Espaces de noms

Variantes

Myū du Papillon

De SaintSeiyaPedia
Aller à : Navigation, rechercher
Myū du Papillon
Myuu face.jpg
Myū du Papillon
Nom japonais (kana) 地妖星 パピヨンのミュー
Nom japonais (romaji) chiyōsei papiyon no myū
Camp Hadès
Groupes Armée d'Hadès, Spectres
Protection Surplis
Totem Papillon
Étoile maléfique Etoile terrestre enchanteresse
Caractéristiques
Sexe Masculin
Taille 178
Poids 65
Age 19
Date de naissance 27 janvier
Signe Verseau
Lieu de naissance Autriche
Groupe sanguin B
Doublage
Article rédigé par Archange. Bio par Alain.

Myū du Papillon, l'étoile terrestre enchanteresse (地妖星 パピヨンのミュー - chiyōsei papiyon no myū) est un Spectre que affronte dans le temple vide du Cancer et qui maîtrise de grands pouvoirs de psychokinésie. Myū possède la capacité de changer de forme pour devenir plus puissant. C'est l'un des rares Spectres du manga original qui n'ait pas été activement vu dans Saint Seiya ~ The Lost Canvas.

  • Autres noms possibles
Pays Type Nom Notes
Flag icon france-small.gif France Correct Myû / Myuu du Papillon
Flag icon france-small.gif France Éditeur officiel : correct Myu du Papillon (étoile terrestre féérique) Sts Manga (Kana : Normal), StS OAV (AB Production)
Flag icon usa-small.gif USA Correct Papillon Myū, the Earthly Bewitching Star
Flag icon italy-small.gif Italie Correct Myu della Farfalla
Nocopy.jpg
  • Les articles de ce site ont nécessité de nombreuses heures de rédaction. Merci de ne pas en recopier des parties sans autorisation.
  • Many hours were spent on these articles. Please don't copy part or make translations of them without permission. Also, an english version is planned (and maybe a spanish one in a far future), so for the time being, why don't you join us on the English speaking boards?

Biographie

Saint Seiya Manga

En mission

  • Passages concernés: Saint Seiya, chapitre 74

Myū fait partie des spectres de Rhadamanthe de la Wyverne envoyés au Sanctuaire par Zélos du Frog au côté notamment de Gigant du Cyclope. Le groupe de spectres suit les saints d'or renégats Saga des Gémeaux, Shura du Capricorne et Camus du Verseau dans leur route des douze maisons.

Mū paralysé par Myū

La maison du Cancer a quasiment été détruite par l'attaque de Shaka de la Vierge et les saints d'or ont disparu. La troupe de spectres attend l'arrivée de pour l'interroger. Myū paralyse le Gold à distance ce qui permet à Gigant de l'interroger. Mais quand celui-ci souhaite le tuer, Myū lui dit d'arrêter car le Bélier est sa proie.

Les spectres quittent le temple laissant le Papillon affronter seul son adversaire.

Myū versus Mū

  • Passages concernés: Saint Seiya, chapitre 74

Mū n'est plus paralysé. Myū l'appelle et le Gold Saint est surpris de ce qu'il voit devant lui : une masse informe et visqueuse. Il s'en écarte, mais celle-ci lui barre la route, il s'agit bel et bien du spectre ! Myū lance l'Ugly Eruption mais le Bélier l'arrête avec son Crystal Wall. Il contre-attaque avec le Stardust Revolution La forme visqueuse du spectre est éventrée et une larve en sort.

Celle-ci projette alors le Silky Thread, enveloppant complètement Mū. Le Gold Saint tente vainement d'en sortir. Il s'évanouit brièvement dans le cocon formé. Shiryū qui traverse à ce moment la maison du Cancer sent brièvement la présence du Saint d'or et continue sa route.

Mū arrive finalement à en sortir et constate que son adversaire s'est enfermé également dans un cocon. Myū se doutait que le Bélier sortirait du Silky Thread. Pour pouvoir affronter son ennemi à armes égales, le spectre a utilisé sur lui-même le cocon pour achever sa transformation. Mais il avait besoin de s'endormir pour cela pendant un court laps de temps.

Mū délivré du Silky Thread

Myū ressort du cocon avec un corps humain, c'est sa véritable apparence.

Myū sous sa forme finale

La bataille finale

  • Passages concernés: Saint Seiya, chapitre 74

Myū dit à Mū qu'il va mourir maintenant qu'il a achevé sa mutation. Le Bélier lui renvoie ces paroles. Le Papillon avec la psychokinésie lance des colonnes de la maison sur lui mais Mū les disloque facilement.

Le Gold Saint veut lui rendre la pareille de ce que lui est arrivé la dernière fois avec, en prime, un bonus : le spectre est à son tour immobilisé et, de plus, est projeté contre les murs du temple. Mū fait tournoyer son adversaire en lui demandant si d'autres intrus ont pénétré au sanctuaire. Le Papillon refuse de répondre, le Bélier le fait alors tourner le spectre de plus en plus vite pour le tuer.

Mais Myū déploie alors ses papillons de la mort, les fairies, qui s'agglutinent autour de Mū. Celui-ci utilise le Stardust Revolution, sans succès. Le spectre lance le Fairy Thronging. Les fairies accompagnent le Bélier aux Enfers. Le Gold Saint semble être vaincu.

Mū contre le Papillon

Le Spectre ressent pourtant encore un cosmos. Mū se cachait dans la maison du Cancer. Le Saint use du Stardust Revolution mais cela demeure inefficace. Il comprend que les fairies se téléportent. Le Fairy Thronging est de nouveau jeté et le Bélier se téléporte encore.

Myū ne comprend pas pourquoi son adversaire ne se téléporte pas en dehors de la maison du Cancer, mais Mū n'en a cure, il est sûr de vaincre son ennemi. Le Spectre déclare que même si les fairies n'arrivent à suivre le saint, ils ne le perdent pas de vue pour autant.

Il se lance à l'assaut mais remarque qu'il a été pris par le Crystal Net créé par Mū sans qu'il s'en rende compte. Myū ne s'avoue pas vaincu car les fairies peuvent encore foncer sur son adversaire.

Mū enfermant Myū dans le Crystal Net

Mū est étonné par la résistance de son ennemi. Les spectres ressuscités n'ont-ils pas peur de la mort ? Mais Myū lui dit que les guerriers d'Hadès sont en fait des humains dont l'esprit a été changé par les 108 étoiles maléfiques.

À bout de ressources, il appelle les fairies mais constate qu'ils sont pris aussi dans le Crystal Net. Mū utilise le Starlight Extinction, Myū est vaincu. Le Bélier veut se rendre dans la maison du Lion à la poursuite des spectres restants mais ne remarque pas qu'un fairy a survécu à son offensive.

Saint Seiya OAV Hadès

Un combat tronqué

  • Passages concernés: Jûnikyû-hen, épisode 7

Dans les OAV, le combat comporte de nombreux changements.

Mū est paralysé par Myū dans la maison du Cancer, mais Seiya intervient. Gigant combat le Bronze Saint mais le Papillon souhaite affronter Seiya et Mū lui-même. Les autres spectres quittent alors le temple.

Myū face aux Saints.

Les deux saints sont enfermés dans des cocons et Myū montre sa véritable apparence. Seiya invective le spectre, celui-ci utilise la psychokinésie mais Pégase arrive à s'en défaire. Impressionné, le spectre le laisse s'en aller.

Par la suite, le combat est bien plus rapide que dans le manga : le Bélier arrive à se téléporter facilement et à esquiver le Fairy Thronging. Le Gold saint immobilise rapidement le spectre avec le Crystal Net et le vainc avec le Starlight Extinction.



Help form status2.png
Améliorable
  • Des suggestions ou corrections à proposer ? Votre contribution sur cette page du forum pourrait nous aider à améliorer cet article !

Interactions

  • Cliquez sur un portrait pour vous rendre sur la fiche de ce personnage.


Seiya Rhadamanthe Myū MūStS diag myu.jpg
À propos de cette image

Techniques de combat et capacités

Myū est un être assez étrange qui commence au stade de larve amorphe douée de grands pouvoirs psychiques et en mesure d'attaquer via l'Ugly Eruption. Il évolue ensuite sous la forme d'une sorte d'insecte qui émerge de ce tas. Sous cette seconde forme, Myū ne semble plus disposer de ses dons psychokinésiques et sa seule attaque est le Silky Thread, qui est surtout destiné à paralyser son adversaire tandis qu'il atteint sa troisième et dernière forme. Sous cette apparence humanoïde, Myū récupère ses pouvoirs de psychokinésie et hérite aussi du Fairy Thronging, tout en étant apparemment doté de capacités de vol. À priori, la métamorphose semble irréversible (hormis peut-être entre deux réincarnations d'une ère à une autre), même si rien n'est officiellement écrit à ce sujet.


Le combat acharné que Mū mène contre lui (bien plus difficile dans le manga que dans les OAVs) prouve que Myū doit facilement faire partie des Spectres les plus puissants et qu'il se bat à la vitesse de la lumière. Sa psychokinésie est moins puissante que celle de Mū, mais ce dernier étant le Gold Saint le plus doué dans ce domaine, on peut supposer que celle de Myū poserait bien des problèmes à d'autres adversaires. Ce Spectre est réputé pour sa puissance, et même Rhadamanthe reconnaît la force de Myū.


  • Officiellement, la psychokinésie n'est nulle part mentionnée en tant que technique sur les fiches techniques de Myū mais il est cependant indéniable qu'il en fasse usage, et la Taizen en parle pourtant dans son encadré. De plus, le Fairy Thronging a aussi été oublié sur cette même fiche.



test:1test:2test:3test:4

Utilisé Non-présent Non-utilisé Cas particulier Noté Non-noté
Personnage absent Utilisé. Ne possède pas cette attaque dans ce média. Possède cette attaque, mais ne s'en sert pas. Cas particulier, détails sur la page du personnage. Présent sur la fiche. Absent de la fiche.
Manga Série TV OAV Hadès Films Outside story Manga Manga Manga OAV Roman TV Manga Manga
Saint Seiya Episode G Next Dimension The Lost Canvas Gigantomachia Omega Saintia Shō
Psychokinesis Sp attack sem res0.png Sp attack sem res0.png
Ugly Eruption Sp attack sem res0.png Sp attack sem res0.png
Silky Thread Sp attack sem res0.png Sp attack sem res0.png
Fairy Thronging Sp attack sem res0.png Sp attack sem res0.png
Cosmo Special Taizen Galaxian Encyclopedia
Psychokinesis Sp attack sem res5.png
Ugly Eruption Sp attack sem res4.png
Silky Thread Sp attack sem res4.png
Fairy Thronging Sp attack sem res4.png


Psychokinesis


サイコキネシス - saikokineshisu

La psychokinésie rassemble l'ensemble des pouvoirs psychiques considérés comme supernaturels. Les utilisateurs peuvent ainsi déplacer des objets par la pensée, se téléporter, ou bien encore par exemple communiquer par télépathie.

Mū du Bélier possède une psychokinésie très développée, qui lui permet par exemple de soulever sa tour à Jamir, combattre à coups de piliers contre Myū du Papillon, ou bien encore faire tournoyer le corps de ce dernier à une vitesse élevée. Il a aussi pu communiquer mentalement avec Shaka à travers les dimensions. Dans Saint Seiya G, Mū immobilise Aiolia en faisant agir sa psychokinésie sur le cerveau de ce dernier, bloquant ainsi ses fonctions motrices.


Shion, maître de Mū du Bélier se montre aussi capable d'immobiliser Mū, bien qu'il soit difficile de déterminer lors de cette scène s'il s'agit de psychokinésie ou d'une simple utilisation de son Cosmos. Dans Saint Seiya ~ The Lost Canvas Shion utilise assez peu sa psychokinésie, ne faisant que de rares téléportations.

Kiki, disciple de Mū peut soulever des rochers (et même Tatsumi dans l'anime) ou téléporter près de lui des choses lointaines comme une Pandora Box.

Myū du Papillon possède tout comme Mū une psychokinésie de haut niveau.

Yuzuriha de la Grue s'en sert à la fois pour faire bouger des objets et se téléporter.


Atla possède de puissants dons qui lui permettent, avec l'aide d'Athéna, de téléporter à plusieurs reprises l'armée d'Athéna.

  • La psychokinésie est à différencier de la télékinésie, qui se limite à faire bouger des objets à distance. Rock du Golem et Orthros possèdent des talents en télékinésie.
  • De nombreux personnages recréent avec leur Cosmos des effets semblables à la psychokinésie, parvenant parfois à communiquer sans parler ou à déplacer des objets.
  • Le nom signifie "Psychokinésie".
Article de référence: Psychokinesis


Ugly Eruption

Ugly Eruption
アグリィ・イラプション - aguryii irapushon

Attaque utilisée par Myū du Papillon lorsqu'il est sous sa première forme. Il projette du gaz par les cavités situées sur son corps, mais l'effet final de l'attaque reste inconnu dans le manga car Mū du Bélier s'en protège grâce à son Crystal Wall. Le Saint Seiya Taizen suppose que ces gaz contiennent du poison[1][2].

  • Le nom signifie "Eruption répugnante"
Article de référence: Ugly Eruption


Silky Thread

Silky Thread
シルキィー・スレード - shirukiī surēdo

Myū du Papillon utilise cette technique lorsque son corps a atteint sa deuxième forme et qu'il ressemble donc à une chenille. Il projette de nombreux fils de soie qu'il est très difficile de briser et tisse ainsi un cocon autour de son adversaire. ne peut y échapper et en ressort après un certain temps, délai dont Myū a profité pour se métamorphoser vers sa forme finale. Myū utilise cette technique pour gagner du temps même si à priori cela pourrait tuer un adversaire plus faible qu'un Gold Saint par étouffement.

  • Le nom signifie "Fils de soie".
Article de référence: Silky Thread


Fairy Thronging

Fairy Thronging
フェアリー・スロンギング - fearī surongingu

Myū du Papillon se sert de cette technique lorsqu'il atteint son stade d'évolution final. Il projette sur son adversaire des rayons qui matérialisent des nuées de papillons du monde des morts, les Fairies. Ceux-ci se déplacent à la vitesse de la lumière et peuvent même éviter la Stardust Revolution de Mū du Bélier. Ils semblent également protéger d'une façon ou d'une autre Myū des attaques qui le prennent pour cible. Les Fairies retrouvent toujours leur proie, ce qui rend inutile toute téléportation contre eux, et ces papillons se rassemblent finalement sur le corps de leur victime pour bloquer les mouvements de cette dernière tout en l'emportant vers le monde des morts.

  • Le nom signifie "Nuée de Fairy".
Article de référence: Fairy Thronging



Références et mythologie

L'enlèvement de Psyche
  • En grec ancien, les papillons sont nommés Psyche (Aristote, Histoire des animaux 551a.1, -343 av J.C.) et contrairement au sens moderne ce mot désignait à la fois l'âme, la pensée et le souffle de la vie. Bien entendu, l'association des papillons aux âmes ne se limite pas à la Grèce mais est une idée utilisée par beaucoup de folklores en raison du thème évident de la résurrection ou réincarnation symbolisé par la transformation du papillon, et l'on retrouve cette idée en Chine ou au Japon, tout comme en Irlande où les papillons noirs sont les âmes des morts qui n'ont pas trouvé le chemin vers l'au delà. Myū décrit lui-même ses papillons comme provenant du monde des morts et capables d'emporter leur proie vers l'au delà. Il est possible que le mot psyche ait incité Kurumada à doter Myū de pouvoirs de psychokinésie, et dans ce cas-là il aurait donc décidé de mettre ce personnage en scène face à Mū.


  • Psyché est aussi un personnage qui apparaît dans la nouvelle "Les métamorphoses" écrite par Lucius Apuleus au second siècle avant Jésus Christ. Celle-ci narre l'histoire d'une mortelle, Psyché, dont la beauté était telle que même la déesse Vénus en devint jalouse et demanda alors à son fils Cupidon de frapper Psyché d'une flèche au moment opportun pour que celle-ci tombe amoureuse de l'homme le plus laid au monde. Cependant, à force d'observer la jeune femme Cupidon finit par se piquer avec une de ses propres flèches et en tomba alors amoureux, puis il se maria avec elle tout en lui faisant promettre de ne jamais allumer la lumière quand il venait la voir car il ne souhaitait pas qu'elle connaisse sa véritable identité. Pourtant, une des sœurs de Psyché, rongée par la jalousie, finit par faire commettre à la jeune fille un impair en lui suggérant l'idée que son mari soit en vérité un serpent monstrueux prêt à la dévorer en même temps que l'enfant qu'elle portait. Psyché alluma alors un soir la lumière, ce qui provoqua la fuite de Cupidon, puis elle réalisa son erreur et se vengea de ses sœurs. Elle demanda ensuite le conseil de Vénus, qui la soumit à de nombreuses tâches en fait destinées à se débarrasser de la mortelle, mais Psyché les surmonta toutes. Le dernier travail confié par la déesse consistait alors à se rendre dans le monde des morts pour rapporter un fragment de beauté à Cupidon. Psyché finit par rencontrer la femme de Pluton et obtint ce qu'elle était venue chercher, mais ne put s'empêcher sur le chemin du retour d'ouvrir la boite, espérant prendre un peu de beauté supplémentaire pour elle-même. Celle-ci ne contenait en fait aucune beauté, mais juste un sommeil infernal qui s'en prit à elle et la rendit inconsciente. Cupidon, qui lui avait pardonné, vola alors à son secours et l'emmena sur le mont Olympe pour supplier Jupiter de l'aider. Jupiter réunit un conseil de dieux et ceux-ci décidèrent que Cupidon pourrait effectivement faire d'elle son épouse, et ils donnèrent alors a boire à la jeune fille endormie le nectar des dieux, l'ambroisie, ce qui la fit sortir de son sommeil en tant que déesse. L'histoire de Psyché est souvent reprise dans l'art en associant la jeune fille à un papillon, car elle commence en tant que simple humaine, puis se réveille déesse après une période de sommeil semblable aux chrysalides faites par les insectes correspondants.


  • Myū nomme ses papillons "Fairy", ce qui bien entendu évoque les fées qui sont parfois représentées avec des ailes semblables à celles de papillons, mais cela peut aussi être mis en relation avec son étoile. Le kanji 妖 qui définit l'étoile terrestre de Myū peut vouloir dire enchanteresse, séduction, attraction, surnaturel (ce qui fait aussi penser au mythe de Psyché) et il se retrouve dans le mot yōsei (妖精) qui signifie "fée". Dans le roman Suikoden, le personnage Du Qian est associé a cette étoile.


  • Le nom Myū (ミュー) est assez peu évocateur et laisse plusieurs hypothèses possibles. On peut à priori supposer que c'est juste un clin d'œil au nom de Mū (ムウ), mais les écritures en japonais et les prononciations sont assez différentes. Il y a aussi la possibilité d'une allusion à la chanson 夜明けのMEW yoake no MEW de Kyōko Koizumi sortie en 1986 et qui connut beaucoup de succès au Japon. On remarquera aussi que le second titre présent sur ce single se nomme 魔女 (majo) soit "sorcière", ce qui peut faire penser à l'étoile et aux pouvoirs de Myū. Enfin, l'idée la plus vraisemblable est que ミュー est juste un diminutif pour le mot "mutation" qui retranscrit en japonais s'écrit ミューテイション.


  • Kurumada a choisi d'employer le terme français "Papillon" au lieu de l'anglais "Butterfly" mais si l'on considère que Kurumada connaissait l'histoire de Psyché et de Cupidon d'origine romaine, on peut penser qu'il s'est en fait rapporté au latin papilionis.


Jomy Marcus Shin, leader des Mu,
  • Il est également possible que le nom de Myū soit une référence au peuple Mu présent dans le manga "Terra he" ("Vers la Terre"). Ce manga populaire de science-fiction publié entre 1977 et 1980 présente une société futuriste totalitaire dans laquelle des machines dirigent les humains afin d'obtenir une société "parfaite", tout en éliminant les humains divergents nés avec le facteur "Mu", qui leur procure de puissants pouvoirs télékinésiques. Les Mus peuvent ainsi, suivant leurs prédispositions, se téléporter, déployer des boucliers d'énergie, voler, communiquer par télépathie ou déplacer des objets à distance. Ce gêne se réveille chez un étudiant nommé Jomy Marcus Shin, qui finit par devenir le leader de la race Mu. Ce manga a aussi été adapté une première fois en anime par la Toei Animation en 1980, puis remis à jour dans un remake produit par Aniplex en 2007. Bien que la transcription adoptée en occident soit "Mu", la prononciation japonaise est bel et bien "myuu", tout comme pour Myū du Papillon (alors que le Mū de Saint Seiya est prononcé "Muu").

    Design


Constat global

Myu 05.jpg

Myū est un personnage très étrange de Saint Seiya et semble presque s'être trompé de manga avec ses transformations et son aspect peu humain, même si paradoxalement c'est lui qui sort un discours à sur le fait que les Spectres sont des êtres humains et non des fantômes. Comme tous les Spectres, Myū est confiant au sujet de ses pouvoirs, mais contrairement à beaucoup il possède réellement la puissance dont il parle et laisse donc une assez bonne impression au niveau martial. Malheureusement pour lui, ceci l'amène aussi à sous-estimer ses adversaires, et son désir d'affronter Mū seul (pour faire un duel de psychokinésie) tient plus de l'orgueil personnel que de l'honneur. Cette imprudence lui coûte la vie alors qu'il tenait Mū prisonnier et que celui-ci aurait pu périr sous les coups de Gigant.

Notes

  • Dans le film 4 (Lucifer), Eligor de la Vertu ressemble un peu à Myū lors de sa présentation, celui-ci émergeant d'un cocon.
  • Myū est parmi les Spectres celui dont l'apparence est la moins humaine. Mū du Bélier lui fera remarquer lors de leur combat.
  • Les Fairies invoqués par Myū sont bien des papillons du monde des morts, et non pas des êtres créés par ce Spectre. La présence d'un dernier Fairy qui observe le trio de renégats après la mort de Shaka n'est donc pas un signe signifiant que Myū à ce moment de l'histoire aurait survécu à son duel contre Mū. Ce serait un peu comme penser qu'il ne peut y avoir de corbeaux sans Jamian ou de loups sans Fenrir.
  • Myū est le seul Spectre du manga original qui ne soit pas concrètement apparu en tant que personnage dans Saint Seiya ~ The Lost Canvas (hormis dans une image narrative décrivant qui sont Hadès et ses Spectres).
  • Les informations du profil sont tirées des Tomes 13 et 28 de Saint Seiya ainsi que des fiches du Saint Seiya Taizen.


Produits dérivés

Informations de la liste récupérées automatiquement à partir des autres pages du wiki. Certaines données peuvent manquer si les pages n'existent pas.



Combats

Données des combats récupérées automatiquement sur les pages de Récits. Une absence de résultats signifie qu'aucun combat n'a été mené, ou alors que les pages de récits sont incomplètes.


Saint Seiya Manga
# Début Fin Issue
108 StS Chapitre 074 StS Chapitre 074 Victoire de Mū Versus Myū


Saint Seiya OAV Hadès
# Début Fin Issue
195 Jūnikyū hen - 07 Jūnikyū hen - 07 Interrompu Seiya Versus Myū
196 Jūnikyū hen - 07 Jūnikyū hen - 07 Victoire de Mū Versus Myū




Personnages affiliés au "totem" Papillon


La requête automatique n'a pas trouvé d'autres personnages liés au "totem" Papillon.


Liens externes

Références

  1. Saint Seiya Taizen, p. 178
  2. Saint Seiya Taizen, p. 126