Black Saints

From SaintSeiyaPedia
Share/Save/Bookmark(Redirected from Vallée de la Mort)
Jump to: navigation, search

Revenir à Personnages

Rédigé par Archange, hugo et Cedde.
Les Ankoku Shitennō.
Japonais Prononciation Retranscription Traduction
暗黒聖闘士 (ブラックセイント) Burakku Seinto Black Saint Saint Noir (en anglais)
Guerrier Sacré Noir (en japonais)
暗黒聖闘士 (あんこくセイント) Ankoku Seinto Ankoku Saint Saint Noir (en anglo-japonais)
Guerrier Sacré Noir (en japonais)

Les Black Saints (renommés Ankoku Saints dans la série TV) sont des guerriers vêtus de Black Cloths qui utilisent leurs pouvoirs pour assouvir leurs ambitions personnelles, à la différence des véritables Saints. Ils sont connus pour leur violence, à tel point qu'on raconte qu'ils ont vendu leur âme au diable. Ce faisant, Athéna les a reniés.

Ce sont les premiers antagonistes auxquels sont confrontés Seiya et ses amis dans le manga et ses diverses adaptations. Par la suite, on les retrouve dans plusieurs œuvres dérivées qui les développent davantage, voire les réinventent complètement.

  • Plus que la couleur noire, le mot 暗黒 ankoku désigne entre autres l'absence de lumière, l'obscurité et les ténèbres.
  • "Black" est la prononciation choisie par Masami Kurumada pour le mot 暗黒 ankoku. Nous ignorons pourquoi la série TV est revenue à sa prononciation japonaise.
Nocopy.jpg
  • Les articles de ce site ont nécessité de nombreuses heures de rédaction. Merci de ne pas en recopier des parties sans autorisation.                                                       
  • Many hours were spent on these articles. Please don't copy part or make translations of them without permission.

Historique

Le manga original et ses compléments

Histoire

Saint Seiya (manga)

Les Black Saints vivent sur l'Île de Death Queen depuis une époque inconnue. Ils obéissent d'abord à Jango puis sont asservis par Ikki. Ce dernier rentre au Japon avec les Black Phoenix afin de s'emparer de la Gold Cloth. Il appelle ensuite les Black Four à combattre les Bronze Saints pour récupérer les morceaux manquants. Après leur défaite, les Black Saints disparaissent du récit.

  • Les Black Saints semblent pour la plupart orgueilleux et belliqueux.
  • En observant leurs performances, nous pouvons en conclure qu'ils sont plus ou moins du niveau des Bronze Saints, mais certainement pas des Silver Saints.
  • Leur nombre est inconnu. La logique voudrait qu'ils soient quatre-vingt-huit comme les véritables Saints mais peut-être certains existent-ils en plusieurs exemplaires, à l'image des Black Phoenix et des Black Dragon.

Saint Seiya: Cosmo Special

D'après la Grande Chronique des Guerres Saintes, un Saint découvrit un jour indéterminé les Cloth Boxes des Black Cloths sur l'Île de Death Queen. Par la suite, des individus ayant échoué à devenir des Saints s'en emparèrent et devinrent les premiers Black Saints. Pour endiguer la menace, Athéna les emprisonna sur l'île sous la bonne garde d'un Saint puissant masqué.

À notre époque, ce gardien est Guilty.

Saint Seiya: Encyclopedia

Les fiches des Black Saints et de Guilty reprennent une partie des informations de la Grande Chronique des Guerres Saintes. La première mentionne l'emprisonnement des Black Saints sur l'Île de Death Queen par Athéna. La seconde précise que le masque de Guilty prouve qu'il est le gardien des lieux et que sa disparition marque la libération des Black Saints.

Personnages

Chefs des Black Saints

Jango est le premier chef des Black Saints. Ikki prend sa place après l'avoir vaincu.

  • Les Black Saints suivent donc la loi du plus fort.


Black Four

Japonais Prononciation Retranscription Traduction
暗黒四天王 (ブラックフォー) Burakku Fō Black Four Le Quartet Noir (en anglais)
Les Quatre Rois Célestes Noirs (en japonais)

Les Black Four sont les quatre plus puissants Black Saints.

  • Les Black Four sont conçus comme des "doubles maléfiques" des héros car ils partagent les mêmes constellations et des attaques similaires.
  • Selon Ikki, les Black Four sont plus puissants que Jango. Situation cocasse puisque la loi du plus fort règne dans leur ordre.
  • Leur nom, bien que noté "Black Four" par Kurumada concernant la prononciation, se lit normalement Shitennō en japonais, ce qui signifie "Les quatre rois célestes", nom de groupe qui revient souvent dans les mangas de type shōnen. C'est aussi cette prononciation qui est retenue dans la série TV. Dans la mythologie japonaise, les quatre rois célestes sont des divinités protectrices qui se trouvent autour de divinités plus importantes et gardent chacune un point cardinal (voir plus de détails sur un site externe).


Black Phoenix

Black Phoenix
Black Phoenix FE Face.jpg
Saint Seiya
Première apparition Chapitre 9 (Tankōbon)
Part 10 (Final Edition)
Chef Ikki
Groupes Black Saints
Fonction Black Saint du Phoenix
Protection Black Cloth du Phoenix
Japonais Prononciation Retranscription Traduction
ブラックフェニックス Burakku Fenikkusu Black Phoenix Phénix Noir

Les Black Phoenix sont les cinq ombres d'Ikki. Ils s'emparent de la Gold Cloth pendant les Galaxian Wars puis s'enfuient, chacun avec un morceau. Quatre d'entre eux sont terrassés par Seiya et ses amis. Le cinquième retourne auprès d'Ikki.

  • La véritable nature des Black Phoenix est inconnue. Ces "ombres" (影 kage) rappellent les guerriers de l'ombre (影武者 kagemusha) du Japon médiéval. Ces derniers faisaient office de doublures des personnalités importantes (chefs politiques, militaires, etc.).
  • Leur force de combat est faible.
  • Les Black Phoenix sont renommés "Ankoku Phoenix" dans la série TV.


Autres Black Saints

Black Saints du Corbeau et de la Baleine (en rouge).

Parmi les autres Black Saints identifiables, citons le frère jumeau de Black Dragon ainsi que les Black Saints de la Baleine, du Corbeau et du Grand Chien, présents dans les souvenirs d'Ikki.


La première adaptation animée et ses compléments

Histoire

Les Ankoku Saints vivent sur l'Île de Death Queen depuis une époque inconnue. Ils entrent au service d'Ikki après que ce dernier est devenu le Saint du Phénix. Une troupe d'Ankoku Phoenix l'accompagne au Japon afin de s'emparer de la Gold Cloth. Ikki appelle ensuite les Ankoku Shitennō à combattre les Bronze Saints pour récupérer les morceaux manquants. Le conflit se termine sur la défaite des Ankoku Saints et le changement de camp du Phénix.

Plus tard, le terroriste Jango prend le contrôle de l'île et défie Ikki. Ce dernier, rejoint par Seiya et ses amis, se débarrasse de lui et des derniers Ankoku Saints. À l'issue du conflit, l'Île de Death Queen est engloutie par les flots.

Personnages

Chefs des Ankoku Saints

Ikki est le premier chef des Ankoku Saints. Jango prend sa place après son changement de camp.

Ankoku Shitennō

Japonais Prononciation Retranscription Traduction
暗黒四天王 (あんこくしてんのう) Ankoku Shitennō Ankoku Shitennō Les Quatre Rois Célestes Noirs

Les Ankoku Shitennō sont les quatre plus puissants Ankoku Saints.

  • Les Ankoku Shitennō sont appelés "Black Four" dans le manga d'origine.
  • La série TV renforce la ressemblance entre les Ankoku Shitennō et les héros en faisant des premiers les quasi clones physiques des seconds.
  • Voir la section sur les Black Four pour plus d'informations.


Ankoku Phoenix

Ankoku Phoenix
Black Phoenix face.jpg
Saint Seiya (série TV)
Première apparition Episode 7
Episode 32 (Ankoku Phoenix de Jango)
Chef Ikki puis Jango (Ankoku Phoenix de Jango)
Groupes Ankoku Saints
Fonction Ankoku Saints du Phoenix
Protection Black Cloths du Phoenix
Technique de combat
Ankoku Hōō Genma Ken (Ankoku Phoenix de Jango)
Doublage
Japon Michihiro Ikemizu (Ankoku Phoenix de Jango)
France Marc François et Serge Bourrier (Ankoku Phoenix de Jango)
Japonais Prononciation Retranscription Traduction
暗黒フェニックス (あんこくフェニックス) Ankoku Fenikkusu Ankoku Phoenix Phénix Noir

Les Ankoku Phoenix sont les ombres d'Ikki. Ils s'emparent de la Gold Cloth pendant les Galaxian Wars. Neuf sont terrassés par Seiya et ses amis, les six restants retournent auprès d'Ikki.

Plus tard, un Ankoku Phoenix est présent aux côtés de Jango sur l'Île de Death Queen. Il est vaincu par Ikki.

  • Les Ankoku Phoenix sont appelés "Black Phoenix" dans le manga original.
  • La série TV met en scène un Ankoku Phoenix démasqué et confirme qu'il s'agit d'un quasi clone d'Ikki.
  • L'Ankoku Phoenix au service de Jango semble plus puissant et ambitieux que les autres.
  • Voir la section sur les Black Phoenix pour plus d'informations.


Ankoku Three de Death Queen

Ankoku Three de Death Queen
Ankoku three face2.jpg
Saint Seiya (série TV)
Première apparition Episode 32
Chef Jango
Groupes Ankoku Saints
Fonction Ankoku Saints
Protection Black Cloths
Technique de combat
Ankoku Retsuga Mafū Ken
Doublage
Japon ...
France Eric Legrand, Marc François et Serge Bourrier
Japonais Prononciation Retranscription Traduction
デスクィーン暗黒スリー (デスクィーンあんこくスリー) Desu Kuīn Ankoku Surī Ankoku Three de Death Queen Le Trio Noir de Death Queen

Les Ankoku Three de Death Queen sont trois Ankoku Saints qui combattent ensemble au service de Jango sur l'Île de Death Queen. Ils s'attaquent à Ikki puis sont vaincus par Seiya, Hyōga et Shun.

  • Comme bon nombre d'Ankoku Saints, les Ankoku Three sont belliqueux, orgueilleux et faibles.
  • Les seiyū des Ankoku Three ne sont pas indiqués dans les crédits de l'épisode où ceux-ci apparaissent, et ils ne sont pas non plus mentionnés dans les divers databooks disponibles.


Ankoku Saints de l'Outside Story 1

Outside Story 1 : Le lien entre frères ~ Chaîne nébulaire. Traduction par Archange.

Ankoku Phoenix Ankoku Pegasus Ankoku Swan Ankoku Dragon Ankoku Andromeda
Véritable nom Ritahoa (リタホア Ritahoa) Kenuma (ケヌマ Kenuma) Jido (ジド Jido) Shinadekuro (シナデクロ Shinadekuro)
Anagramme de atohari (idiot) manuke (crétin) doji (maladroit) rokudenashi (bon à rien)
Technique de combat Kōsokuken Ankoku Ryūsei Ken Ankoku Blizzard Ankoku Shō Ryū Ha Ankoku Nebula Chain

Ces cinq Ankoku Saints, menés par Ritahoa, sont des ratés originaires de l'Île de Death Queen. Après le changement de camp d'Ikki, ils subissent un entraînement spécial au Sanctuaire. Sur ordre du Grand Pope, ils se rendent au Japon pour éliminer Ikki. En échange de quoi, ils seront autorisés à reprendre un véritable entraînement de Saints sur l'Île de Death Queen. Arrivés à la Résidence Kido, ils malmènent Shun qui réussit malgré tout à terrasser son double avant de s'effondrer. Les quatre restants sont ensuite éliminés par Ikki, venu à la rescousse.

  • Le véritable nom d'Ankoku Andromeda n'est pas révélé par Ikki du fait de sa défaite prématurée face à Shun.


Les autres adaptations du manga original

Saint Seiya: Knights of the Zodiac

Histoire

Les Black Saints (Black Knights en VA) ont été créés par Vander Guraad pour protéger les humains des dieux.

Les quatre premiers Black Saints opérationnels secondent Ikki après le vol de la Gold Cloth. Ils sont terrassés par Seiya et ses amis.

Par la suite, Vander Guraad nourrit une vingtaine de Black Saints du Cosmos qu'il a stocké dans le réservoir de son quartier général. Lorsque Saori libère cette énergie, la base explose, emportant avec elle les Black Saints. Ne reste plus que Vander Guraad qui, malgré sa Black Cloth surpuissante, est vaincu par Seiya.

Personnages

Vander Guraad

Vander Guraad est le chef des Black Saints. Il les a créés pour protéger l'humanité des dieux.

Ikki

Ikki travaille pour Vander Guraad et mène la première troupe de Black Saints.

Cassios

Cassios est l'un des premiers Black Saints. Il fait partie des individus ayant échoué à devenir Saints enrôlés par Vander Guraad.

Black Saints
Black Saints / Black Knights
Black Saint KOTZ Face.jpg
Saint Seiya: Knights of the Zodiac
Première apparition Episode 5
Chef Vander Guraad
Groupes Black Saints
Protections Black Cloths
Techniques de combat
Black Bomber / Onyx Bomber
Black Shield / Onyx Shield

Les Black Saints ont été créés par Vander Guraad pour protéger l'humanité des dieux. Dans leurs rangs se trouvent des individus ayant échoué à devenir des Saints, comme Cassios.

Ce dernier fait partie des quatre premiers Black Saints opérationnels qui secondent Ikki après le vol de la Gold Cloth. Malgré leur faculté d'absorber le Cosmos, ils sont terrassés par Seiya et ses amis et achevés par les Silver Saints, à l'exception de Cassios.

Ces premiers affrontements permettent à Vander Guraad de finaliser sa banque de Cosmos, qui contient toute l'énergie dérobée aux Bronze Saints. Grâce à ce réservoir et à leur faculté d'absorber le Cosmos, les Black Saints profitent d'une réserve d'énergie potentiellement illimitée qu'ils peuvent stocker et utiliser à l'envi.

Une fois son armée prête, Vander Guraad fait enlever Saori par quelques Black Saints. Seiya et ses amis partent la secourir au complexe montagneux. Là, ils peinent à faire face à une vingtaine de Black Saints renforcés. Mais lorsque Saori libère le Cosmos emmagasiné dans le réservoir, la base explose, emportant avec elle les Black Saints.

  • Tous les Black Saints sont anonymes et visuellement identiques, à un point tel qu'ils ressemblent à une armée de clones. Seul Cassios sort du lot, mais uniquement quand il retire son casque.
  • Les Black Saints n'ont pas besoin de maîtriser le Cosmos pour combattre car ils profitent de l'énergie emmagasinée dans le réservoir du complexe montagneux.
  • Pour une raison inconnue, les Black Saints sont placés dans des sortes d'incubateurs avant de combattre.


Knights of the Zodiac / Saint Seiya: The Beginning

Histoire

En construction.

Personnages

Vander Guraad

En construction.

Nero

En construction.

Cassios

En construction.

Les œuvres dérivées du manga original

Saint Seiya Episode.G

Histoire

Episode.G

À l'issue de la Titanomachie, Deathmask ordonne aux combattants du peuple des Titans téléportés sur Terre d'endosser les Black Cloths.

Requiem

La question de la raison d'être des Black Saints est posée à l'occasion d'une discussion entre Black Pegasus et Lithos. Cette dernière rappelle que ces Saints des ténèbres[1] sont les ombres des Saints ainsi que des rebelles qui ont désobéi au Sanctuaire et commis des atrocités. Black Pegasus précise qu'ils ne sont pas reconnus en tant que Saints par le Sanctuaire, qu'ils n'ont pas le droit d'y pénétrer et qu'ils sont emprisonnés sur l'Île de Death Queen, comme s'ils étaient placés en quarantaine.

Personnages

Requiem

Jango et Black Pegasus sont toujours en vie sur l'Île de Death Queen.

Saint Seiya: The Lost Canvas

Histoire

Au service d'Arès

Arès et les Black Saints.

Anecdote de Dégel.

Des Black Saints sont représentés auprès d'Arès lorsque Krest mentionne le dieu (on reconnaît Black Andromeda et Black Swan).

  • Comme Poséidon et Hadès sont accompagnés de leurs gardes de base sur cette image, il est raisonnable de penser que les Black Saints sont aussi considérés comme la caste la plus basse des troupes d'Arès. Ce choix de Shiori Teshirogi peut paraître étrange vu le caractère indépendant des Black Saints. De plus, dans l'Anecdote de Manigoldo, elle réaffirme que les Black Saints agissent par intérêt personnel. Arès et les Black Saints auraient alors des intérêts concordants.

L'organisation criminelle Nero

Anecdote de Manigoldo.

Japonais Prononciation Retranscription Traduction
暗黒 (ネロ) Nero Nero Noir (en italien et en japonais)
Les Black Saints de Nero en train de prendre un repas.

• Date indéterminée.

Un groupe de cinq Black Saints mené par Avido de l'Autel Noir, ancien disciple d'Hakurei, s'évade de l'Île de Death Queen après avoir assassiné le gardien ainsi que sa famille et dérobé son masque. À Venise, ils fondent une organisation criminelle appelée Nero afin d'amasser des richesses et du pouvoir.

• 5 ans avant la Guerre Sainte contre Hadès.

Le Grand Pope Sage envoie Manigoldo du Cancer et Albafica des Poissons à Venise avec pour mission d'éliminer Nero. Sur place, ils rencontrent Gioca, une orpheline qui travaille pour l'organisation mais qui est en réalité la dernière survivante du massacre de la famille du gardien de l'Île de Death Queen. Une fois les Black Saints éliminés, le masque du gardien est renvoyé sur l'île.

• Date indéterminée.

Gioca embarque pour l'Île de Death Queen afin de poursuivre l'histoire de sa famille.


Les sept péchés capitaux : l'avarice, par Peter Bruegel (1558).
  • "Nero" est la prononciation choisie par Shiori Teshirogi pour le mot 暗黒 ankoku, qui se lit "Black" une fois rattaché au mot "Saint".
  • Il se peut que la mangaka ait tenté de dépeindre les sept péchés capitaux à travers Nero et les personnages qui gravitent autour. Ainsi, les associations suivantes seraient possibles :
- Avarice : Avido.
- Luxure : Yudo, qui s'entoure de nombreuses femmes.
- Gourmandise : Laimargos, le glouton.
- Orgueil : Rusé, si soucieux de sa propre apparence.
- Colère : Allegre, qui massacre un prêtre et des Sœurs.
- Paresse : Lumaca, qui exploite les autres et dont le nom signifie "limace".
- Envie : Gioca, envieuse des gens qui ont une vie normale.


Personnages

Don

Avido de l'Autel Noir est le don de Nero et un ancien élève d'Hakurei.

  • En Italie, le titre de don est donné aux parrains de la mafia sicilienne. Il provient du latin dominus qui signifie "maître".


Black Saints


Autres personnages affiliés à Nero
Lumaca
Japonais Prononciation Retranscription Traduction
ルマーカ Lumāca Lumaca Limace (en italien)
Lumaca

Lumaca est un brigand de bas-étage qui utilise les enfants des rues (souvent orphelins) pour du vol à la tire et se charge ensuite de collecter l'argent dérobé. Cet homme brutal aime faire croire qu'il est une personne importante de Nero, mais se situe en réalité tout en bas de l'échelle.

Lumaca, qui organise les réunions de son "gang" dans un cimetière, tente de tuer Pigro et Gioca avec une hache un jour de carnaval peu fructueux, mais Manigoldo, sur la piste de Nero, fait alors irruption dans le cimetière. Le Saint du Cancer rappelle les âmes de ceux tués par Lumaca, qui gisent dans ce même cimetière, et l'âme du brigand est ainsi arrachée par les fantômes. Cependant, Manigoldo, qui pensait avoir trouvé une piste vers Nero, est rapidement déçu d'apprendre que Lumaca n'est pas réellement un grand ponte de l’organisation. L'interrogatoire tourne court lorsqu'Avido incinère à distance l'âme de Lumaca, qui n'avait que peu de valeur aux yeux des Black Saints.

Gioca
Gioca et Tonto

Gioca est une jeune fille sensible au Cosmos qui fait partie du gang de voleurs dirigés par Lumaca. En réalité, elle est la dernière survivante du massacre de la famille du gardien de l'Île de Death Queen par Avido et ses acolytes. Elle découvre ses origines en infiltrant Nero en compagnie de Manigoldo et Albafica.

Par ailleurs, Gioca est toujours accompagnée d'un petit singe nommé Tonto.

Pesce
Japonais Prononciation Retranscription Traduction
ペーシェ Pēshe Pesce Poisson (en italien)
Pesce

Pesce est un jeune brigand qui s'occupe apparemment des trajets en barque.

Pigro
Japonais Prononciation Retranscription Traduction
ピグロ Piguro Pigro Paresseux (en italien)
Pigro

Pigro est un jeune pickpocket très peu doué, ce qui lui vaut souvent d'être battu par Lumaca. Ce dernier finit par vouloir tuer Pigro, qui n'a pu ramener qu'un seul sou en dépit du carnaval, et Gioca s'interpose alors. Lumaca s'en prend aussi à Gioca, mais Manigoldo arrive à ce moment-là dans le cimetière et abat l'exploiteur d'enfants.

Saint Seiya: Saintia Shō

Histoire

Les Black Saintias

Japonais Prononciation Retranscription Traduction
暗黒聖闘少女 (ブラックセインティア) Burakku Seintia Black Saintia Saintia Noire (en anglais)
Guerrière Sacrée Noire (en japonais)

• Date indéterminée.

Des Black Saints attaquent l'île sur laquelle se trouvent Rebecca de Cassiopée et sa disciple Erda. La première donne sa vie pour repousser l'assaut.

• Date indéterminée.

Erda tue les Black Saintias de l'Île de Death Queen, aussi appelées les "Trois Sœurs du Massacre".

• Récit principal.

Erda retrouve les trois sœurs, désormais des Dryades d'Eris, sur l'Eden et les élimine une seconde fois.


  • Avant de mourir, Rebecca fait face à quatre ombres perchées sur une falaise. Chimaki Kuori emploie une mise en scène similaire pour révéler les Trois Sœurs du Massacre face à Erda, d'autant plus que l'ombre d'Androktasia est présente dans les deux cas. Les Black Saintias seraient-elles donc responsables de la mort de Rebecca ? Si oui, qu'en est-il de la dernière ombre ? Éliminée par Rebecca ou simple changement d'avis de l'auteure ?
  • Tout comme Masami Kurumada dans le manga original, Chimaki Kuori choisit d'affilier à ces antagonistes les mêmes constellations que les protagonistes. Si elle ne montre pas de Black Saintias placées sous les constellations du Petit Cheval et de la Couronne Boréale, c'est très probablement parce qu'elle a utilisé antérieurement des personnages trop similaires (à savoir respectivement Mania de la Folie - sosie maléfique de Shōko - et Maria, candidate pour l'obtention de la Bronze Cloth de la Couronne Australe et hôte de Léthé de l'Oubli).


Personnages

Trois Sœurs du Massacre
Trois Sœurs du Massacre
Black Saintia.jpg
Saint Seiya: Saintia Shō
Première apparition Stage 77
Chef Ikki puis Eris
Groupes Black Saints, Black Saintias, Dryades
Protections Black Cloths, Leafs
Techniques de combat
Deadly Hellfire (Androktasia)
Death Queen Delta Attack (ensemble)
Japonais Prononciation Retranscription Traduction
虐殺の3姉妹 (ぎゃくさつのさん姉妹) Gyakusatsu no San Shimei Gyakusatsu no San Shimei Les Trois Sœurs du Massacre
虐殺 (マサカー) のアンドロクタシア Masakā no Andorokutashia Massacre Androktasia Androktasia du Massacre
略奪 (プランダー) のレイラ Purandā no Reira Plunder Layla Layla du Pillage
欺瞞 (ディシード) のパティ Dishīdo no Pati Deceit Paty Paty de la Tromperie

Ces trois Black Saintias de l'Île de Death Queen ont été tuées par Erda de Cassiopée à une date indéterminée. Elles ressuscitent plus tard en tant que Dryades d'Eris et sont confrontées une nouvelle fois à Erda, qui les élimine pour la seconde fois.

  • La Black Saintia de Cassiopée est l'hôte de la Dryade Androktasia. Dans la mythologie grecque, les Androktasiai sont les personnifications des tueries.
  • La Black Saintia de la Petite Ourse est l'hôte de la Dryade Layla.
  • La Black Saintia du Dauphin est l'hôte de la Dryade Paty. Paty est un diminutif d'Apaté, la personnification de la tromperie dans la mythologie grecque.


Autres

Jeux vidéo


Black Cloths

Les Black Cloths ressemblent en tout point aux Cloths existantes au niveau de l'apparence, si ce n'est qu'elles sont intégralement noires. Les affrontements contre les Bronze Saints montrent cependant qu'elles sont loin d'être aussi résistantes. De plus, elles ne sont pas divisées en trois rangs comme les Cloths et certaines existent en plusieurs exemplaires (Phénix, Dragon).

Saint Seiya: Cosmo Special

La Grande Chronique des Guerres Saintes précise que les Cloth Boxes des Black Cloths ont été découvertes sur l'Île de Death Queen. Leur origine reste inconnue.

Saint Seiya: Episode.G - Requiem

Les Black Cloths sont des artefacts ténébreux destinés à remplacer les Cloths originelles en cas de perte. La vie d'un Black Saint est nécessaire pour transformer une Black Cloth en Cloth de lumière.

Saint Seiya: The Lost Canvas - Anecdotes

Les Black Cloths des membres de Nero sont plus couvrantes que les Cloths équivalentes. Cette différence n'est pas due à la différence de style entre auteurs mais bien à un choix délibéré de Shiori Teshirogi, car son Silver Saint de la Baleine (vu au début du manga) et Allegre possèdent bien des Cloths différentes.

Saint Seiya: Knights of the Zodiac

Les Black Cloths (désignées simplement comme des "Cloths" dans la série) ont été créées par Vander Guraad à partir des données récoltées sur le bras droit de la Gold Cloth du Sagittaire. Elles ne sont basées sur aucune constellation et il n'en existe qu'un seul modèle, produit en série. Elles possèdent la faculté d'absorber et de stocker le Cosmos via leur plastron, ce qui permet à leurs porteurs de l'utiliser ensuite. Outre leurs réserves personnelles, les Black Cloths sont également reliées au réservoir géant du complexe montagneux de Vander Guraad. En revanche, elles disposent toutes d'un défaut de conception à la nuque. Frapper ce point faible provoque un dysfonctionnement qui paralyse le Black Saint.

Vander Guraad profite pour sa part d'une Black Cloth améliorée dépourvue de point faible qui profite d'une réserve d'énergie personnelle bien plus importante que les autres. Malgré tout, si le Cosmos absorbé dépasse les capacités de la Black Cloth, cette dernière cesse de fonctionner.

  • Le concept de ces Black Cloths s'apparente en quelque sorte à celui des Steel Cloths de la première adaptation animée.


Black Zodiac

Saint Seiya: Episode.G - Requiem

Japonais Prononciation Retranscription Traduction
漆黒乃十二星座 (ブラックゾディアック) Burakku Zodiakku Black Zodiac Le Zodiaque Noir (en anglais)
Les Douze Constellations Noires (en japonais)

Ces douze Black Cloths sont dissimulées dans les profondeurs de l'Île de Death Queen.

Lieux associés

Île de Death Queen

Japonais Prononciation Retranscription Traduction
デスクィーン島 (デスクィーンとう) Desu Kuīn Tō Death Queen Tō Île de Death Queen
Île de Death Queen

Saint Seiya (manga)

Cette île située sous l'équateur dans le Pacifique sud est décrite comme étant l'enfer sur Terre. Son sol y est brûlant, battu toute l'année par une pluie de feu. En son centre se trouve un volcan actif appelé "Fire Mountain" (ファイアーマウンテン Faiyā Maunten) qui vomit constamment ses vapeurs néfastes. Près de son cratère se trouve le territoire des Black Saints. C'est le lieu d'entraînement pour Saints le plus cruel. La Bronze Cloth du Phénix s'y trouve. Quelques paysans pauvres vivent sur l'île.

Ikki débarque sur cette île à la place de Shun. Il y rencontre Esmeralda, tue Guilty pour devenir le Bronze Saint du Phénix et soumet les Black Saints pour récupérer sa Bronze Cloth.

Saint Seiya: Cosmo Special et Saint Seiya: Encyclopedia

D'après la Grande Chronique des Guerres Saintes, l'île est un vestige du continent englouti de Mu. Les Black Saints y ont été emprisonnés par Athéna. Ils sont sous la bonne garde d'un Saint masqué.

Saint Seiya (série TV)

Quelques différences par rapport au manga :

- Un champ de fleurs est présent sur l'île, Esmeralda y emmène Ikki.
- La Bronze Cloth du Phénix n'est pas aux mains de Jango.
- Jango ne s'empare de l'île qu'après le départ d'Ikki.
- L'île est engloutie dans l'océan lorsque le Grand Pope réveille à distance les esprits maléfiques qui sommeillaient dans le magma de l'île.

Saint Seiya (OVA Hadès)

L'île est pourtant toujours visible dans le premier opening des OVA Hadès, censés se dérouler dans la même continuité que la série TV.

Saint Seiya: Knights of the Zodiac

Une seule différence par rapport au manga : l'île n'est pas le repaire des Black Saints puisque ces derniers sont des créations de Vander Guraad.

Saint Seiya: Episode.G

L'île est l'un des deux lieux de vie ouverts au peuple des Titans lors de son arrivée sur Terre, l'autre étant l'Île d'Andromède.

Saint Seiya: Episode.G - Assassin

Ikki retourne sur l'île pour éliminer une Esmeralda démoniaque revenue du passé.

Saint Seiya: Episode.G - Requiem

L'île est le dernier bastion de l'humanité après l'attaque des dieux primordiaux. Ikki et Lithos y ont fondé un orphelinat.

Saint Seiya: The Lost Canvas - Anecdotes

Les Black Saints y sont retenus prisonniers. Ils sont surveillés par une famille de gardiens qui se transmettent un masque puissant de génération en génération. Avido et ses acolytes s'évadent après avoir éliminé le gardien ainsi que sa famille et dérobé son masque. Des années plus tard, le masque retourne sur lui, suivi encore plus tard par Gioca, la dernière survivante du massacre.

Cavernes des dix vents

Cavernes des Dix Vents
Japonais Prononciation Retranscription Traduction
十風穴 (じゅっふうけつ) Juffūketsu Juffūketsu Cavernes des dix vents

Saint Seiya (manga)

Ces cavernes situées au pied du Mont Fuji sont le théâtre des affrontements entre les Bronze Saints et les Black Four menés par Ikki, avec pour l'enjeu la récupération de toutes les parties de la Gold Cloth du Sagittaire. Cet endroit n'existe que dans le manga (et dans le jeu vidéo sur NES qui en est tiré), et est remplacé dans l'anime par la Vallée de la Mort.

Vallée de la Mort

Vallée de la Mort
Japonais Prononciation Retranscription Traduction
殺生谷 (せっしょうだに) Sesshōdani  Sesshōdani Vallée de la Mort

Saint Seiya (série TV)

Cette région montagneuse remplace les Cavernes des Dix Vents dans la série TV en tant que terrain de bataille entre les Black Saints et nos héros. Elle se situe dans le nord des Alpes japonaises (une centaine de kilomètres plus loin que la chaîne comprenant le mont Fuji). Tout près de ce lieu s'étend une forêt où Saori Kido possède un chalet dans lequel elle se réfugie pour échapper à Gigas.

Complexe montagneux

Complexe montagneux

Saint Seiya: Knights of the Zodiac

Le complexe montagneux (Mountain compound) est la cachette de Mitsumasa Kido. C'est là que Seiya est emmené après avoir été enlevé dans son orphelinat. Peu après, Vander Guraad s'en empare et en fait son quartier général. Il renferme les incubateurs des Black Saints ainsi que la gigantesque banque de Cosmos. La base explose lorsque Saori libère l'énergie emmagasinée dans le réservoir.

Les incubateurs des Black Saints.
Le réservoir de Cosmos.


Soul Fortress

Soul Fortress
Japonais Prononciation Retranscription Traduction
霊魂の要塞 (ソウル・フォートレス) Souru Fōtoresu Soul Fortress Forteresse des âmes (en anglais et en japonais)

Saint Seiya : The Lost Canvas - Anecdotes

La Soul Fortress est le quartier général de Nero. Ce bâtiment est en réalité constitué des âmes des individus tués par Avido. Du fait de sa nature, le don peut modifier aisément sa structure voire le faire exploser. La Soul Fortress disparaît lorsque Manigoldo exorcise les âmes qui la constituent.

Notes

  1. 闇の聖闘士 Yami no Seinto
  2. Saint Seiya Taizen, p. 183