Espaces de noms

Variantes

Saint Seiya Volume 07

De SaintSeiyaPedia
Aller à : Navigation, rechercher
Saint Seiya Volume 07
StS Vol07.jpg
Volumes de Saint Seiya
Saint Seiya - Série principale
Pays d'origine Japon Japanflag.gif
Nom francais Saint Seiya Volume 07
Numéro 07
Production
Auteur(s) Masami Kurumada
Artiste(s) Masami Kurumada
Editeur(s) Shûeisha
Caractéristiques
Type de produit Publication
ISBN 4-08-851760-1
Sortie
Date 1987/11
Liste
Ordre wiki 07
Précédent    Suivant
bonus par hugo


Description

Préface

Masami Kurumada


Chapitres

025 - Pour un avenir radieux

  • 大いなる未来のために - Ooi naru mirai no tame ni
Prépublié en plusieurs parties
053 - Le surprenant poing maléfique (驚異の魔拳 - Kyōi no maken) , 30 décembre 1986
054 - Le bouclier de Méduse (メドゥサの盾 - Medusa no tate) , 6 janvier 1987
055 - Dragon contre Persée (ドラゴン対ペルセウス - Dragon tai Perseus) , 13 janvier 1987
Informations supplémentaires sur l'article de ce chapitre
Capella terrifié par l'illusion d'Ikki.

Ikki, debout devant Dante, étendu par terre, dit que la force des Silver Saints est pitoyable, et demande à Algol de Persée, situé derrière lui, si il sera son prochain adversaire. Algol lui répond avec suffisance qu'il y a déjà quelqu'un qui s'occupe de son cas. Un disque acéré vole en direction du cou d'Ikki et décapite le Bronze Saint sous les yeux horrifiés de Saori. Capella de l'Aurige, toujours vivant, récupère son disque qui vole tel un boomerang, en ajoutant qu'un Bronze tel qu'Ikki était voué à terminer décapité face à lui. Il fait aussi remarquer à Algol, qui commentait le fait qu'il soit encore en vie, qu'il n'allait évidemment pas succomber face à un vulgaire Bronze Saint. Capella explique avoir juste fait preuve d'inattention et n'être que légèrement sonné.

Soudain, à son grand effroi, il voit le corps décapité d'Ikki marcher dans sa direction. Il lancer à nouveau un de ses disques, tranchant cette fois ci le bras droit du cadavre. Mais au moment de réceptionner son disque, il se rend compte que c'est son propre bras qui a été tranché ! Qui plus est, la soucoupe revient encore une fois vers lui, faisant voler l'autre bras tout en le lacérant de part et d'autre. Capella ne peut croire qu'une telle chose arrive, et dit qu'il doit s'agir d'une illusion. La tête d'Ikki réapparaît sur son corps décapité, et celui-ci explique qu'il ne s'agit pas que d'une simple illusion. Dès le tout premier coup qu'il lui a porté, Ikki a infligé à Capella le Hōō Genma Ken, détruisant ainsi l'esprit du Silver Saint. Ikki affirme à Capella qu'il est déjà un homme mort, tandis que celui-ci est effaré de voir qu'il a tout ce temps été sous l'emprise de l'illusion d'Ikki. Le Phoenix annonce que la toute première soucoupe lancée par le Silver Saint est sur le point de revenir. L'arme fonce dans la direction de Capella à la verticale et coupe son corps en deux dans le sens de la hauteur. Algol voit le disque se planter dans le sol, tandis qu'Ikki tourne le dos à Capella, le corps intact mais complètement figé. Devant l'incompréhension d'Algol, Ikki explique que quelques secondes seulement se sont écoulées entre le moment où Capella a lancé sa soucoupe et celui où elle est revenue, mais que dans son esprit il a vécu une horrible illusion. Ikki pousse de l'index la tête de Capella. Le Silver Saint tombe, le regard vide et l'esprit détruit, tandis que sa Silver Cloth explose en miettes, à la stupeur d'Algol.


Ikki signale au Saint de Persée qu'il va subir le même sort en l'affrontant, et lui demande donc si il va oser se mesurer à lui. Algol, confiant, annonce qu'il est différent des deux autres, et Ikki confirme que le Cosmos de ce Silver Saint semble plus élevé que ceux de Dante et de Capella. Tout à coup, un boulet attaché à une chaîné s'enroule autour du bras d'Ikki. Dante a survécu, et reste déterminé à abattre lui-même Ikki pour laver l'honneur des Silver Saints. Il projette son autre boulet sur Ikki, mais une chaîne surgit alors et s'enroule autour de celle du Silver Saint, à la surprise générale. Shun d'Andromède a bloqué l'attaque, et il n'est pas seul, Hyōga du Cygne et Shiryū du Dragon l'accompagnent également. Ikki tranche de sa main la chaîne de Dante qui le retenait et fait mine de s'en aller. Shun appelle son frère, mais ce dernier répond qu'il est du genre à faire cavalier seul. Ikki fait aussi remarquer au Bronze Saints que malgré leur faiblesse, ils devraient être capables de gagner, vu qu'en plus il ne reste que deux adversaires. Shiryū, vexé, s'apprête à intervenir, mais Hyōga le stoppe en lui posant la main sur l'épaule. Le Saint du Cygne dit à Ikki que son bras droit, gelé lors de leur combat sous le mont Fuji, doit encore être engourdi, et il conseille alors à Ikki de se rendre sur l'île Kanon, et de rester 7 jours et 7 nuits dans le volcan qui s'y trouve afin de guérir son bras. Ikki écoute ce conseil et s'en va, en disant qu'il remerciera Hyōga si ça fonctionne.


Algol de Persée.

Dante de Cerbère s'élance, en disant qu'Ikki tente de fuir au lieu de terminer leur combat, mais Shun le retient par sa chaîne en rétorquant qu'il va être son adversaire. Il dit aussi préférer éviter un combat dénué de sens, et aimerait donc que Dante rentre tout simplement au Sanctuaire. Pendant ce temps, Hyōga et Shiryū se rendent auprès de Saori. Celle-ci les rassure sur son état, mais est inquiète pour Seiya. Shiryū constate que son ami a des fractures au bras droit et à la tête. Il craint même que le Saint n'ait été atteint aux nerfs optiques, et signale l'urgence de mener Seiya à l'hôpital. Il porte Seiya dans ses bras, mais voit alors Algol s'interposer. Shiryū signale au Silver Saint qu'ils sont deux contre lui, bien qu'Algol réponde que même si ils étaient cent face à lui ça ne changerait rien, assurant que tout ses adversairess deviennent de simple pierres en l'affrontant.

A côté, Shun et Dante confrontent leurs armes. Le boulet et les chaînes de Dante sont complètement pulvérisés, et Shun explique au Saint surpris que ses chaînes sont certes puissantes, mais ne restent que des maillons bons à retenir un chien de garde, et qu'elles ne se comparent donc pas aux chaînes d'Andromède. Shun porte avec sa Nebula Chain le coup de grâce au Silver Saint, qui est projeté plus loin, sa Cloth en miettes. Shiryū demande à Shun si il pourrait leur faire la faveur de s'occuper d'Algol, car il doit de son côté emmener Seiya à l'hôpital, inquiet pour son ami qui risque de perdre la vue. Shun, comprenant l'urgence de la situation, lui dit d'y aller, affirmant qu'il va se battre avec le dernier Silver Saint.


Algol dit à Shiryū de s'arrêter alors que celui fait mine de partir. Shun signale au Saint de Persée, qui lui tourne le dos, que son adversaire c'est lui, et lance alors sa chaîne dans sa direction. Soudain, la chaîne s'arrête en plein vol et retombe au sol, inerte, Shun ayant l'impression que l'âme de la Cloth a été arrachée. Le Saint d'Andromède se demande à voix haute ce qui peut bien se trouver dans le dos d'Algol, et celui-ci décide de répondre à la question de Shun en lui disant de bien ouvrir les yeux. Une lueur jaillit du dos d'Algol, et Shun se retrouve subitement changé en statue, sous les regards choqués de Shiryū, Hyōga, et Saori. Algol rit légèrement, et explique que c'est arrivé parce que le regard de Shun a croisé celui du bouclier attaché dans son dos. Il saisit dans son dos un bouclier frappé de l'effigie de la tête de Méduse, aux cheveux en forme de serpents, et l'attache sur son bras gauche en le nommant "bouclier de Méduse". Algol leur crie de bien regarder le bouclier tandis que les yeux du visage s'entrouvrent. Shiryū dit à Hyōga de ne pas regarder le bouclier, mais il est trop tard. Le Saint du Cygne voit les yeux ouverts du bouclier et se retrouve finalement changé en pierre. Algol dit fièrement que nul ne peut survivre face à ce bouclier, mais la voix de Shiryū l'interrompt, alors qu'il pensait s'être débarrassé de tous les Bronze Saints.


Shiryū contre Algol de Persée.

Le Saint du Dragon explique s'être abrité au dernier moment derrière son propre bouclier, et évoque la légende grecque de Persée, qui terrassa Méduse, ce monstre aux cheveux de serpents capable de changer en pierre ce qui croisait son regard. Il avait déjà été mis au courant par son maître, le vieux sage des 5 Pics, que le Saint de Persée possédait un bouclier doté de la tête de Méduse. Algol est intéressé de voir qu'il a face à lui l'élève de ce vieux maître si réputé, et est donc satisfait de pouvoir combattre Shiryū, qu'il ne considérera pas comme un simple Bronze Saint, même si selon lui, le Dragon finira forcément pétrifié. Shiryū lui rappelle que le Bouclier du Dragon peut contrer celui de la Méduse, et doute donc qu'Algol puisse l'atteindre. Il est temps pour eux de voir quel est le meilleur bouclier. Shiryū frappe Algol de son Rozan Shō Ryū Ha tandis que le Bouclier de Méduse ouvre les yeux.


Algol, projeté dans les airs, effectue un salto et se réceptionne correctement au sol. Devant la surprise de Shiryū, le Saint de Persée explique qu'il cherche inconsciemment à éviter le regard du Bouclier de Méduse, et qu'en conséquence il lui est impossible d'exécuter correctement son Rozan Shō Ryū Ha. Algol provoque à nouveau l'ouverture des yeux de son bouclier, et voit bien que Shiryū est immédiatement forcé de détourner le regard, incapable d'attaquer. Le Silver Saint, décidé à en finir avec son adversaire, saute en l'air afin de porter un violent coup de pied à Shiryū, qui s'effondre par terre. Algol reconnaît la résistance du Bouclier du Dragon, réputé être le plus solide parmi toutes les Cloths, ajoutant que sans cet atout le corps de Shiryū aurait été pulvérisé. Cependant, pour lui ce n'est qu'une question de temps, et il se met à marteler le Saint du Dragon de coups de pied. Shiryū, derrière son bouclier, réalise qu'il ne peut rester sur la défensive. Soudain, il se remémore la manière dont Persée avait vaincu Méduse: il l'avait décapitée alors qu'il observait le monstre dans le reflet de son bouclier, neutralisant ainsi le regard pétrifiant. Il se décide à appliquer une stratégie identique sur Algol, et observe dans le reflet de son bouclier le Saint de Persée, en train de charger sur lui. Mais d'un seul coup, celui-ci disparait. Algol, qui a en fait sauté, se retrouve en l'air derrière Shiryū et déclenche son arcane, le Ra's Al Ghûl Gorgonio, portant ainsi un violent coup de pied au Saint du Dragon qui se cogne violemment la tête par terre.


Shiryū a sacrifié sa vue.

Algol se moque de l'idée de Shiryū, lui annonçant qu'en tant que Saint de Persée il connaît particulièrement bien la légende concernant le reflet dans le bouclier. Shiryū se relève péniblement, tout en déchirant un pan de ses vêtements afin de faire un bandeau sur ses yeux, décidé à se battre en aveugle. Le Silver Saint admire la résistance de la Cloth du Dragon, mais ajoute avec un sourire narquois que les souffrances de Shiryū n'en seront que plus longues. Shiryū, les yeux bandés, s'élance de plein fouet vers Algol tandis que le Bouclier de Méduse se réactive. Contre toute attente, la moitié gauche du corps de Shiryū se retrouve pétrifiée, et son bandeau vole en miettes. Algol lui dit que vouloir se protéger avec un tissu était naïf face à la puissance du regard maléfique de Méduse, et dit qu'avec son Bouclier du Dragon pétrifié, Shiryū ne risque plus de se protéger. Le Silver Saint est décidé à pulvériser la moitié pétrifiée de Shiryū avec son Ra's Al Ghûl Gorgonio. Il saute pour déclencher son arcane, mais s'arrête subitement en ressentant un puissant Cosmos émaner de Shiryū, et a l'impression que le Saint s'apprête à faire quelque chose.

Shiryū dit qu'Algol n'est décidément pas quelqu'un à prendre à la légère, et que pour le vaincre, il va devoir sacrifier son propre corps. À la stupeur d'Algol, Shiryū se crève les yeux ! Algol pense que le Bronze Saint a perdu la tête, mais celui-ci répond que lui et ses compagnons sont prêts à laisser leurs vies dans ces affrontements. Le Saint de Persée réattaque Shiryū en fonçant sur lui, mais le Dragon parvient à apercevoir son adversaire grâce à la déesse de la victoire. Cette fois-ci, Shiryū est en mesure d'utiliser à pleine puissance son Rozan Shō Ryū Ha. Son poing détruit à la fois le Bouclier de Méduse et le reste de la Cloth de Persée. Algol, projeté et mortellement blessé, n'en revient pas que Shiryū ait fait un tel sacrifice pour gagner, admettant n'a voir jamais rencontré un tel homme. Shiryū se dit que ce sacrifice n'était pas que pour cette victoire, mais avant tout pour créer un avenir radieux.


026 - Le défi d'Aiolia du Lion

  • 獅子座アイオリアの挑戦 - Shishiza aioria no chōsen
Prépublié en plusieurs parties
056 - L'ordre du Pope (教皇の指令 - Kyōkō no shirei) , 20 janvier 1987
057 - Le poing de fer de la colère (怒りの鉄拳 - Ikari no tekken) , 27 janvier 1987
058 - Désintégrés en un coup (一挙粉砕 - Ikkyō funsai) , 3 février 1987
Informations supplémentaires sur l'article de ce chapitre

Au Sanctuaire, dans le Palais du Pope, un homme, Aiolia, s'avance vers le maître des lieux lorsqu'il se fait réprimander pour son retard par Milo, le Gold Saint du Scorpion. Surpris de sa présence, Aiolia en demande la raison au Pope. Celui-ci leur explique que leurs présences à eux deux se justifient par une situation très grave. En effet, ils ne sont pas sans ignorer ce groupe de Bronze Saints qui a prit part, au Japon, à un tournoi. Le Pope n'en avait tout d'abord que faire, ayant juste envoyé Hyōga du Cygne pour les punir mais celui-ci s'est rallié à leurs côtés. De plus, Ikki du Phoenix et les Black Saints ayant fait leur apparition, une lutte pour une Gold Cloth s'en est suivie et le Sanctuaire ne pouvait plus rester les bras croisés. Ils a donc envoyé dix Silver Saints au Japon pour les éliminer, mais ceux-ci ont été vaincus par seulement cinq Bronze Saints. Milo n'y croit pas et le Pope informe que Marin de l'Aigle les a également trahi, à la confusion d'Aiolia.

Milo demande au Pope la raison de leurs présences, ne pouvant pas s'abaisser à exécuter de simples Bronze Saints. Mais le Pope leur ordonne inquiet à l'idée que l'un de ces Saints renégats puisse revêtir la Gold Cloth du Sagittaire, qui est en leur possession depuis qu'Aiolos du Sagittaire, qui s'est rebellé il y a treize ans de cela contre le Sanctuaire avait légué à Mitsumasa Kido. Le Pope leur dévoile alors sept Cloth Boxes correspondant aux signes du Taureau, des Poissons, du Verseau, du Capricorne, de la Vierge, du Cancer et des Gémeaux. En y ajoutant le Cancer et le Lion, neuf Gold Saints sont actuellement au service d'Athéna. Car deux d'entre eux ne sont pas réapparus depuis la fuite d'Aiolos, trahissant le Sanctuaire. Il s'agit du Saint de la Balance, vivant à Rozan en Chine, âgé de plusieurs centaines d'années, il serait pourtant extrêmement puissant, ainsi que du Saint du Bélier, installé au Tibet, connu comme le restaurateur de Cloths. Le Pope craint donc une alliance entre ces deux Gold Saints et ceux de Bronze qui pourrait être dévastatrice pour le Sanctuaire : celui-ci gagnerait mais au prix de lourdes pertes. Aiolia accepte donc la mission, mais y part seul, afin qu'ils ne soit pas la risée des Saints. Après son départ, Milo fait part au Pope de ses doutes concernant l'allégeance du Saint du Lion, celui-ci étant le frère cadet du Saint du Sagittaire, le traître. Mais son interlocuteur est convaincu que cette raison poussera Aiolia réussir pour laver son honneur, ajoutant que s'il venait à mourir, ils feraient d'une pierre deux coups. Milo est déstabilisé par cette remarque, et tandis que le Pope s'éloigne afin de préparer des Saints pour surveiller Aiolia, le Scorpion s'interroge sur cet homme dont le visage n'a jamais été vu et a l'identité secrète, sur lequel un sentiment de méfiance se répand dans tout le Sanctuaire.

Au Japon, au centre de soins de la Fondation Graad, Seiya est maltraite par Miho qui tente de lui faire prendre ses médicaments, sous le regard amusé de Shun. Le Saint de Pégase se vexe, disant que c'est pour sauver Saori Kido qu'il a reçu toutes ses blessures. Reprenant son sérieux il demande des nouvelles de Shiryū, qui s'est crevé les yeux pour les sauver d'Algol de Persée. Shun l'informe qu'il est reparti pour Rozan avec Shunrei et Hyōga et lui reparti en Sibérie. Shun pense partir à la recherche de son frère et Seiya décide de faire pareil pour sa sœur Seika. Au final que Saori Kido soit la réincarnation d'Athéna n'aura rien changé, plus personne ne veut se battre pour elle. Seiya remarque alors la présence de la Cloth Box du Sagittaire dans sa chambre, Saori l'ayant fait déposer ici car il est le plus à même de veiller dessus. Repensant au nombre de fois où il a failli mourir pour cette Cloth, Seiya donne un coup de pied dedans, ne se faisant que plus mal.

Plus tard, Seiya endormi est attaqué par Shaina. Il évite son coup et lui demande la raison de sa présence. Celle-ci lui répond qu'elle n'allait pas rentrer au Sanctuaire après la mort des Silver Saints sans rien faire. Le Saint de Pégase en a assez que la femme s'en prenne toujours à lui et veux savoir pourquoi. Shaina lui explique que depuis les temps anciens, les Saints protégeant Athéna son tous des hommes et c'est pour cette raison que les femmes voulant les rejoindre doivent porter un masque. De fait, être vu sans son masque est pour une femme Saint, plus humiliant que d'être vu nue. Or Seiya a été le premier à voir son visage. Deux solutions s'offre alors à Shaina, le tuer ou... Elle ne termine pas sa phrase, arguant l'impossibilité de la chose et se prépare à envoyer le jeune homme en enfer. Mais la Gold Cloth du Sagittaire, sous sa véritable apparence, sort de sa Cloth Box et protège Seiya, qui comprend que Saori lui a dit la vérité. Les deux Saints ressentent alors un puissant cosmos qui approche.

Intrigués par sa puissance, Shaina voit approcher Aiolia du Lion, paré de sa Gold Cloth. La Silver Saint ne comprend pas l'obstination du Pope à vouloir supprimer les Bronze Saints. Naïf, Seiya demande à Aiolia la raison de sa présence mais Shaina le presse de fuir, faute de quoi il se ferait tuer. Le Saint de Pégase ne comprend pas, car c'était justement l'intention de la jeune femme il y a encore quelques instants. Elle lui explique que la puissance des Gold Saints n'a rien de comparable avec celles des Blacks Saints ou des Silver Saints. Mais il est trop tard, Aiolia les fait chuter à ses pieds par lévitation. Seiya se plaint au Lion qu'il a connu de meilleures retrouvailles lorsque Shaina s'interpose, suppliant le Saint doré de la laisser faire. Celui-ci lui conseille de s'écarter avant de l'envoyer voler avec un seul doigt, puis projette Seiya de la même manière sur la façade de la l'hôpital. Le Gold Saint demande où se trouvent les autres Bronzes, ainsi que la Cloth du Sagittaire. Seiya comprend que son ancien ami est également au service du Pope et ne trahira jamais ses amis même si Aiolia comptait lui laisser la vie sauve. Il lance son Pegasus Ryūsei Ken mais l'attaque n'est rien pour le Lion d'Or. Celui-ci explique à Seiya que si les Bronze Saints se déplacent à la vitesse du son et les Silver Saints deux fois plus vite, les Gold Saints eux ont la possibilité de se mouvoir à la vitesse de la lumière. Le jeune Saint comprend que c'est grâce à cela qu'il se fait très largement dominé et ne trouve pas de parade suite à cette information. Aiolia réitère sa question mais Seiya refuse toujours d'y répondre, aussi il se voit promettre la mort. Le Lion envoie un coup sur sa victime mais Shaina s'interpose et tombe dans les bras de Seiya, lui disant que l'autre choix pour une femme démasqué est d'aimer l'homme qui l'a vue. Mais elle sait cet amour impossible et ressent le cosmos de Seiya, certaine que celui-ci peut encore s'élever pour la justice. Elle lui demande pardon avant de s'écrouler.

Aiolia décide de partir, ne voulant pas causer d'autres blessés, mais Seiya en colère, lui reproche d'avoir frapper une femme alors que sa perception est très rapide et le frappe au visage, promettant de le vaincre, quitte à en mourir. Le Lion espère qu'il s'est ainsi soulagé, et est désolé de ne pas avoir vu Shaina et promet de s'occuper d'elle pour qu'elle s'en sorte. Il réprimande Seiya sur le fait que celui-ci ait participé aux Galaxian Wars alors qu'il les savait prohibées, et lui dit que les ordres du Pope et d'Athéna étant sacrés, il lui faudra revenir le tuer. Mais il lui laisse pour l'instant le temps de soigner ses blessures.

Mais trois Silver Saints font alors leurs apparitions, surveillant Aiolia sur ordre du Pope car celui-ci est le frère du traître Aiolos. Excédé, le Lion leur dit de repartir car il va remplir sa mission. Le Silver Saint le raille, lui disant que ce n'est pas l'impression que cela donne avant de se raviser devant le regard de son interlocuteur. Ils vont se charger d'éliminer Seiya, afin de venger leurs camarades disparus. Algethi d'Hercule projette violemment le Saint dans les airs avec le Kornephoros mais celui-ci est réceptionné par Dio de la Mouche qui lui porte son Dead End Fly. Seiya est cette fois rattrapé par Sirius du Grand Chien qui se demande qui va lui porter le coup de grâce, étant donné qu'ils le veulent tous les trois. Seiya sent que la fin est proche, pensant à sa Cloth qu'il n'a pas à proximité... Aiolia ressent alors un puissant cosmos émanant de la chambre de Seiya et se demande qui il peut bien y rester avant de comprendre de quoi il s'agit. De leur côté les Silver Saints décident de jeter le jeune homme dans les airs afin que le plus rapide lui porte un coup fatal. Mais Seiya disparaît subitement alors que la Cloth du Sagittaire apparaît devant eux. Aiolia les met en garde, leur disant qu'ils ne pourront rien faire face à un Gold Saint. Déboussolés, les trois hommes sont terrassés d'un coup par un éclair et Seiya, revêtu de la Gold Cloth du Sagittaire se tient désormais devant Aiolia du Lion.


027 - Le clash contre les Gold Saints

  • 激突 黄金聖衣 - Gekitotsu Gold Saint
Prépublié en plusieurs parties
059 - Dieu ou démon ? (神か悪魔か!? - Kami ka akuma ka ?) , 10 février 1987
060 - Les véritables crocs !! (真の邪!! - Shin no kiba !!) , 17 février 1987
061 - Risque ta vie !! (命をかけて!! - Inochi wo kakete !!) , 24 février 1987
Informations supplémentaires sur l'article de ce chapitre

Seiya, revêtu de la Gold Cloth du Sagittaire, fait face à Aiolia du Lion qui le considère désormais comme son égal. Certain qu'il ne peut plus partir sans rien faire, il dépose Shaina à terre et lance une attaque à la vitesse de la lumière que Seiya évite, s'envolant grâce aux ailes de sa nouvelle Cloth. D'un Pegasus Ryūsei Ken aérien, il envoie son adversaire s'écraser contre la façade l'hôpital. Mais celui-ci se relève et n'ayant plus besoin de retenir ses coups lance son Lightning Bolt. Seiya est défait et le Lion s'apprête à lui porter le coup de grâce au nom du Pope, à qui il obéit car c'est le représentant d'Athéna lorsque quelque chose l'arrête.

A Rodorio, non loin du Sanctuaire, le Pope accompagne un vieillard dans ses derniers instants, en l'apaisant de ses paroles. La famille du défunt le remercie et des enfants chantent sur son passage. Son serviteur est heureux d'être à ses côtés car il apporte paix et amour autour de lui et c'est pour ça que les gens l'apprécient. Le Pope est le digne représentant d'Athéna sur terre.

Au Sanctuaire, le serviteur informe son maître que l'heure de sa communion avec Athéna approche mais celui-ci doit d'abord aller dans la Salle de la purification. Dans la salle, l'homme presque divin est en proie à un conflit intérieur, une partie de son esprit satisfaite de la situation actuelle et l'autre ne pouvant la supporter, car il voudrait tout donner à Athéna. Mais ces deux entités si différents ne font qu'un, l'homme souffrant d'un dédoublement de personnalité. Alors que le serviteur apporte des vêtements au Pope, il entend les râles de ce dernier et se précipite dans la pièce. Mais l'homme qui s'y trouve s'empresse de la tuer, car quiconque a vu son visage et son corps ne peut rester en vie. Il pense ensuite au fait qu'il lui faille accélérer ses plans et se charger de Saori Kido, ou plutôt d'Athéna, qu'Aiolos a sauvé il y a treize ans, avant que l'identité du Pope ne soit découverte.

Saori Kido ordonne à Aiolia de baisser son poing, et celui-ci impressionnée par l'incroyable cosmos qui se dégage de la jeune fille obéit. Cette dernière veut lui faire comprendre que le Pope tient plus du démon que d'un dieu. Le Gold Saint tente de protester mais l'aura de la jeune fille l'en empêche et il reconnaît en elle Athéna. Elle lui dit que son frère Aiolos lui a sauvé la fin il y a treize ans, car le Pope avait tenté de l'assassiner et a ensuite pris le contrôle du Sanctuaire. Treize ans plus tôt. D'un pas hésitant, le Pope, haletant, arrive dans la chambre de la jeune réincarnation de la déesse et pointe une Dague d'Or vers elle. Mais il est brusquement arrêté par Aiolos, qui s'empare du bébé, ne comprenant pas le geste de son supérieur. Devant son obstination, le Saint du Sagittaire le frappe et fait tomber son casque, reconnaissant la personne qui s'y dissimulait. Celle-ci lui dit qu'il doit désormais mourir pour avoir vu son vrai visage. Il expulse d'un coup l'homme et son fardeau avant de déclarer l'état d'alerte dans tout le Sanctuaire, faisant d'Aiolos un traître qui a tenté de tuer Athéna. Le Saint fuit avec le bébé et sa Cloth et finit par rencontrer Mitsumasa Kido, à qui il les confie.

Aiolia est incrédule, tout ce qu'on lui a raconté ne serait que mensonges !

De retour au Japon, Mitsumasa Kido fit maquiller la Gold Cloth comme un pièce d'antiquité achetée en Europe et éleva Saori comme sa petite-fille pendant neuf années, n'éveillant jamais le moindre soupçon de la part du Pope. Il y a cinq ans, sur son lit de mort, le vieil homme révéla la vérité à la jeune fille. Le véritable but des Galaxian Wars étaient de faire venir les Saints pouvant affronter les forces du mal, ainsi que d'attirer lesdites forces vers eux. Mais l'intervention d'Ikki et des Black Saints n'était pas prévue. Prévenu le Pope envoya les Silver Saints pour tuer les Bronze Saints non respectueux des règles du Sanctuaire ainsi que pour détruire le Colisée Graad. Mais entre-temps il eu vent de l'identité de Saori et de la présence de la Gold Cloth, les faisant enlever. Mais ce plan échoua grâce à Seiya et ses amis, et c'est lui, Aiolia que le Pope a désormais envoyé.

Le Saint du Lion est bouleversé, mais néanmoins, lorsque Saori lui dit de se joindre à eux pour détruire le Pope, il demande une preuve, afin qu'il sache si elle est bien Athéna. A sa surprise, la jeune fille accepte de recevoir son attaque, même si elle risque de mourir. Hésitant, Aiolia lance son Lightning Bolt mais Seiya s'interpose et contient la boule d'énergie dans ses mais, reprochant à Aiolia d'utiliser de telles techniques sur une femme. Il lui dit aussi avoir clairement vu le mouvement de son attaque et le Lion comprend qu'il a perçu la vitesse de la lumière. Il voit s'élever au-dessus de Seiya l'esprit de son frère, Aiolos qui lui reproche d'avoir frapper Athéna, qu'il devrait le payer de sa vie. Le cosmos de Seiya croît et il repousse le Lightning Bolt sur Aiolia qui s'écrase brutalement au sol. Le Saint du Lion se relève mais reconnaît sa défaite, contre son frère, Aiolos du Sagittaire, qui continue de protéger Athéna et la justice à travers sa Cloth. Celle-ci se détache du corps de Seiya et se reforme près de Saori. Même si elle ne l'a pas reconnu comme son porteur, la Gold Cloth reconnaît Seiya dans le camp des justes, avec Athéna. Cependant, si il venait à se ranger du côté du mal, la Cloth s'associerait à un autre pour le vaincre.

Le Saint du Lion s'agenouille devant sa déesse et s'excuse. Il repart avec Shaina, Saori lui ordonnant de ne pas mourir, car ils auront besoin de lui. La jeune fille se tourne alors vers Seiya et lui demande si cela l'a convaincu de se battre avec elle. Elle sait que les Bronzes la détestent tous mais elle leur avoue que son grand-père n'a fait que suivre la destinée de son étoile, toit comme Seiya à découvert Pégase, Ikki le Phoenix et les autres également. Ce n'est pas le fruit du hasard mais leur destinée. Lorsque Mitsumasa Kido reçut Athéna, il s'adressa au ciel pour savoir de quelle manière il pourrait défendre la justice et comprit que tel Abraham de l'Ancien Testament, il lui faudrait sacrifier ses cent enfants, même si cela lui vaudra leur haine. Elle demande à Seiya d'arrêter de parler de son grand-père comme d'un être mauvais, car il ne l'était pas et c'est là sa dernière requête. En effet, elle est décidée à aller au Sanctuaire affronter le Pope. Seiya lui dit que c'est du suicide mais Saori y est préparée. Si elle fait cela c'est parce qu'elle suit le destin de son étoile et pour accomplir le bien. La déesse fait ses adieux à Seiya.

Quelques jours plus tard au Sanctuaire, Aiolia cherche à pénétrer dans la chambre du Pope, étalant quelques gardes à terre au passage. Une fois face à l'homme, qui lui demande pourquoi il n'a pas accomplit sa mission, il réclame une audience auprès d'Athéna, et est prêt à se battre s'il le faut. Le Pope argue que la déesse de ne reçoit pas n'importe qui et que l'attitude du Saint du Lion est celle d'un traître, ce qui n'a rien d'étonnant par rapport à son frère. Excédé, Aiolia lui hurle de se taire car il sait maintenant qu'il n'y jamais eu d'Athéna au Sanctuaire, car son frère Aiolos l'a emportée loin d'ici il y a treize ans en la sauvant. Le Pope se met à rire et lui promet la mort, maintenant qu'il connaît la vérité. Sous le regard stupéfait d'Aiolia, ses cheveux changent de couleur et il lance un coup que le Gold Saint ne voit pas venir. Il se relève, prêt à se mesurer à son ennemi. Mais un homme les interrompt, reprochant son comportement à Aiolia, et disant qu'il va prendre la suite du Pope qui n'a pas à se charger des rebelles. Aiolia reconnaît alors Shaka, le Gold Saint de la Vierge !




Help form status4.png
Très incomplet
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2012-10-01 : Image infobox, traduction de la préface (archange), Date de sortie précise, Synopsis du manga, notes, version française + autres versions



Bonus

  • Schéma de la Silver Cloth de Cerbère
  • Schéma de la Silver Cloth du Cocher
  • Tranche: Aiolia du Lion



Références