Espaces de noms

Variantes

Luco de la Dryade

De SaintSeiyaPedia
Aller à : Navigation, rechercher
Luco de la Dryade
Luco face.jpg
Luco de la Dryade
Nom japonais (kana) 天立星 ドリュアスのルコ
Nom japonais (romaji) tenritsusei doryuasu no ruco
Camp Hadès
Groupes Armée d'Hadès, Spectres
Protection Surplis
Totem Dryade
Étoile maléfique Etoile céleste levée
Caractéristiques
Sexe Masculin
Doublage
Article rédigé par Archange.

Luco de la Dryade (天立星 ドリュアスのルコ - tenritsusei doryuasu no ruco) est le frère cadet de Lugonis des Poissons. Cet homme à la réputation de guérisseur miraculeux s'éveille en tant que Spectre et combat Albafica des Poissons. Ce personnage n'apparaît que dans Saint Seiya ~ The Lost Canvas.

  • Autres noms possibles
Pays Type Nom Notes
Flag icon usa-small.gif USA Correct Dryad Luco, the Heavenly Standing Star
Flag icon france-small.gif France Éditeur officiel : incorrect Luco de la Dryade, de l'étoile céleste principale TLC Manga (Kurokawa)
Nocopy.jpg
  • Les articles de ce site ont nécessité de nombreuses heures de rédaction. Merci de ne pas en recopier des parties sans autorisation.
  • Many hours were spent on these articles. Please don't copy part or make translations of them without permission. Also, an english version is planned (and maybe a spanish one in a far future), so for the time being, why don't you join us on the English speaking boards?

Biographie

Saint Seiya - The Lost Canvas

Guérir le sang des Poissons

Luco.

Luco, guérisseur herboriste, cherche inlassablement un moyen de définitivement soigner le sang empoisonné des Saints des Poissons, afin de venir en aide à son frère aîné Lugonis. Luco ignore cependant que Lugonis ne regrette pas la voie qu'il a choisi et ne souhaite pas être guéri.

Un jour, Luco trouve un bébé dans un champ et décide de l'élever, tout comme Lugonis avait lui-même recueilli un bébé des années plus tôt[1].

Pefko

7 ans avant la Guerre Sainte

Lugonis meurt en transmettant le titre de Saint des Poissons à Albafica.

Dans les années suivantes, Luco continue ses recherches sur son île et sa réputation en tant que guérisseur grandit. Pefko, le bébé qu'il avait recueilli, reste l'aider en tant qu'apprenti.

Dryade

?? ans avant la Guerre Sainte.

Création de gardes et de servantes.

L'étoile maléfique en Luco s'éveille et il devient le Spectre de la Dryade. Au lieu de ses herbes médicinales habituelles, il se met à utiliser un muguet provenant des Enfers, capable de changer les humains en soldats d'Hadès. Pour Luco, le seul remède parfait pour tout guérir est de faire de ces gens des résidents des Enfers. Les fausses capacités de guérison de ces muguets le font passer pour un sauveur miraculeux, et nombre de malades et blessés se rendent sur son île dans l'espoir d'être sauvés. Luco crée ainsi nombre de soldats, bien qu'il remarque au fur et à mesure une diminution de leur qualité.

Pefko s'inquiète cependant de voir ces étranges fleurs et jure aux habitants de l'île avoir aperçu des Spectres rôder la nuit, bien que personne ne veuille le croire. Le jeune garçon prend la fuite afin d'aller demander de l'aide au Sanctuaire.


Pefko finit par revenir sur l'île accompagné d'Albafica, le Saint des Poissons. Luco, dans ses habit civils, accueille le Gold Saint aimablement, en se faisant passer pour un homme bon. Il sauve ainsi une malade à priori incurable et reçoit les louages de tous les gens venus quérir son aide sur cette île, sous les yeux admiratifs d'Albafica, à qui le visage de Luco a rappelé son maître, Lugonis.


Luco proposant le salut à Albafica.

Luco, toujours aussi aimable, s'entretient avec le Saint sur la raison de cette visite. Albafica, venu car le Pope avait senti une étoile maléfique, déclare qu'on lui avait signalé un problème mais que ce doit être une erreur, car tout va bien. Luco dit alors avoir compris le trouble et propose de guérir le sang toxique des Poissons. Albafica, hésitant, le suit près d'un champ de muguet. Le Saint s'évanouit alors sous l'action des fleurs, puis Luco le transporte dans une petite hutte.


Le Saint pleure dans son sommeil en rêvant de Lugonis. À son réveil, Luco lui révèle être le frère cadet de Lugonis, et avoir cherché un remède pour le sang des Poissons. Albafica, prisonnier de sa solitude et plein de remords d'avoir tué son maître, est sur le point d'accepter, tandis que Luco lui dit de rester une nuit de plus pour réfléchir à cela si nécessaire. En plein milieu de la nuit, Pefko urge Albafica de prendre le fuite. Lors de leur course nocturne, le jeune garçon montre au Saint ce qui arrive aux gens "guéris" par Luco : tous se transforment en soldats d'Hadès. Pefko, désespéré, regrette que les herbes qu'il a mélangées aux faux remèdes de Luco n'aient pas été en mesure de contrecarrer ça.

Luco, qui comprend maintenant pourquoi les nouveaux soldats étaient de qualité moindre, se montre et traite Pefko d'ingrat. Il attaque le jeune garçon avec des arbres, mais Albafica sauve Pefko. Luco, en Surplis, se montre alors sous sa véritable forme : Luco de la Dryade, l'étoile céleste levée.


Pefko s'interposant entre Albafica et Luco.

Le Spectre explique que pour lui, le seul véritable remède à tous les maux est de faire de ses patients des résidents des Enfers. Pefko, qui refusait de croire que le Spectre et son maître Luco étaient la même personne, finit par se rendre à l'évidence en larmes : Luco est bel et bien devenu fou. Albafica, en colère, rejette cette fausse idée du Salut, et s'en veut d'avoir pu croire que Luco et Lugonis avaient la moindre chose en commun. Luco l'attaque avec des arbres, que le Saint détruit avec ses Piranhan Roses. Albafica envoie alors ces mêmes roses noires sur Luco, mais le Spectre utilise ses pouvoirs de Dryade pour les contrôler et les renvoie sur le Saint avec son Curse of Lily. Les tiges épineuses des roses grandissent et enserrent Albafica, déchirant sa chair de toutes parts. Luco signale aussi au Saint qu'il ne devrait pas bouger, car son sang toxique risque d'éclabousser Pefko. Ce dernier s'interpose pourtant entre les deux hommes, prêt à protéger Albafica au dépend de sa propre sécurité. Luco attaque, mais Albafica se dépêche de recouvrir Pefko de sa cape afin que celui-ci ne soit pas éclaboussé par son sang et le met en sécurité. Il remercie Pefko, mais lui demande cependant de s'écarter, car il va en finir avec Luco.


Albafica ajoute qu'il ne peut pardonner à Luco la manière dont celui-ci piétine les sentiments de son disciple. Le Spectre lui répond que les disciples ne sont que les outils de leurs maîtres, et insinue même que Lugonis n'aurait ramassé Albafica que dans le but de créer un successeur, sans aucune véritable affection. Albafica refuse de croire une telle chose, mais Luco n'en a que faire. Pour lui, Albafica est maintenant impuissant : ses bras brisés l'empêchent de lancer ses roses, et le champ de muguet infernal dans lequel ils sont neutralise toute forme de poison. De nombreux troncs d'arbre enserrent le Gold Saint et finissent par le recouvrir complètent. Cependant, Luco remarque une étrange brume rouge, et tout le muguet tourne à l'écarlate tandis que le bois des arbres pourrit. Albafica, dégagé de l’étreinte végétale, explique que c'est du à son sang toxique, un précieux sang que lui a légué Lugonis. L'effet antidote du muguet et le poison du sang des Poissons se sont mutuellement neutralisés, et les pousses de muguet devenue rouges de sang ne sont plus que de simples fleurs.

Albafica lance son Crimson Thorn sur Luco tandis que l'image de Lugonis apparaît à côté du Saint. Luco meurt, transpercé de multiples aiguilles de sang empoisonnées.

Albafica reste regarder Pefko, qui court vers le corps de son maître.

Drama CD

Une étrange rencontre.

Dans le drama, Luco n'est pas un guérisseur célèbre, et n'a aucun de lien de parenté avec Lugonis, bien qu'ayant une certaine ressemblance physique avec lui. Il n'a pas non plus de disciple et l'histoire concernant les conversions d'humains est absente.


Albafica rencontre Luco un peu par hasard alors qu'il vient sur l'île des guérisseurs afin d'enquêter sur une étoile maléfique. Albafica ressent un malaise en pénétrant dans un champ de muguet, et à son réveil il trouve Luco, en civil, qui fait mine de le soigner. Luco propose à Albafica de guérir son sang empoisonné. Le Saint hésite et finit par refuser en se souvenant de son passé avec son maître Lugonis. Luco dévoile alors sa nature de Spectre de la Dryade et attaque Albafica. Le Saint envoie ses Piranhan Roses, mais le champ de muguet dans lequel ils se trouvent neutralise toute forme de poison, ce qui rend inefficaces les roses rouges et noires des Poissons. Luco blesse Albafica avec son Earth of Lily (ou Oath of Lily). Le Saint utilise alors son sang pour lancer le Crimson Thorn et parvient à abattre Luco en injectant ainsi le poison directement dans son corps.



Help form status3.png
Incomplet
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2012-10-01 : Finaliser (archange)

Interactions

  • Cliquez sur un portrait pour vous rendre sur la fiche de ce personnage.


Lugonis Albafica Luco PefkoStS diag luco.jpg
À propos de cette image

Techniques de combat et capacités


test:1

Utilisé Non-présent Non-utilisé Cas particulier Noté Non-noté
Personnage absent Utilisé. Ne possède pas cette attaque dans ce média. Possède cette attaque, mais ne s'en sert pas. Cas particulier, détails sur la page du personnage. Présent sur la fiche. Absent de la fiche.
Manga Série TV OAV Hadès Films Outside story Manga Manga Manga OAV Roman TV Manga Manga
Saint Seiya Episode G Next Dimension The Lost Canvas Gigantomachia Omega Saintia Shō
Curse of Lily Sp attack sem res0.png Sp attack sem res0.png
Cosmo Special Taizen Galaxian Encyclopedia
Curse of Lily


Curse of Lily

Curse of Lily
カース・オブ・リリー - kāsu obu rirī

Luco de la Dryade se sert de cette technique contre Albafica après avoir utilisé son contrôle végétal pour stopper les Piranhan Roses et les renvoyer vers le Saint. Du muguet des Enfers se met à pousser en abondance et accompagne les roses noires vers Albafica. Les tiges des roses poussent et enserrent le Saint, tout en s'infiltrant dans les interstices de sa Cloth pour déchirer sa chair.

  • Le nom signifie "Malédiction du muguet".
  • Dans le drama CD, le nom était "Earth of Lily" (Terre de muguet) ou "Oath of Lily" (Serment du muguet), et l'effet n'était pas décrit.
Article de référence: Curse of Lily


Autres capacités

Luco entouré d'écorces acérées.

Manga

Luco est capable en tant que Dryade de contrôler toutes herbes, arbres ou fleurs. Les arbres sous son contrôle se tordent ainsi afin d'attaquer ses cibles ou les enserrer, et Luco se montre capable de dominer les roses d'Albafica et de les retourner contre lui.

Le muguet des Enfers cultivé par Luco guérit apparemment les malades en journée, mais une fois la nuit tombée, ceux-ci se transforment en gardes squelettes (ou en servantes masquées pour les femmes). Qui plus est, les propriétés d'antidote de ce muguet neutralisent n'importe quel poison, rendant même inefficaces les roses d'Albafica. Cette capacité est de même force que le sang d'Albafica, car les effets contraires s'annulent l'un l'autre lorsqu'Albafica verse son sang sur les fleurs.

Drama

Luco ne montre pas de capacité à contrôler les végétaux, et son muguet ne convertit pas les humains en serviteurs d'Hadès.

Références et mythologie

Dryade par Evelyn de Morgan.

Dans la mythologie grecque, les dryades (grec: Δρυάδες au pluriel, Δρυάς au singulier) sont des esprits protecteurs des arbres et des forêts. Ces nymphes avaient l'apparence de très belles jeunes filles résidant dans les forêts. En grec, "drûs" signifie "chêne", les dryades étant à la base les nymphes des chênes. Les dryades dansaient autour de leur chêne protecteur, mais la mort de cet arbre n'entrainait pas la disparition des dryades. En revanche, les hamadryades étaient elles fermement liées à leur chêne et ne survivaient pas à la mort de celui-ci.

Ces créatures timides étaient les amies de la déesse Artémis. Les dryades aidaient parfois les voyageurs perdus, ou jouaient des tours, mais certaines pouvaient cependant tuer les gens hostiles à la forêt. Les dryades sont souvent représentées dans l'art comme de belles jeunes femmes nues portant une couronne d'écorce de chêne et tenant des branches. La partie inférieure de leurs corps ressemble à un tronc.

Ce sont des dryades qui gardaient la Pomme d'Or du Jardin des Hespérides dans la mythologie grecque. Eurydice, femme d'Orphée, était une dryade.

  • Le Surplis de la Dryade comporte de nombreux pans d'écorce qui dépassent à divers endroits, et Luco utilise principalement des arbres pour mettre en œuvre ses capacités d'attaque.
Muguet.

Le muguet est une plante très courante dans les régions tempérées, fleurissant au printemps et constituée de grappes de clochettes blanches très odorantes. Il s'agit aussi d'une plante hautement toxique, capable de provoquer nausées et crises cardiaques. Le muguet est parfois utilisé comme plante médicinale (à petit dose) par les herboristes. Dans le langage des fleurs, le muguet symbolise le retour de la joie, et dans la religion chrétienne, le muguet est un signe du retour du Christ.

  • Il se peut que le choix du muguet (en plus de son utilisation en tant que remède), soit là pour faire le parallèle entre Luco, qui est perçu par ses patients comme un sauveur, un homme capable de miracles, et la signification chrétienne du retour du Messie.


  • Le nom de Luco provient probablement de la ville "Luco dei Marsi". Le nom de cette ville de la province d'Aquila provient d'une forêt voisine nommée "Lucus Angitiae", signifiant "Le bois sacré d'Angitia". Angitia était une sorcière assimilée à Circé. Selon la légende, les habitants étaient réputés pour leurs antidotes contre le venin des serpents.
  • En Gaélique ancien, Luco signifierait également "bois sacré"[2].
  • Il ne semble pas y avoir de lien fort avec l'étoile céleste levée. Dans le roman Suikoden, le personnage Dong Ping est associé à cette étoile.


Luco du Mushmahhu dans le livret du DVD 5.
Mushmahhu dans Dragon Collector.

Le livret du DVD 5 de la Saison 2 des OAVs de Saint Seiya ~ The Lost Canvas révèle qu'à l'origine, Luco de la Dryade, l'étoile céleste levée, était supposé être : Luco du Mushmahhu, l'étoile céleste levée (天立星 ムシュマッヘーのルコ, teritsusei musshumahhē no ruco). Le croquis précise que les cous situés dans son dos pouvaient s'allonger afin que les gueules infligent des morsures venimeuses à leurs victimes, méthode de tuer préférée de Luco. Teshirogi explique aussi qu'il s'agit d'un serpent à 7 têtes de la mythologie babylonienne. Bien que la créature existe dans la mythologie, Teshirogi semble s'être inspirée du design du Mushmahhu provenant du jeu "Dragon collector".

Dans la mythologie Babylonienne, Tiamat, la déesse primordiale représentant l'eau salée, était une créature de Chaos qui donna naissance aux dieux en s'accouplant avec Apsu, l'eau pure. La genèse du monde est ainsi décrite dans l'Enuma Elish, un ancien texte babylonien. Le dieu Enki en vint cependant à penser, à juste titre, qu'Apsu, peu satisfait du chaos crée par sa descendance, allait chercher à abattre les nouvelles divinités. Enki pris alors l'initiative d'abattre Apsu, ce qui déclencha la colère de Kingu, un de ses fils. Kingu alla informer Tiamat de ceci, et la déesse engendra une pléthore de monstres (serpents de mer, dragons, homme-scorpion, démons...) afin de venger la mort d'Apsu. S'en suivit une guerre entre dieux au terme de laquelle Marduk parvient à tuer Tiamat (ainsi que les 11 monstres qu'elle avait créé) et devint le dieu suprême. Il trancha Tiamat en deux, faisant de ses côtes les voûtes de la terre et des cieux, de ses yeux les sources du Tigre et de l'Euphrate, et de sa queue la Voie lactée.


Bien que Tiamat soit souvent dépeinte comme un serpent ou un dragon dans les imageries modernes, l'Enuma Elish et les textes anciens restent vagues à ce sujet, et les créatures reptiliennes ne sont qu'une partie de ses enfants. Le jeu de rôle Donjon et Dragons a aussi inventé en 1970 une apparence de dragon à 5 têtes pour leur Tiamat, représentation devenue populaire à notre époque.


Les 11 monstres crées par Tiamat (sources: Arcanumaxiom, Noosphere) :

  1. Mushmahhu : "serpent suprême". Un dragon-serpent à 7 têtes qui sera plus tard la base du mythe de l'hydre de Lerne.
  2. Mushbashmû : serpent cornu venimeux
  3. Mushhushu : un dragon à tête de lion. Aussi nommé Sirush.
  4. Mushassu : dragon serpent
  5. Ushumgallu : serpent géant à deux pattes
  6. Lahamu
  7. Uridimmusus
  8. Girtabilli : un homme-scorpion
  9. Ugallu : créature de tempêtes
  10. Umu Dabrutu : un démon régnant sur les orages et tempêtes.
  11. Kulillu : une sorte de bison
Mushmahhu.
  • L'intention de base était visiblement de faire un duel de poison entre Albafica et le Mushmahhu. Il se peut que le plan ait été changé car au fond, le déroulement du combat aurait probablement été une redite de l'affrontement Niobé / Albafica, à savoir que le Spectre aurait été tué parce qu'Albafica possède un poison supérieur. Avec la Dryade en revanche, Albafica se retrouve dans une situation où ses techniques sont neutralisées, plutôt que d'être en train de se battre avec quelqu'un possédant les mêmes caractéristiques que lui.

    Design

  • Le Surplis de Luco est assez particulier, car il comporte une sorte de couronne d'écorce descendant jusqu'aux jambes. Les avant-bras sont parsemés de motifs de fleurs.


Constat global

Luco et ses patients.

Luco est un Spectre disposant d'une mise en scène inhabituelle dans Saint Seiya ~ The Lost Canvas, car le temps consacré à le montrer en civil et à introduire son histoire est bien plus important que celui consacré à son combat en tant que Spectre. Le personnage que montre Teshirogi semble être devenu ainsi par échec d'être un guérisseur parfait, après des années consacrées à chercher un remède pour le sang des Poissons. Ironie du sort, Lugonis ne désirait pas être guéri de ce sang, et il aurait peut-être mieux fait de le dire à Luco.

L'histoire présente en tout cas un parallèle intéressant entre Lugonis-Albafica et Luco-Pefko, avec d'une part un maître qui offre avec réticence un don dangereux au disciple qu'il aime, et d'autre part un maître qui ne conçoit son disciple que comme un outil qui poursuivra à sa place les objectifs qu'il ne pourra atteindre. Les deux disciples en question ont aussi tous deux été trouvés dans des champs, abandonnés par leurs parents.

Notes

  • Le nom du Surplis de Luco n'est pour une fois pas en anglais ("Dryad Luco"), mais en grec ("Dryas Luco").
  • Même si Lugonis et Luco sont établis en tant que frères dans le manga, il n'est pas précisé si ce sont des jumeaux ou non.
  • Dans le CD Drama, Lugonis et Luco ont le même seiyuu. En revanche, le drama ne précise pas s'ils sont frères, et l'histoire laisse même entendre que Luco a juste un air de ressemblance avec Lugonis sans forcement avoir de lien de parenté.


Produits dérivés

Aucun produit dérivé pour ce personnage n'a pu être trouvé par la recherche automatique. Peut-être qu'aucun produit n'existe, ou bien la page du produit n'a pas encore été créée dans ce wiki.


  • Aucun produit dérivé officiel centré sur ce personnage.


Combats

Données des combats récupérées automatiquement sur les pages de Récits. Une absence de résultats signifie qu'aucun combat n'a été mené, ou alors que les pages de récits sont incomplètes.


Saint Seiya - The Lost Canvas
# Début Fin Issue
000G002 TLC Gaiden 007 TLC Gaiden 008 Victoire d'Albafica Albafica Versus Luco




Personnages affiliés au "totem" Dryade


La requête automatique n'a pas trouvé d'autres personnages liés au "totem" Dryade.


Liens externes

Références

  1. Lugonis meurt alors qu'Albafica a 16 ans. Comme Albafica a 23 ans lors de la Guerre Sainte, Lugonis meurt donc 7 ans avant cette guerre. Étant donné que Pefko semble avoir plus de 7 ans, Luco a du trouver le bébé alors que Lugonis était encore en vie
  2. Parisiana