Espaces de noms

Variantes

Pharaoh du Sphinx

De SaintSeiyaPedia
Aller à : Navigation, rechercher
Pharaoh du Sphinx
Pharaoh face.jpg
Pharaoh du Sphinx
Nom japonais (kana) 天獣星 スフィンクスのファラオ
Nom japonais (romaji) tenjūsei sufinkusu no farao
Camp Hadès
Groupes Armée d'Hadès, Spectres
Protection Surplis
Totem Sphinx
Étoile maléfique Etoile céleste de l'animalité
Caractéristiques
Sexe Masculin
Taille 178
Poids 69
Age 18
Date de naissance 19 novembre
Signe Scorpion
Lieu de naissance Égypte
Groupe sanguin O
Doublage
Article entièrement rédigé par Archange. Bio par Alain.

Pharaoh du Sphinx, l'étoile céleste de l'animalité (天獣星 スフィンクスのファラオ - tenjūsei sufinkusu no farao) est un Spectre qui garde la Deuxième Prison des Enfers en compagnie de Cerbère et était le musicien attitré d'Hadès jusqu'à ce que Orphée le remplace, ce qui a alors créé chez lui une forte rancœur envers ce Saint. On le voit également dans Saint Seiya ~ The Lost Canvas en tant que gardien de la porte du Lost Canvas.

  • Autres noms possibles
Pays Type Nom Notes
Flag icon france-small.gif France Correct Pharaon du Sphinx Version francisée
Flag icon france-small.gif France Éditeur officiel : correct Pharaon du Sphinx (étoile céleste de la bête) Sts Manga (Kana : Normal), StS OAV (AB Production)
Flag icon france-small.gif France Éditeur officiel : correct Pharaon de l'étoile bestiale de Sphinx TLC Manga (Kurokawa)
Flag icon usa-small.gif USA Correct Sphinx Pharaoh, the Heavenly Animality Star
Flag icon italy-small.gif Italie Correct Pharaoh della Sfinge
Nocopy.jpg
  • Les articles de ce site ont nécessité de nombreuses heures de rédaction. Merci de ne pas en recopier des parties sans autorisation.
  • Many hours were spent on these articles. Please don't copy part or make translations of them without permission. Also, an english version is planned (and maybe a spanish one in a far future), so for the time being, why don't you join us on the English speaking boards?

Biographie

Saint Seiya - The Lost Canvas


Dans l'atelier d'Hadès, Pharaoh s'apprête à juger la loyauté de Rhadamanthe. La Wyverne a perdu contre Cardia du Scorpion et le dieu veut s'assurer de sa loyauté. Le Sphinx veut donc peser son cœur pour vérifier si le juge dégradé est digne de confiance.

Mais Rhadamanthe préfère se l'arracher lui-même pour montrer son attachement à son seigneur. Pharaoh se rend compte que le cœur brûle encore de l'attaque de Cardia. Le dieu décide de pardonner au juge et demande au Sphinx de garder la porte d'entrée du Lost Canvas.

Dès son arrivée, Pharaoh arrache le cœur de quelques hommes d'Athéna grâce à sa technique. Il en fait de même peu après avec quelques saints et fait peser leur cœur dans sa balance. Les organes penchent du mauvais côté. Le Sphinx dit à la déesse que ces hommes avaient de mauvaises intentions et leurs cadavres sont brûlés.

Athéna est sûre de la loyauté de ses saints. Elle veut que son cœur soit pesé dans la balance du spectre. Mais c'est Sisyphe qui s'interpose et reçoit le Balance of Curse. Pharaoh constate avec surprise que le cœur du Sagittaire penche du bon côté alors qu'il avait truqué la balance. Sisyphe dit que son cosmos est le plus fort et tue le spectre.

Celui-ci avant de mourir dit qu il a placé une malédiction sur la porte du Lost Canvas. Seule une attaque équivalente au Big Bang peut la détruire. Sisyphe, Shion et Régulus utilisent alors l'Athena Exclamation contre elle. Mais le Sagittaire périt.

Saint Seiya Manga

Le stratagème

Pharaoh a l'habitude de faire écouter sa lyre maléfique à Hadès. Un jour, Orphée de la Lyre va aux Enfers pour demander au dieu de ressusciter sa compagne Eurydice. Il joue devant Hadès qui, ravi, accède à sa requête. Cela attise la jalousie de Pharaoh.

Pandore souhaite que le silver saint reste dans le monde des ténèbres pour jouer de la lyre. Elle met au point un stratagème. Le dieu a dit à Orphée de ne pas se tourner vers Eurydice avant d’apercevoir le Soleil. Pandore demande à Pharaoh de prendre son miroir afin de feindre la lumière du jour en cours de trajet.

Le couple veut rejoindre la surface. Dans la deuxième prison, Orphée croit voir le Soleil et se tourne pour voir Eurydice. Le stratagème de Pandore et de Pharaoh a réussi, la jeune femme est pétrifiée.

À la deuxième prison

Seiya et Shun sont aux prises avec Cerbère dans la deuxième prison. Pharaoh, le guetteur de ce lieu, les met en garde  : ils vont servir de repas au chien de garde des enfers. Le saint de Pégase est pris par une des gueules de l'animal mais il arrive à la détruire tandis que Shun immobilise les deux autres avec le Great Capture.

Pharaoh souhaite en finir avec les saints mais Orphée de la Lyre arrive et dit qu'il va s'occuper d'eux. Après que les présentations ont été faites, le spectre se décide à attaquer. Il utilise le Balance of Curse. Les bronze saints ne peuvent pas contrecarrer le son de la lyre maléfique et le cœur de Seiya est arraché pour être comparé à la plume de Maat. Si l'organe penche du mauvais côté, le corps de Pégase sera détruit.

Mais avant que cela arrive, Orphée joue de sa lyre et arrête l'attaque de Pharaoh. Avec son Stringer Nocturn, le silver saint vainc Seiya et Shun en disant que c'était à lui de le faire.

Le choc des lyres

Se méfiant du silver saint, Pharaoh utilise le miroir de Pandore à nouveau au champ de fleurs et fait lâcher la cloth d'Athéna à Seiya. Orphée demande si c'est lui qui a créé cette lumière imitant celle du soleil. Pharaoh lui dit que dans l'affirmative, que fera Orphée ? Celui-ci lui rétorque alors que cet endroit deviendra son tombeau. Orphée en jouant de sa lyre réussit à faire lâcher la cloth au spectre. La bataille va commencer.

Avec sa lyre maléfique, Pharaoh réussit à couper une des cordes de l'instrument d'Orphée. Celle-ci permettait au saint de lancer ses attaques offensives. Orphée est complètement submergé par la musique de son adversaire. Avec le Balance of Curse, le spectre veut juger l'âme d'Orphée mais, à son grand étonnement, c'est son propre cœur qui sort de sa poitrine et se pose sur la balance. Celle-ci penche du mauvais côté.

Pharaoh est troublé et comprend que ce qui vient de se passer n'était qu'une illusion. Il laisse tomber le miroir de Pandore et Orphée découvre le stratagème. Il reconnait avoir été en erreur en tentant de se ramener une personne morte à la vie. Il désire désormais se battre en tant que saint d'Athéna.

Pharaoh ne l'entend pas ainsi et souhaite contre-attaquer mais sa lyre maléfique est pulvérisée. En effet Orphée a retendu la corde coupée de sa lyre avec ses dents. Le saint lance le Stringer Nocturn. Le spectre est vaincu en reconnaissant la puissance de la lyre qui a charmé Hadès.



Help form status3.png
Incomplet
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Données à corriger ou ajouter

2012-10-01 : Finaliser (archange)

Interactions

Saint Seiya

  • Cliquez sur un portrait pour vous rendre sur la fiche de ce personnage.
Orphée Eurydice Pharaoh Seiya Shun HadèsStS diag pharaoh.jpg
À propos de cette image

Saint Seiya - The Lost Canvas

  • Cliquez sur un portrait pour vous rendre sur la fiche de ce personnage.
Sisyphe Rhadamanthe PharaohStS diag pharaohTLC.jpg
À propos de cette image

Techniques de combat et capacités


test:1test:2

Utilisé Non-présent Non-utilisé Cas particulier Noté Non-noté
Personnage absent Utilisé. Ne possède pas cette attaque dans ce média. Possède cette attaque, mais ne s'en sert pas. Cas particulier, détails sur la page du personnage. Présent sur la fiche. Absent de la fiche.
Manga Série TV OAV Hadès Films Outside story Manga Manga Manga OAV Roman TV Manga Manga
Saint Seiya Episode G Next Dimension The Lost Canvas Gigantomachia Omega Saintia Shō
Balance of Curse Sp attack sem res0.png Sp attack sem res0.png Sp attack sem res0.png Sp attack sem res3.png
Kiss in the Darkness Sp attack sem res2.png Sp attack sem res2.png Sp attack sem res2.png Sp attack sem res3.png
Cosmo Special Taizen Galaxian Encyclopedia
Balance of Curse Sp attack sem res4.png
Kiss in the Darkness Sp attack sem res4.png


Balance of Curse

Balance of Curse
バランス・オブ・カース - baransu obu kāsu

Pharaoh émet des sons maléfiques avec son instrument qui font vivre à son adversaire une illusion[2] durant laquelle il voit son cœur arraché de sa poitrine et pesé sur une balance pour déterminer le poids de ses crimes. On peut se demander quel est le but final de cette technique d'illusion, et il est possible qu'à la manière du Hōō Genma Ken d'Ikki, l'intention soit de montrer une illusion effrayante qui brise l'esprit de l'adversaire ou provoque une crise cardiaque. Ou alors peut-être que cette technique n'a pour seul but que de distraire l'adversaire pour profiter de sa confusion et lui lancer derrière autre chose (le Kiss in the Darkness peut-être ?). Kanon et Ikki usent aussi de ce genre de tactiques avec leurs arcanes d'illusion.


  • Dans Saint Seiya ~ The Lost Canvas, cette technique arrache réellement les cœurs de ceux qui font pencher la balance du mauvais côté. Par ailleurs, Sisyphe du Sagittaire explique qu'en réalité le jugement est faussé car Pharaoh lui-même manipule l'inclinaison de la balance avec son Cosmos. Sisyphe réussit à briser cette technique en faisant preuve d'une foi envers Athéna qui surpasse le Cosmos de Pharaoh.
  • Le nom signifie "Balance de la malédiction".
Article de référence: Balance of Curse


Kiss in the Darkness


キッス・イン・ザ・ダークネス - kissu in za dākunesu

Le nom de cette technique est cité dans les fiches des personnages à la fin du volume 28 de Saint Seiya et du Saint Seiya Taizen, mais elle n'est utilisée dans aucune œuvre.

  • Le nom signifie "Baiser dans les ténèbres".
Article de référence: Kiss in the Darkness


Autres capacités

Pharaoh combat principalement en se servant d'une harpe sur laquelle il joue des airs maléfiques qui cherchent à détruire le système nerveux de son adversaire[1]. Sa performance contre Orphée (qui est supposé surpasser les Gold Saints) prouve que son niveau est égal ou inférieur à celui d'un Gold Saint, mais en revanche la manière dont il maîtrise Shun et Seiya montre aussi qu'il est loin d'être faible.

Dans Saint Seiya ~ The Lost Canvas, Pharaoh se montre également capable de lancer une malédiction en mourant. Celle-ci condamne la porte du Lost Canvas et une attaque au moins aussi puissante que le Big Bang est nécessaire pour briser la malédiction (ce que les Saints font avec l'Athena Exclamation).

Autre

Miroir de Pandore

Miroir pandore 01.jpg

C'est un petit miroir rond capable de produire un éclat qui fait penser à celui du soleil, et ce, même en Enfer. Pandore donne cet objet à Pharaoh du Sphinx pour qu'il trompe Orphée et le force à rester en Enfer. Il est détruit par Orphée des années après lorsque celui-ci est découvre la vérité grâce à Shun et Seiya.


Références et mythologie

Sphynx Grec
  • Les Pharaons étaient les dirigeants de l'Égypte, considérés comme des dieux. Lors de leur vie, ils étaient vus comme l'incarnation d'Horus ou de Ra, et celle d'Osiris lors de leur mort. Ceux-ci portaient sur leur tête une coiffe ornée d'un cobra, l'Uraeus (grec: οὐραῖος , égyptien: j ˁr.t prononcé iaret, "cobra dressé"), qui symbolisait les monarques et rendait honneur à la déesse serpent Wadjet, protectrice du Nil et de la basse Égypte. Lorsque le culte de Ra est devenu dominant, les propriétés de l'Uraeus ont un peu changé et il était alors supposé protéger le Pharaon en crachant des flammes.


  • Les Sphinx sont des créatures de la mythologie égyptienne au corps de lion et à la tête humaine, qui ont plus tard été reprises par la mythologie grecque. Ils étaient considérés comme des animaux divins, enfants de la déité solaire Sekhmet, et leur rôle était de surveiller les temples. Il faut noter qu'ils n'avaient pas tous une tête humaine : celle-ci représentait parfois les animaux protecteurs des villages voisins. Dans la mythologie grecque, il n'y a qu'un seul Sphinx, femelle, qui a un statut maléfique, contrairement à ses homologues égyptiens. Celle-ci est considérée comme étant la fille d'Echidna et d'Orthros, ou bien la fille d'Echidna et de Typhon, et possédait des ailes d'aigles. Cette créature surveillait le passages vers la ville de Thèbes et posait à tout voyageur l'énigme célèbre : "Quel animal marche à quatre pattes lorsqu'il est enfant, deux à l'âge adulte et finalement trois au soir ?". Oedipe parvint pourtant à répondre à cette question en expliquant qu'il s'agissait de l'Homme, qui est à quatre pattes bébé, deux à age adulte et trois lorsqu'il devient vieillard et doit s'aider de sa canne. Le Sphinx se suicida alors en se jetant du haut de rochers (ou en se dévorant lui-même, selon les versions).


Benet
  • Le Spectre présente donc bien sûr un fort thème égyptien, de par son nom mais aussi concernant le lieu de l'affrontement, qui est une réplique du temple d'Abu Simbel, gardé par Pharaoh tel un Sphinx mythologique. La symbolique solaire très forte des Pharaons se retrouve aussi chez lui car il est celui qui crée un soleil artificiel à l'aide du miroir de Pandore pour tromper Orphée. La représentation de Sphinx de son Surplis correspond en revanche à l'imagerie grecque, et non égyptienne, au vu des ailes présentes dessus. On remarque aussi que ce Surplis possède un Uraeus sur sa tiare et l'instrument dont il joue est une harpe de l'Égypte antique, le benet. L'étoile céleste de l'animalité est une évidence. On peut aussi remarquer sa coupe de cheveux et bien sûr son origine égyptienne.


  • L'attaque Balance of Curse se rapporte au jugement de l'âme égyptien décrit dans le livre des morts. Le kâ des défunts, leur corps spirituel, se présente devant le dieu des morts Osiris pour subir des épreuves qui détermineront si celui-ci est digne ou non d'accéder à la vie éternelle. Le mort voit Râ combattre plusieurs fois le dieu serpent Apophis, puis il doit réciter des incantations magiques, ensuite Anubis l'emmène dans la salle du jugement que préside Osiris. Le cœur de la personne est alors placé sur le plateau d'une balance, tandis que sur le second plateau se trouve la plume de Maat. Le défunt doit alors réciter toutes les fautes qu'il n'a pas commises, et si les plateaux s'équilibrent celui-ci est libre de continuer son voyage. En cas d'échec, Baibai dévore son cœur et met fin à l'espoir d'une vie éternelle. Dans Saint Seiya, on a justement Cerbère qui dévore les morts dans la seconde prison, ce qui peut être un clin d'œil à ce rite. Pour ce qui est de Kiss in the Darkness, cela fait peut-être allusion au baiser de Nout qui enlève la vie.


  • Le Sphinx est en général décrit comme un gardien. La cruelle créature grecque gardait ainsi l'entrée de Thèbes tout en posant sa fameuse énigme, tandis que ses homologues égyptiens gardent les entrées des temples. Le Pharaoh de Saint Seiya ~ The Lost Canvas qui garde l'entrée du Lost Canvas remplit ainsi sa fonction de Sphinx, tout en soumettant lui aussi, tel le Sphinx grec, les arrivants à une épreuve qu'ils ne sont pas censés remporter (la pesée des coeurs dans le cas de Pharaoh). Dans le sud de l'Inde, le Sphinx est connu sous le nom de "purushamriga" et son rôle est de retirer les péchés de ceux qui pénètrent dans le temples qu'ils gardent.

    Design

Fanart - Vectorisation fidèle de Pharaoh (anime). Par Poséidon (Pharaon Website).
Fanart - Possibilité pour le Surplis du Sphinx. Par Poséidon (Pharaon Website). Disposition des pièces similaire à l'armure officielle version manga, reconstituée en utilisant le design de l'anime
Fanart - Schéma du Surplis du Sphinx (manga) colorié avec les couleurs de l'anime. Par Jaxom (Pharaon Website). Retouches mineures
Officiel - Schéma du Surplis du Sphinx (manga). Manga édition Kanzenban


Constat global

Pharaoh 01.jpg

Tout comme Charon, Pharaoh est un Spectre qui en plus de sa loyauté envers Hadès affiche des objectifs personnels. Musicien préféré d'Hadès, Pharaon se sent humilié lorsque son maître préfère la mélodie d'Orphée à la sienne, moment à partir duquel le Spectre se met à nourrir une profonde jalousie envers le Saint. Il accepte avec plaisir l'offre de Pandore, qui lui proposait de piéger Orphée, car il voit là une occasion de faire souffrir ce rival, mais on peut remarquer que c'était une très mauvaise idée de sa part. En effet, en retenant Orphée en Enfer, Pharaoh a aussi permis au Saint de devenir le musicien d'Hadès à sa place, ce qui a créé une grande frustration chez lui, alors que s'il avait laissé repartir Orphée il aurait certes perdu la face une fois, mais n'aurait ensuite plus eu de rival en Enfer.


Le Pharaoh rencontré par Shun et Seiya semble en quelque sorte rechercher un combat avec Orphée, chose qu'il ne peut faire ouvertement vu la position de ce Saint auprès de son maître. Pharaoh n'est pas dupe du stratagème d'Orphée qui a voulu faire croire à la mort de Shun et de Seiya, et c'est volontairement qu'il laisse repartir Orphée pour le surprendre ensuite dans une situation de trahison manifeste et engager le combat. En effet, s'il était intervenu plus tôt, Orphée aurait pu prétexter que son coup avait été paré par Shun et Seiya, alors qu'en attendant, Pharaoh s'assure de la situation et peut constater qu'Orphée discute clairement avec des Saints qu'il a sauvés. Dans cette même optique, Pharaoh ne cherche pas vraiment à cacher le miroir de Pandore et ce qu'il signifie, provoquant ainsi le duel entre lui et Orphée. Le Spectre est vaincu, mais avant de mourir il reconnait cependant qu'Orphée est réellement supérieur à lui.


Dans Saint Seiya ~ The Lost Canvas, Pharaoh se montre très sûr de ses pouvoirs et n'hésite pas à prendre de haut Rhadamanthe. Il se rend également sans hésitations à la rencontre de l'ensemble de l'armée d'Athéna. Le Spectre est cependant particulièrement malhonnête car sa pesée des coeurs purs est en réalité faussée par son Cosmos. Personne n'est supposé remporter l'épreuve. Ce tour scénaristique est cependant quelque peu regrettable, car cette explication laisse penser que tous les gens de l'armée d'Athéna sont vaillants et courageux,alors que sans ce détail, les lecteurs auraient pu se retrouver avec le cas de gens pris par le doute ou la peur du côté du Sanctuaire, ce qui aurait rendu l'armée en question plus humaine et moins manichéenne. Pharaoh aime aussi se montrer théâtral dans ses expressions.

Notes

D'après le Taizen, Pharaoh est le premier Spectre qui ait répondu à l'appel d'Hadès[1].

Produits dérivés

Informations de la liste récupérées automatiquement à partir des autres pages du wiki. Certaines données peuvent manquer si les pages n'existent pas.


  • Aucun produit dérivé officiel centré sur ce personnage.


Combats

Données des combats récupérées automatiquement sur les pages de Récits. Une absence de résultats signifie qu'aucun combat n'a été mené, ou alors que les pages de récits sont incomplètes.


Saint Seiya Manga
# Début Fin Issue
124 StS Chapitre 087 StS Chapitre 087 Combat interrompu par Orphée Seiya, Shun Versus Pharaoh
126 StS Chapitre 088 StS Chapitre 088 Victoire d'Orphée Orphée Versus Pharaoh


Saint Seiya OAV Hadès
# Début Fin Issue
213 Meikai hen Zenshō - 03 Meikai hen Zenshō - 03 Combat interrompu par Orphée Seiya, Shun Versus Pharaoh
215 Meikai hen Zenshō - 04 Meikai hen Zenshō - 04 Victoire d'Orphée Orphée Versus Pharaoh


Saint Seiya - The Lost Canvas
# Début Fin Issue
073 TLC Chapitre 138 TLC Chapitre 138 Victoire de Pharaoh Gardes du Sanctuaire Versus Pharaoh
074 TLC Chapitre 139 TLC Chapitre 139 Victoire de Pharaoh Saints divers Versus Pharaoh
076 TLC Chapitre 139 TLC Chapitre 140 Victoire de Sisyphe Sisyphe Versus Pharaoh




Personnages affiliés au "totem" Sphinx


La requête automatique n'a pas trouvé d'autres personnages liés au "totem" Sphinx.


Liens externes

Références

  1. 1,0 et 1,1 Saint Seiya Taizen, p.130
  2. Saint Seiya Taizen, p. 184