schéma de la Bronze Cloth de la Licorne
  • Schéma de la Bronze Cloth d'Andromède
  • Schéma de la Bronze Cloth du Loup
  • Schéma de la Bronze Cloth du Cygne
  • Schéma de la Bronze Cloth du Phénix.
  • Tranche: Shun d'Andromède.


International

France Flag icon france-small.gif

Edition Kana

Dans le chapitre 12, Shiryū utilise "la colère du Dragon", qui est l'équivalent français du Rozan Shō Ryū Ha, pour se débarrasser des squelettes. Cette traduction est erronée, car dans la version japonaise il utilise le Rozan Ryū Hi Shō ("l'envol du Dragon").


Références