Espaces de noms

Variantes
Actions

Dieux

De SaintSeiyaPedia
Aller à : Navigation, rechercher

Revenir à Personnages


Rédigé par Archange

Attention, cette page liste des personnages provenant de nombreux canons séparés.

Présentation

Les dieux représentent l'ultime niveau d'existence dans l'univers de Saint Seiya, et la majeure partie des protagonistes sont liés à eux d'une manière ou d'une autre. Leur origine reste inexpliquée dans le manga, mais l'Hypermythe affirme que les "Volontés Divines" auraient été relâchées dans l'Univers lors du Big Bang. Celles-ci seraient l'âme ou l'énergie des Dieux.


Nocopy.jpg
  • Les articles de ce site ont nécessité de nombreuses heures de rédaction. Merci de ne pas en recopier des parties sans autorisation.
  • Many hours were spent on these articles. Please don't copy part or make translations of them without permission. Also, an english version is planned (and maybe a spanish one in a far future), so for the time being, why don't you join us on the English speaking boards?

Dieux grecs

Les dieux grecs sont la principale caste de dieux présente dans l'univers de Saint Seiya (et même la seule qui apparaisse dans le manga original). Leurs pouvoirs se situent bien au delà de ceux des simples mortels.

Chronos

Hypermythe, Next Dimension, The Lost Canvas

L'Hypermythe présente Chronos comme étant à l'origine du Big Bang. Dans Next Dimension, Artémis le désigne comme étant un être qui transcende les dieux[1], et il s'avère capable de mettre aisément à mal Athéna.

Dieux primordiaux

Episode G
Ouranos et Gaia.

Les dieux primordiaux sont la toute première génération de dieux et c'est d'eux que proviennent les Titans ainsi que d'autres divinités. Selon Saint Seiya G, ces dieux possèdent l'Eskatos Dunamis.

  • Gaia, la Terre Mère
  • Ouranos, le Ciel
  • Pontos, le Flot
  • Eros, l'Amour
  • Erèbe, les Ténèbres

Pontos possède une protection nommée Ars Magna, mais l'on ignore si les autres dieux primordiaux en ont également une. Le seul que l'on ait vu combattre est Pontos, qui dominait aisément Aiolia et semblait confiant sur le fait de pouvoir affronter six Gold Saints à la fois, le tout alors qu'il n'utilisait qu'une projection de son corps, ce qui laisse penser que sa puissance est immense. Son sang est de l'Ichor.


Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Seconde génération de dieux

Hécatonchires

Episode G
Hécatonchire.

Les Hécatonchires sont de puissants enfants de Gaia et d'Ouranos, emprisonnés dans le Tartare par leur père qui craignait leur force. Le Titan Japet est capable d'invoquer un Hécatonchire pour combattre sous ses ordres.

Titans

Episode G
Titans.

Les Titans sont les enfants de Gaia et d'Ouranos. Leur meneur est Cronos, le plus jeune d'entre eux. Celui-ci combattit son père, le tyrannique Ouranos, afin d'aider Gaia, puis prit sa place en tant que dieu suprême une fois la victoire acquise. Les Titans possèdent des Sômas, artefacts qui leur ont été offerts par Gaia et qui servent à la fois d'arme et d'armure. Aucun Titan n'a été vu à pleine puissance dans Saint Seiya G, mais même dans cet état leur force est bien supérieure à celle des Gold Saints, qui sont forcés de se surpasser et d'accomplir des miracles pour les combattre. Tous les Titans possèdent originellement l'Eskatos Dunamis. Ils furent tous vaincus et en majorité emprisonnés dans le Tartare lors de la première Titanomachie. Le sang des Titans est le bleuté Ichor qui leur prodigue une vie éternelle.

La seconde génération de Titans est aussi présente avec Prométhée, fils de Japet et de Thémis. Cette dernière fait à un moment mention d'Atlas pour illustrer une action de Shura, mais on ignore si il est ou non son fils comme dans la mythologie grecque.

Géants

Episode G, Gigantomachia
Zugilos

Les Géants sont les enfants de Gaia. Dans l'univers de Saint Seiya, deux clans de Géants sont à distinguer, ceux au service de Cronos, et ceux vénérant Typhon. Les Géants ne sont pas aussi puissants que les "véritables" dieux et semblent plutôt n'être que des créatures surhumaines, sans aucune capacité à régner sur certains domaines. Leur Cosmos n'a également rien de comparable. En règle générale, ils semblent se situer au niveau des Gold Saints, voire même en dessous.


Géants (neuf gardes divins)

Episode G

Ce clan de géants présent dans Saint Seiya G est au service des Titans au 20ème siècle, mais on ignore si ils ont participé ou non à la Gigantomachie. Contrairement aux Géants de Gigantomachia, ils sont considérés comme des divinités, et le fait qu'ils servent Cronos depuis les âges mythologiques semble montrer qu'ils ne craignent pas de mourir de vieillesse.


Géants de Typhon

Gigantomachia
Gigas (frères de Typhon)

Selon l'Hypermythe, ces géants ont participé à la Gigantomachie, qui les opposa aux dieux Olympiens. Leur protections sont nommées Adamas. Ce sont les frères aînés de Typhon. Contrairement à Typon, qui est un dieu à part entière, ces Géants ne sont pas des êtres divins et peuvent mourir de vieillesse.

Nouveaux Gigas (fils de Typhon)

Ces 3 Géants sont les fils de Typhon et d'Echidna. L'exacte étendue de leurs capacités divines reste obscure.

Typhon

Episode G, Gigantomachia
Typhon

Typhon, cité dans Saint Seiya G et Gigantomachia, est désigné comme l'arme ultime créée par Gaia afin de se venger des Olympiens qui avaient emprisonné les Titans. Typhon a effectivement mis tous les dieux en déroute. Il a engendré de nombreux monstres avec sa compagne Echidna.



Autres enfants de dieux primordiaux

Episode G


Troisième génération de Dieux

Dieux Olympiens

Toutes oeuvres
Dieux Olympiens.

Les douze dieux olympiens sont en grande partie les enfants des Titans Cronos et Rhéa. Zeus les a menés lors de la Titanomachie, puis est devenu le nouveau dieu suprême après avoir vaincu les Titans. Il s'est mis à régner sur les cieux et la Terre tandis que Poséidon prenait le contrôle de la mer et qu'Hadès établissait les Enfers. Plus tard, Zeus a mystérieusement disparu après avoir confié la Terre à sa fille Athéna. À en juger par les démonstrations de force d'Athéna, Hadès ou Poséidon, la puissance des Olympiens atteint un niveau qui condamne tout mortel tentant de les combattre à la défaite. Selon Callisto, Zeus est effectivement le plus puissant des Olympiens, suivi de Poséidon et d'Hadès, tous deux à égalité[2].

La liste suivante est celle proposée par le Taizen. Il faut bien remarquer que le Taizen la présente comme étant "la liste la plus couramment admise dans la mythologie", et par conséquent rien ne dit que la liste définitive de Saint Seiya, le jour où elle sera révélée, soit exactement la même. Zeus, Poséidon, Hadès, Athéna sont confirmés par le manga original, et Artémis ainsi qu'Apollon le sont dans Next Dimension.

Dans Saint Seiya G, la présence d'Ichor de l'Athéna mythologique au Sanctuaire semble indiquer que ces dieux possèdent aussi ce sang bleu dans leurs véritables corps, mais ce concept ne reste utilisé que par Megumu Okada. Cronos prétend aussi vouloir s'approprier l'ichor de Zeus. Aucun détail concernant le sang des dieux n'est fourni dans le manga original.

  • La résidence de Zeus et d'Artémis (ainsi que peut être d'autres Olympiens) est l'Olympe. Poséidon réside dans son Sanctuaire sous-marin, Hadès à Elysion, et Athéna sur Terre.


Kamuis

Le Taizen montre l'image d'un dieu que l'on peut supposer être Zeus avec sa Kamui (au vu des motifs de foudre), mais la légende de l'image dit juste "Il est possible que le futur nous révèle l'apparence des dieux portant leurs Kamuis, mais pour l'instant on ne peut que se contenter d'imaginer à quoi ils pourraient ressembler".

神衣(カムイ) - kamui, litt: 神: dieu, 衣: vêtement

Les Kamuis sont, selon Hypnos, les protections portées par les Douze dieux de l'Olympe qui en possèdent chacun une et elles constitueraient ce qui existe de mieux en terme de protections. Aucune Kamui n'est vue dans le manga, mais les God Cloths en seraient très proches.


Autres dieux grecs non olympiens

Hypnos

De nombreux autres dieux sont présent dans Saint Seiya, mais leurs niveaux de puissance varient grandement et certains comme Arès seraient donc à priori aussi puissants que les Olympiens, tandis que d'autres comme les dieux des rêves semblent moins puissants que des mortels tels que les Juges des Enfers de l'armée d'Hadès.

Arès

Arès, le dieu de la Guerre, est mentionné au début de Saint Seiya et dans l'Hypermythe. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce n'est pas un Olympien. L'Hypermythe dit qu'il a mené une Guerre Sainte qui fut terrible pour l'armée d'Athéna.

Arès est mentionné dans Saint Seiya ~ The Lost Canvas par Krest de Koh-i-Noor qui l'a autrefois affronté. Une image du dieu apparaît et l'on peut y découvrir une armure composée de pointes démesurées à l'instar du Grand Pope de l'anime.

Hypnos et Thanatos

Ces dieux jumeaux qui règnent respectivement sur le Sommeil et sur la Mort sont au service d'Hadès. Ils sont largement plus puissants que des Gold Saints, mais inférieurs à des humains dotés de God Cloths. Vu que ces mêmes humains sont impuissants face à Hadès, on peut aisément prendre conscience du fossé qui les sépare de celui-ci.

Les dieux des rêves

The Lost Canvas

Oneiros, Morpheus, Ikelos, Phantasos et Phobetor sont les fils et frères d'Hypnos qui régissent les rêves. Ces dieux semblent un peu moins forts que les Juges des Enfers qui ne sont pourtant que des mortels.

Kairos, dieu du Temps

The Lost Canvas

Dans Saint Seiya ~ The Lost Canvas, Kairos est le frère cadet de Chronos ce qui devrait théoriquement en faire un dieu primordial. Il règne également sur le Temps, mais a été scellé par Chronos et est forcé de se réincarner continuellement en tant qu'humain. On ne le voit jamais libéré de ses sceaux, ce qui rend une estimation de puissance réelle difficile. Dans sa forme scellée, Kairos semble cependant supérieur à un Gold Saint si l'on considère qu'Aspros a bénéficié d'un grand nombre d'heureuses coïncidences en sa faveur lors de son combat.

Eris

Films de Saint Seiya
Saintia Shō

Déesse de la Discorde. Dans les films, la flèche d'or du Sagittaire suffit à l'abattre.

  • Eris dans les films
  • Eris dans Saint Seiya ~ Saintia Shō

Phoebus Abel

Films de Saint Seiya

Dieu solaire effacé de l'Histoire. La flèche d'or du Sagittaire suffit à l'abattre.

Pallas

Omega

Déesse de l'Amour, ayant d'étroits liens avec Athéna depuis les âges mythologiques et qui voue à cette dernière une haine farouche. En effet, Pallas considérait Athéna comme sa soeur mais s'est opposée à elle quand cette dernière s'est éprise des humains. Une opposition vaine qui se solda par sa mort, éliminée par Athéna elle-même.


Dieux non grecs

Apophis

Dans l'univers canon de Saint Seiya, aucune divinité non-grecque n'apparaît directement dans l'histoire. Thanatos mentionne cependant Cupidon, un dieu romain, alors qu'il demande à une nymphe si c'est ce dernier qui essayait de jouer avec elle (cela dit, la grammaire japonaise ne permettant pas de savoir si un pluriel ou un singuleir est utilisé, il peut tout autant s'agir de Cupidon que des "Cupids" ou "Cupidos", ces petits angelots qui décorent les églises, en ce cas il pourrait s'agir de l'équivalent masculin des nymphes).

On peut remarquer que les religions existent bien, et ainsi le dieu chrétien est vénéré dans les cathédrales et les gens lui font des prières, mais il n'est pas possible de dire si ce n'est pas en fait un dieu grec sous un autre nom, ni même si il existe réellement. Il est aussi fait mention de Bouddha, mais là encore il est possible de soulever les mêmes interrogations (Shaka discute-t-il réellement avec lui ?), et voir si le Bouddha de Saint Seiya est effectivement un dieu ou juste un homme élevé au Huitième Sens.


L'Hypermythe survole rapidement la question des mythes non grecs en expliquant que toutes les divinités à travers le monde sont des manifestation du Big Will dans des corps humains, et que par conséquent tout est rattaché à la genèse du monde expliquée par cet Hypermythe, même lorsqu'il s'agit de mythologies n'ayant à priori aucun rapport avec la mythologie grecque.


L'anime, l'Episode G, The Lost Canvas, et Omega n'hésitent en revanche pas à introduire une multitude de divinités issues d'autres panthéons.


Apophis

Episode G
Panthéon égyptien. Surveille la tombe dans laquelle est emprisonné Pontos et a Hypérion scellé en lui.


Hakuryū

The Lost Canvas
Chine. Divinité qui règne sur la Nature.


Lucifer

Films de Saint Seiya
Panthéon chrétien. Ange déchu et fils de Dieu. Il commande les quatre Anges Déchus.


Beelzebub, Astaroth, Eligor et Moa

Films de Saint Seiya
Panthéon chrétien. Anges déchus au service de Lucifer, qui sont considérés comme des divinités selon le diagramme du pamphlet du Tenkai-hen.


Mars

Omega

Panthéon romain. Dieu de la guerre, gardien de la planète Mars et principal antagoniste dans Saint Seiya Omega.

Bacchus, Vulcain, Diane et Romulus

Omega

Panthéon romain. Dieux de la guerre servant de garde rapprochée du dieu Mars.

Odin

Saint Seiya TV 1986

Panthéon nordique. Dieu auquel obéissent les God Warriors.


Quetzalcoatl et Tezcatlipoca

The Lost Canvas
Panthéon maya. Dieux venus purifier la Terre.

Abzu

Omega

Panthéon mésopotamien. Dieu des ténèbres.

Saturne

Omega

Dieu du temps ayant effacé ses souvenirs afin d'observer l'humanité. Il finit par retrouver la mémoire et reprendre sa forme initiale grâce à l'aide de son subordonné.

Notes


Théories et suppositions sur le Big Will, la "Volonté Divine"

Big Will 01.jpg

L'Hypermythe explique que ces Volontés Divines sont devenues des astres, et que sur l'un d'entre eux, la Terre, apparurent Gaia, puis Ouranos et Pontos. Pourtant, l'ouvrage affirme l'existence de ces dieux mais dit aussi que plus tard des humains capables d'accueillir en eux le Big Will sont apparus, les trois premiers d'entre eux étant Zeus, Poséidon et Hadès, qui sont alors devenus des dieux. Il est cependant aussi précisé que « Zeus est en principe le fils de Cronos », ce qui normalement prouverait sa nature divine.


Premièrement, est ce que le Big Will est une condition nécessaire pour être un dieu ? L'absence de mention concernant les dieux primordiaux et Cronos laisse penser que non. Le Big Will pourrait alors être une sorte de pouvoir particulier aux générations de dieux Olympiens et à leurs descendants. Notons que dans Saint Seiya G, les Dieux Primordiaux et Titans utilisent l'Eskatos Dunamis, et les paroles de Pontos laissent penser que ce pouvoir leur est exclusif. Il est cependant assez probable que ce ne soit qu'une coïncidence non voulue par Okada, mais cela a toutefois le mérite de poser la possibilité du Big Will en tant qu'énergie d'une nature différente de celle des précédentes générations de Dieux.


Le deuxième point concerne les origines de Zeus,Poséidon et Hadès. Faut il considérer que les enfants de Cronos ne sont pas directement nés en tant qu'êtres divins ? Ont-ils eu besoin de s'éveiller à la divinité ? Qui plus est, l'Hypermythe semble dire qu'il s'agissait d'humains quelconques à travers le monde, alors que Cronos était pourtant évoqué dans un passage précédent. Ce point permet de formuler une seconde théorie selon laquelle l'éveil au Big Will de ces humains ne serait pas la naissance des trois dieux, mais plutôt le récit de leur première incarnation dans des hôtes humains. Dans cette conception, le Big Will ne serait donc pas une énergie mais l'âme des dieux. Zeus, Poséidon et Hadès auraient donc existé d'une manière "différente" sous forme de Big Will ou avec leurs vrais corps divins, et ce seraient les premiers dieux qui seraient parvenus à se manifester dans des hôtes humains, hôtes leur offrant un corps terrestre vénéré par les autres humains.


Cette interprétation du Big Will a le mérite de rendre les choses cohérentes. En effet, même les récits de Saint Seiya G pointent vers le fait que les Titans et les Dieux Primordiaux utilisaient leur véritables corps, sans hôtes humains. Zeus, Poséidon et Hadès seraient bien nés de Cronos avec des corps divins, mais seraient tout simplement les premiers à être parvenus à manifester leur conscience et leur pouvoir dans des êtres humains. Cela rejoint aussi complètement le sens même de "Volonté Divine" et cette théorie semble donc plus solide que celle qui considère le Big Will en tant qu'énergie seule.


Références

  1. Next Dimension, Chapitre 016
  2. Next Dimension, Chapitre 015

Revenir à Personnages